Forum Clubic

Créer un dossier sur le métier des jeux videos. - qu'en pense la team et les clubiciens?

Bonjour,
Clubic nous gatte par fois avec des dossiers fort intéressants.
Mais un jour en lisant un commentaire ou certains critiquaient les prix des jeux vidéos considérés comme élevés (et je suis d’accord :slight_smile: ), je me suis tout simplement posé la question : Pourquoi et comment?
Je vous rassure, je ne propose pas a la team de créer tout un dossier sur la raison des prix.
Mais au contraire expliquer en quoi consiste la création d’un jeu vidéo, les moyens mis en oeuvre, le temps et pour quoi pas les coûts au moins approximatifs.
Je pense qu’en prenant par exemple Ubisoft (français et réputé :slight_smile: ), clubic n’aurait pas de mal a récolter l’information nécessaire (bien sur j’imagine que ça va demander beaucoup de boulot!).
Il serait intéressent de comprendre aussi la différence des prix entre console (je pense surtout au next gen, vu les performances!) et PC, a quoi elle est due, la différence de contenue etc,
Enfin bref, j’espère que j’ai réussis a exprimer mon idée et que surtout on m’a compris.

PS: hmhmhmhm, si un tel dossier existe deja, alors je m’excuse, et j’aimerais bien avoir le lien: )

Merci,
http://freelog.chez.tiscali.fr/emoticon/Divers/Divers_40.gif

Perso je ne pense pas que le prix soit toujours trop élevé par rapport aux moyens mis en œuvre, par exemple le jeu Ocarina of Time qui a monopolisé 200 personnes pendant 4 ans (avec des horaires de travail “à la japonnaise”). Il y a bien sûr des contre-exemples, EA en particulier avec ses jeux de sports qui n’ont droit qu’à une mise à jour du moteur graphique et de nouvelles licenses et qui sont vendus chaque année à 60€, mais bon tant que ça se vends on produit.

Le gros problème des éditeurs c’est qu’il ne connaisse pas les taux de change, encore un exemple : la Wii qui est annoncée à 25’000¥ au Japon passe à 250$ aux Etats-Unis et à 250€ en Europe :/. Je me rappelle à l’époque de la Nintendo64 il y avait dans un Nintendo Magazine le pourcentage que touche chaques secteurs ayant participé à un jeu video. L’éditeur, qui ne fait que dupliquer une suite numérique binaire :smiley: sur un support quelquonque ramassait 55%, l’Etat quand à lui rafflait 19.6% avec sa TVA(pour la France), les 25% revenait aux autres participants, les développeurs touchant à peine 15%…

N’empêche qu’un dossier sur la conception, l’édition et la vente des jeux video serait très intéressant. Je vote pour :o!

pour info le hors série Canard PC de l’été portent sur “les métiers du jeux video”

http://www.canardplus.com/ressources/couv/…Canard_PC_5.jpg