Forum Clubic

Création d'un programme pour une écriture d'invention

Bonjour, dans le cadre d’une écriture d’invention, j’aurai voulu poser quelques questions informatique à des connaisseurs.
J’ai lu beaucoup de choses, mais le domaine étant très vaste, j’aimerai avoir des réponses sur quelques questions.

  1. On dit qu’un processeur peut avoir un langage de programmation spécifique.
    Un langage de programmation sert à produire des programmes informatique dans le but de donner des instructions au processeur pour qui les exécute. Jusque là, c’est très simple.

  2. Un code source, c’est en fait le document écrit en langage de haut niveau, par exemple en anglais qui est ensuite traduit par le compilateur en langage informatique ( binaire car un processeur ne reconnaît que ce langage, si j’ai bien compris ? )

J’imaginais dans mon écrit d’invention un processeur ( fictif ) qui ne reconnaît qu’un seul langage de programmation ( fictif également )

1er question c’est : comment crée t’on un langage de programmation ?

Est-ce que ce serait crédible qu’un langage de programmation inconnu puisse être reconnu par un “processeur inconnu” ( qui n’est pas commercialiser en fait ), et que aucun autre langage de programmation ne pourrait être utilisé. Ce que je veux dire par là, c’est qu’il faut obligatoirement connaître le langage de programmation pour pouvoir créer un programme qui serait exécuté par ce processeur.

Puis-je avoir des réponses. Si vous n’avez pas bien compris, n’hésitez à me poser d’autres question.

Thématique sélectionnée : Détente avec Flock

Créer un langage de programmation est une science en tant que telle.
Cela demande énormément de compétence, notamment dans la gestion du langage (lex & co).
De plus, le langage n’est qu’une composante, il faudra créer tous les outils annexes, notamment le compilateur et le linker.
Et donc, le format intermédiaire de tes objets compilés et à assembler.
Tu auras ici un exemple de la conception d’un compilateur … très basique.

Ensuite, concernant ta seconde question, les processeurs ne connaissent qu’un seul langage : le binaire.
Donc je ne vois pas comment il serais possible de “bloquer” un langage en particulier, dès lors qu’il existe ce qu’il faut pour le compiler/assembler.
En contre exemple de ta théorie, on peut très bien compiler un programme windows depuis linux alors qu’ils ne partagent pas le même format des binaires/librairies (elf != coff/pe) etc …
On peut même compiler pour du risc depuis du x86 sans même disposer d’un processeur risc.
Selon moi, il faudrait qu’il y ait, en hardware, un mécanisme d’authentification/empreinte pour exécuter du code d’un langage unique mais là encore, toute sécurité est faite pour être contournée.
Edité le 31/12/2014 à 17:01

Une réponse limpide qui va, à n’en pas douter, permettre au monsieur du dessus d’inventer son langage de programmation et le processeur qui va avec ! :super:

Suffit d’un fer à souder, quelques résistances et transistors, un établi dans le garage et hop, la légende d’apple n’a qu’à bien se tenir.

Je pense qu’on tient le gagnant du prochain concours Lépine :nexath

Ce que j’ai compris c’est qu’il ne souhaite pas le faire mais écrire une sorte de roman fiction sur une telle théorie.
Par contre, si tu as raison alors là … :peur: