Commentaires : YouTube : quand le FBI cherche à piéger des suspects... En leur suggérant des vidéos!

L’activité des individus sur Internet est vue comme une source de données précieuses par les enquêteurs du monde entier. Le FBI en a une nouvelle fois fait la démonstration en essayant de piéger un suspect en utilisant YouTube.

Il ne faut pas rêver, si tous ces GAFAM ont pu prospérer tranquillement sans que le gouvernement les musèlent, c’est bien en échange que dès le départ tous ces logiciels ou applications seraient de fantastiques mouchards pour le FBI, CIA, etc…On sait très bien que tout dirigeant américain qui ne collabore pas avec le gouvernement peut vite se retrouver avec des casseroles au fesses avérées ou non, ce n’est pas la question, et de la prison si affinité.

6 « J'aime »

Si l’injonction émane d’un juge, Google et YouTube sont non seulement couverts question responsabilité, mais obligés d’obéir sous peine de sanctions.

Mais en effet, c’est le genre de publicité dont ils se passeraient certainement et qui risque de les éloigner d’une partie de leur clientèle. À ce titre, l’annonce sur les données de géolocalisation semble faite pour faire du contrôle de dommage et contrebalancer cette mauvaise publicité.

Vous avez omis une information importante, les vidéos ciblées étaient chez un YouTuber ayant 100 000+ abonnés. Les vidéos avaient été vues par des milliers de personnes, donc pour 1 personne recherchée, quelques dizaine de milliers personnes se sont retrouvées sur la liste du FBI.

3 « J'aime »

C’est ce que je comprends aussi de la démarche. Vive l’état policier …

Voir une volonté délibérée de « faire du mal » n’est pas nécessaire à mon avis.
Vous oubliez que les USA prônent le libre commerce, l’entreprise etc. Est-ce que cela ne suffit pas pour laisser prospérer ces entreprises ? et parce que les services de renseignement d’un état sont toujours friands d’informations, ils ont pu voir dans ces services numériques l’opportunité d’y déceler tout un tas d’informations ?

Est-ce que le principe de casseroles que vous décrivez est spécifique aux USA ? J’ai un peu l’impression que l’histoire a déjà prouvé de façon très claire que cela se pratiquait un peu partout et était même un instrument très commun au temps de la Russie « soviétique » (voir le récent film Kompromat).

A mon sens c’est tout là la différence entre le complotiste et le non-complotiste : l’interprétation des faits. Et le tri des faits qu’on choisi de retenir pour cette interprétation.

1 « J'aime »

Franchement ! Franchement les gars , c’est super intelligent de la part du FBI ! Limite ca passe dans un épisode d une série policière…
J ai limite envie de dire que c’est Ok pour cette fois , qui aurait pu y penser ?

Mais sinon , oui , google , Apple , Microsoft et autres compagnies américaines prospèrent car elles fournissent ce dont l état a besoin ! On appel ca le capitalisme… attendez … euuuh ….