Commentaires : X.com (ex-Twitter) : Elon Musk fait marche arrière sur la suppression de l'aperçu des liens et ce n'est pas plus mal

Après les avoir supprimés le mois dernier, les titres (générés automatiquement) des articles partagés sur X.com vont faire leur retour.

« un algorithme qui tend à privilégier la mise en avant des contenus les plus toxiques »
Selon qui? L’auteur? Ou « media matters » qui aurait manipule leurs feeds pour artificiellement creer le probleme…?

1 « J'aime »

Alors indépendamment de Twitter, c’est un fait connu et reconnu que les algorithmes de recommandation privilégient les contenus qui font le plus réagir. Et malheureusement, quand on dit qu’on ne parle jamais des trains qui arrivent à l’heure, c’est pareil sur les réseaux sociaux : la plupart des posts qui font le plus réagir sont ceux qui sont négatifs, qui nous énervent et nous mette en colère.

La différence se fait sur la volonté du service à ajouter des règles fixes à l’algorithme pour filtrer certains types de post. Et là aussi, c’est de notoriété public que Twitter n’en fait pas une. Et encore moins depuis la prise de contrôle d’Elon Musk.

Faut arrêter de rabâcher sans cesse le même argumentaire. Surtout quand derrière, c’est pour commenter sur un site dont on reproche la ligne éditoriale. Des sites qui parlent d’info, c’est pas ce qui manque.

1 « J'aime »

Certes changer quelque chose, se rendre compte que cela fonctionne moins bien et revenir à une version « meilleure » c’est bien, mais tester en production, disons que c’est moyen…
Il existe plein de solutions pour « essayer » quelque chose, sur une partie de l’audience, comparer les réactions avec la population normale, et une fois les choses validées, alors on procède au changement de manière globale, et éventuellement on annonce.

Le « trial and error » qui a l’air de très bien fonctionner chez Space X (même si ça doit couter une blinde et nécessite un paquet de fan-boys pour passer pour un succès systématique), a l’air de beaucoup moins bien se passer quand le test se fait sur du comportement humain.
Peut-être que le monsieur devrait s’en rendre compte et ajuster sa pratique. Ce serait une preuve d’intelligence, non ?