Commentaires : WormGPT : ça y est, le phishing boosté à l'IA est là... et ça va faire mal

L’IA peut être mise au service de quasiment tous les desseins, même les plus répréhensibles. Parmi ceux-là, la cybercriminalité est aujourd’hui concernée. La découverte de WormGPT, un outil spécialisé dans le phishing et qui repose sur l’IA, confirme cette réalité.

Vivement une régulation et des certifications car je vois bien nos ministres chercher conseil auprès de n’importe quelle IA disponible plutôt qu’auprès de leur ministère (ils passent déjà par des cabinets de conseils pour se simplifier la vie alors passer par un prompt d’IA ce serait encore plus simple)

1 « J'aime »

ouais enfin :
« Plus besoin non plus de comprendre comment se jouer de tel ou tel dispositif de sécurité virtuel si une IA est là pour vous donner une méthodologie clé en main. »

l’ia ne va pas chercher et trouver comment contourner une sécurité, elle ne fera qu’indiqué ce qui est deja connu, des hackeurs et des experts en sécurité…

On est plus sur du scripts kiddies que sur de l’algorithme quantique…

L ia fera un travail d analyse sur ce qui est connu pour deviner ou prédire ou une faille pourrait se trouver.

Bon bah après la suppression du téléphone fixe pour cause de dérangement d’appel non désiré à des heures impossible , je penses que le mail est bien parti pour disparaître à son tour….

Il faut trouver une alternative sécurisée de dialogue (non! Pas les réseaux sociaux,c’est le mal incarné)