Forum Clubic

Commentaires : World of Warcraft : Blizzard bouleverse l’achat de temps de jeu via sa boutique en ligne

De retour sur de bons rails grâce à sa dernière extension Shadowlands, World of Warcraft bouleverse (un peu) ses conditions d’accès. Dans un message officiel publié hier en fin de journée, Blizzard annonce qu’il ne sera plus possible d’acquérir du temps de jeu de 30, 90 et 180 jours via sa boutique.

Depuis la sortie de ce jeu, l’abonnement n’a jamais baissé c’est lamentable : 0 reconnaissance pour les joueurs.

1 J'aime

Si l’abonnement baisse, comment Blizzard finance ses serveurs ?

Grosse blague; tu crois qu’ils changent de serveur chaque semaine ? Tu crois que le jeu n’a pas été très largement rentabilisé :slight_smile: ?

3 J'aime

Si l’abonnement baisse, comment Blizzard finance ses actionnaires ?

1 J'aime

La rentabilité du jeu n’a rien à voir avec le coût des serveurs. La dernière extension en date a sans doute été déjà rentabiliser grâce aux précommande et vente ensuite.

Mais ça ne change rien aux serveurs. Ils faut bien les payer et ce en continue. C’est pas juste un paiement unique et hop on est content… Non c’est comme un loyer pour une habitation, tu as des factures chaque mois qu’il faut payer (électricité, fournisseurs, matos à remplacer régulièrement, employés à payer etc…) et je ne parle que de l’infrastructure serveur.

La R&D et le développement eux sont effectivement financés par l’argent récupéré des ventes, et la boite à sans doute des réserves pour faire de nouveau projet.

Mais il faut bien une autre source d’argent pour payer les serveurs. Et c’est pas juste deux trois machines… pour gérer les millions de joueurs à travers le monde, c’est des énormes datacenter qui sont utilisés. (et en plus on ne sait pas si ce sont les leurs donc appartenant à activision-blizzard, ou si ils sont loué à un prestataire).

Bref, je pense que je ne t’apprends strictement rien sur comment fonctionne le monde, mais si le prix n’a pas baissé c’est pas juste pour s’en mettre plein les poches. ça il le font déjà avec la vente du jeu et des extensions.

2 J'aime

Ils devraient également proposer une solution jeu à l’heure, avec un prix plus élevé qu’un abo. Même si je suis d’accord que ça ne coûte pas un bras, pour ceux avec famille etc qui ne peuvent pas s’investir à fond, ce serait plus intéressant. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai payé un abo 60 jours pour passer à autre chose 20 jours plus tard. Mais du coup je suis beaucoup plus frileux pour ressouscrire.

Oui, mais tout cela ne règle pas le problème.

Rentabilité ou non, coût des serveurs / actionnaire ou R&D ou non, nous n’avons pas les détails des coûts exactes, donc impossible de spéculer si c’est normal ou non.

Cependant l’idée que Blizzard se tape une marge énorme, ouvre quand même la discussion de mettre ou non des systèmes de réduction pour des joueurs jouant X temps, qui réduit certes cette marge, mais témoigne de la reconnaissance.

Ca se voit ailleurs, mais pas dans le domaine du MMO malheureusement.

Mais alors comment font tous les autres jeux du monde qui ont un mode online sur des serveurs qui tournent aussi 24/7 et qui ne font payer qu’une seule fois le jeu, sans abonnement ? C’est vraiment bizarre non ? Ils devraient tous faire faillites si on suit ton raisonnement…

1 J'aime

comme si il fallait un data center entier pour faire tourner un MMO RPG… les serveurs sont amorti depuis belle lurette d’une part, appartiennent a blizzard et passe chaque année en amortissement d’investissemnt, qui plus est le jeux n’est pas « gros » si on le compare a certains jeux actuel… va falloir un peu arreter de dire que c’est pour payer les serveur… ou alors ils changent de serveurs chaque mois :smiley:

Ils pourraient passer l’abonnement à 5 euros que ça continuerait à rester rentable.

Clairement le joueur est ici une vache à lait, rien d’autre.

P.S. : un effort sur l’orthographe s’il te plaît, c’est plus agréable à lire.

Les actionnaires ? C’est bien gentil, mais l’actionnaire ne doit pas être l’unique gagnant (un des grands maux du capitalisme).
Sans client, sans salariés ton actionnaire n’est rien.

Beaucoup de serveurs privés tournent sur des « petits » serveurs type OVH, ou l’important est de supporter la charge en quantité de clients, et avec un bon débit réseau.
M’est avis que c’est pas les serveurs qui leur coute un bras…

Je tenais à remercier Clubic pour ce POST.
Les commentaires y sont absolument magnifiques.
i

Avec autant de joueurs ? Il n’y en a pas tant que ca croit moi, et si c’est le cas, c’est qu’il y a forcément une source de revenue, regarde les jeux mobiles, il y a une grosse base de joueurs et sur quasi tous les jeux, tu as une boutique, pareillement sur Valorant, Apex, Call of Duty etc… Et sur ce dernier, le P2P est utilisé, pas dans tous les modes de jeu, mais il y en a… Aucune entreprise ne fonctionne à perte.

Pourquoi MON ?

J’ai « cité/repris » Eykxas en changeant un seul mot,

Qui à mon sens coûte bien plus que l’hergement et la maintenance des serveurs.

Blizzard source

  • World of Warcraft saw strong engagement across both the Classic and modern game modes throughout 2020, and full year franchise net bookingsB grew 40% year-over-year, reaching the highest level in nearly a decade.
  • World of Warcraft MAUsD grew year-over-year for the sixth consecutive quarter, contributing to overall Blizzard MAUsD of 29 million in the fourth quarter.
  • Fourth quarter net bookingsB for World of Warcraft grew sharply year-over-year, driven by strong sales of the Shadowlands expansion, subscriber growth, and high participation in value added services.
  • World of Warcraft player and engagement trends since the Shadowlands release are stronger than levels typically seen at this point after an expansion launch.
  • On mobile, the first stage of regional testing for Diablo® ImmortalTM in December and January was met with very positive feedback and strong engagement metrics. More players will get to experience the game in further rounds of testing ahead of the launch planned for later this year.
  • The Blizzard team is looking forward to channeling the spirit of BlizzCon® to engage and celebrate the community once again, at BlizzConlineTM on February 19th and 20th, where they will share more about the plans for their franchises.

Avant de tenter de faire une estimation des bénéfices / profits de Blizzard sur court terme, il est préférable de regarder l’ensemble de sa situation.

Dans les titres du catalogue Blizzard :

1/ sont gratuits (avec un système d’achat interne optionnel) : Heartstone, Overwatch, Heroes of the Storm, Starcraft II.

2/ sont payants à l’achat : Diablo III, Warcraft III (remasterized), Diablo II (remasterized), Starcraft (remasterized).

3/ fonctionnent par abonnement : World of Warcraft

Tous sont des jeux orientés multijoueurs et en ligne (nécessitant donc une infrastructure conséquente à maintenir).

Le produit qui rapporte le plus à Blizzard est World of Warcraft de par sa grande communauté active et son modèle économique. Ce produit permet donc à cette compagnie de soutenir et maintenir tous les autres jeux actifs et bien sûr de développer de nouveaux produits (DLC, remasterized, suite, etc.).

Mais Blizzard sait que la vache à lait va s’épuiser dans les prochaines années et que leur finance va lourdement en pâtir. C’est aussi l’une des raisons pour laquelle Blizzard a commencé ces dernières années à se détacher du financement de l’eSport (HotS, SC2).

Alors la compagnie cherche à consolider ses finances et se lancer dans de nouveaux projets. On entend parler des suites de franchise comme Diablo IV par exemple, mais pour moi on parle surtout de définir un nouveau jeu qui remplacerait cette vache à lait pour les 10-20 prochaines années. Probablement plusieurs projets confidentiels soient en cours d’idéation, soit en cours de développement.

Comment vont faire les dirigeants de Blizzard pour continuer à entretenir leurs villas, Ferraris et autre Porches dans leur garage sans ces vaches a lait de joueurs ?

« Un groupe pro-travailliste récemment a critiqué Activision Blizzard pour le salaire du PDG Bobby Kotick. Sa rémunération en 2019 valait 40 millions de dollars à la fin de cette année, selon les données compilées par Bloomberg, et le paquet a augmenté depuis lors, alors que les actions de la société ont grimpé en flèche. L’année dernière, la société a également versé 15 millions de dollars en attributions d’actions et en prime à la signature du nouveau directeur financier Dennis Durkin. »

Bobby Kotick est aussi membre du conseil d’administration de Coca Cola. Ces gens là sont gavés de millions de dollars, mais ils ne sont jamais rassasiés.

Mais bon, tant qu’ils trouveront des vaches lait, pourquoi ils se gêneraient.

Moi c’est un forfait famille que j’aimerais avoir, avec trois enfants payé 5 abonnement c’est trop cher :confused:

1 J'aime