Forum Clubic

Commentaires : Windows sur Mac M1 : CrossOver vs Parallels Desktop vs VMWare Fusion

De l’open-source au payant, les solutions pour utiliser des applications Windows sur Mac sont nombreuses sur Mac, du moins sur ceux équipés d’un processeur Intel… Sortis plus récemment, les Mac M1, M1 Pro et M1 Max ne sont pas logés à la même enseigne que leurs prédécesseurs. L’absence de Bootcamp rebat les cartes de l’écosystème logiciel sur Mac Apple Silicon.

1 J'aime

Comparatif sans queue ni tête. Parallèl ne peut fair fonctionner que windows ARM (dont il n’existe pas de licensecommerciale) et donc des applis windows ARM 64 bits (il n’en existe quasiment pas). Donc conclusion compétèrent fausse pour la virtualisation sur M1. Idem pour crossover ou VMware.
L’ensemble de votre article n a de valeur que pour les mac Intel.
Où diable êtes vous allé chercher l’auteur de cet article? Il n’y connaît rien

2 J'aime

N’importe quoi !
Je suis en train de faire fonctionner Crossover sur mon MacMini M1.

3 J'aime

Sur le site de Parallels il et écrit compatible M1 pour toutes les version de Windows (si je comprends bien), mais je n’ai pas essayé n’ayant pas de mac M1

3 J'aime

utilisateur de parallel sur mon M1 depuis plus d’un an, très satisfait, et contrairement à ce que dit Amonbophis (c’est lui qui n’y connais rien j’ai l’impression), on est pas du tout bloqué uniquement sur les applis compatibles arm; Windows Arm a une couche de compatibilité x64 depuis un bon moment; tout ne fonctionne pas mais perso, la plupart de mes besoins sont couvert et la fonction cohérence est juste ‹ magique ›

4 J'aime

Amonbophi n’a pas vraiment tort.

Pour utiliser windows sur puce M1 il faut prendre la version W10 ou W11 ARM qui n’est pas compatible avec les applications Intel x86-32. (Les applications en 32Bits ne sont pas supportées sur W11 ARM)
Pour les programmes en Intel x86-64, il faut lancer dans Windows un émulateur supplémentaire ce qui fait chuter les performances au niveau du néant.

@merotic

Au même titre qu’il y a Rosetta 2 pour faire tourner les applications Intel sous OSX. Windows 11 ARM peut exécuter des applications x86_64.

Il y a certes une perte de performance, mais ca pourrait être bien pire. J’utilise Oracle Database sur mon Mac de cette manière (j’aurais bien aimé faire autrement).

Parallel et vmware virutalisent une version ARM de windows, que windows ne commercialise pas aux particuliers, uniquement aux fabricants de pc-ARM. Cela mérite déjà d’être précisé dans l’article.
Ensuite windows ARM utilise un émulateur x86 connu pour être de très mauvaise efficacité (aucunement comparable à Rosetta sur mac). Les Apps ARM natives sous Windows sont extrêmement rares. Il est donc illusoire de vouloir avoir un flux de travail fluide avec parallel ou vmware sur M1 contrairement aux mac à puce Intel.
Enfin parallel ne sait pas émuler un windows Intel sur puce m1.

Je trouve l’article trompeur sur l’efficacité de ces logiciels de « virtualisation ». (Si on voulait utiliser l’ensemble des logiciels windows il faudrait parler de logiciel d’émulation puisqu’il faut traduire les instructions processeurs en plus du langage système)

J’utilise en ce moment même Parallels sur mon Mac Mini M1 avec Windows 11 ARM et les applications x86 32bits et 64 bits sont supportés.

La plupart des applications de bases fonctionnent sans problème et une bonne partie des jeux également.

Et pour info, Windows ARM est dispo gratuitement quand tu es insider (ce qui prend juste trois clics) et requiert une licence windows commerciale standard pour être activé.

Donc une fois fait, tu es exactement dans les mêmes conditions qu’un windows standard taggé insider.

« Et pour info, Windows ARM est dispo gratuitement quand tu es insider (ce qui prend juste trois clics) et requiert une licence windows commerciale standard pour être activé. »

Seulement cette règle est au bon vouloir de MS et peut changer du jour au lendemain…

@amonbophis argumenter est une chose, les attaques gratuites envers les rédacteurs en sont une autre.

4. Faites preuve de tolérance

Qu’il s’agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d’entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d’humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

Vous parlez sans savoir…

J’utilise Windows 11 ARM avec Parallels et il permet de faire fonctionner de manière transparente les logiciels x86 en 32-bit et 64-bit.

Il manque un acteur récent, UTM (getutm), plein de promesses. Il n’y a pas toutes les fonctionnalités mais le projet est super dynamique et en constante amélioration.
Le projet était au départ pour les iPhones. Maintenant, ils supportent les Mac avec puce AppleSilicon (M1 …).
Pas encore essayé Windows (ARM) mais pour les Linux ça fonctionne très bien.
En plus dans les dernières versions béta, ils permettent d’utiliser le framework de virtualisation d’apple.