Forum Clubic

Commentaires : Windows 10 : des soucis avec votre Wi-Fi ? Les nouveaux pilotes Intel devraient changer la donne

Intel a déployé un nouveau pilote pour Windows 10 afin d’améliorer les connexions sans-fil Wi-Fi et Bluetooth. Ce dernier inclut des correctifs pour des bugs critiques se traduisant pour certains par le « fameux » écran bleu de la mort.

Mon « vieux » laptop Asus avec sa AC 7260 va rester dans les limbes :frowning: Mais bon, Intel avait indiqué qu’il ne mettrait plus d’effort sur cette carte Wifi donc je ne suis pas vraiment surpris de ne pas la voir listée. Le problème n’était pas complètement le même ceci dit (coupure régulière de la carte Wifi).

Pour ceux qui l’ont, il n’y a que 2 solutions proposées par Intel (si vous êtes sur Windows 10):

1/ basculer du mode « 802.11n/ac » vers « 802.11n » (donc brider les performances et la couverture)
2/ ou supprimer le driver Intel et laisser le driver Microsoft par défaut (puis désactiver manuellement la mise à jour automatique du driver par Windows)

Je suis malgré tout surpris que Intel semble avoir autant de difficultés régulières avec ses drivers Wifi.

Cher Guillaume, le titre (et le contenu) de votre article donne à penser que cette série de mises à jour ne concerne que les systèmes Windows. Or, les « Linuxiens » ont aussi remarqué, cette semaine, l’arrivée de mises à jour des pilotes réseau de leurs distributions préférées. Normal, puisque les nouveaux pilotes pour Linux et FreeBSD ont été publiés en même temps que ceux de Windows 10: Download Intel® Ethernet Adapter Complete Driver Pack

Je n’ai pas fait la recherche chez Apple, mais qui dit FreeBSD sous-entend aussi Mac OS à plus ou moins brève échéance. Tant qu’à être « woke », autant l’être à fond et ne discriminer aucune plateforme — ni aucun lectorat! :wink:

Ami Calmant,

C.A.

Il me semble qu’Apple utilise des puces Wifi de chez Broadcom.

il est vraiment temps de mettre fin au wifi et à ses problèmes de drivers, stabilité, sécurité

toute construction neuve devrait comprendre une installation « native » avec un cablage Ethernet

et pour les maisons plus anciennes, je remarque que le CPL peut souvent être une bonne solution si l’installation n’est pas trop vieille ou s’il n’y a pas de panneaux solaires