Commentaires : Wi-Fi HaLow : mais à quoi va servir ce nouveau protocole Wi-Fi qui a une portée impressionnante de 3 kilomètres?

Le problème de la faible portée Wi-Fi pourrait bientôt appartenir au passé. Une start-up a développé une technologie dite « Wi-Fi HaLow », capable de fournir des signaux sur une distance impressionnante de 3 kilomètres.

Quel positionnement pour cette technologie par rapport aux réseaux tels que SigFox ou Lora qui ont été designés pour gérer justement les objets connectés ?

Quel est le moindre intérêt de cette « innovation » par rapport à du WiMAX qui a 10x plus de portée et 50x plus de débit ?

Sigfox/Lora c’est des débits minuscules, pas du tout adapté pour des appels. Le wifi HaLow a l’air d’être un peu entre deux mondes pour palier un manque.

2 « J'aime »

Je pense qu’il y a une question de consommation, le WiMax a besoin de beaucoup d’energie et est plutot encombrant, la ou le HaLow a l’air plus compact et moins gourmand.

2 « J'aime »

Je suis l’évolution de ce protocole depuis près de 8 ans déjà. Chaque année depuis, il doit devenir un standard, percer… Mais rien ne se passe. Sigfox et surtout Lora règnent en maîtres sur l’IOT hors domotique.

1 « J'aime »

Le Wifi Halow est un standard ouvert, SigFox et Lora sont fermés et soumis à des licences assez onéreuses.

Espressif a un protocol qui marche sur 1km (en p2p).

Quel prix parce qu’une techno de communication a longue portée on a le réseau gsm… ça marche plutôt très bien avec des débits et des distances de communication longue portée (presque sans limite finalement), une sim free 2€ par mois, 7€ si on veut plus de data soit 24 ou 84€ à l’année… (moins 2€ par mois donc 0 ou 60€ avec plus de data), en face la techno a intérêt à être rentable

Le GSM, c’est bien, mais le coût énergétique est très élevé. Donc pas envisageable pour l’IoT, où il faut parfois des produits qui soient capables de tenir plusieurs mois avec l’équivalent d’une pile bouton.

Il y a quelques années, un de mes collègues travaillait sur l’instrumentation d’équipements non connectés au réseau électrique pour les surveiller à distance, il avait opté pour le GSM faute d’autre possibilité, mais c’était vraiment problématique niveau consommation, malgré l’utilisation d’un petit panneau solaire et un arrêt complet de la liaison plusieurs heures par jour (donc surveillance forcément limitée, puisque la connexion ne se faisait qu’à l’initiative de l’appareil, il n’était pas interrogeable à distance).

1 « J'aime »

Le wifi IEEE 802.11ah existe depuis mai 2017, il est normalisé et n’a rien de nouveau en fait (source wikipédia). Cet article a juste 7 ans de retard…

Ce qui est nouveau, c’est l’essai qui a été fait à San Francisco et que ça fonctionne à 3 kilomètres alors que dans le tableau la fameuse source wikipédia il y a écrit 100 mètres…

Toujours d’après la source wikipédia, l’objectif du protocole 802.11ah est une meilleure pénétration à travers les obstacles et une économie d’énergie ; et bien sûr, l’IoT.

1 « J'aime »