Commentaires : Vous avez encore une Wii U ? Relancez-la vite avant qu'elle ne devienne inutilisable!

De nombreux utilisateurs, désireux d’aller sur l’eShop de la 3DS et de la Wii U avant leur fermeture, se sont heurtés à un problème de taille. L’aînée de la Switch semble ne plus fonctionner chez un certain nombre d’entre eux.

La seule console que j’ai un problème similaire est la XBox 360. Non utilisée pendant 4 ans, je l’ai ressortie et elle ne marche plus (lumière rouge). Pourtant très peu utilisée.

Ah mayrde. J’ai eu le même message d’erreur avec ma Wii U l’année passé. En pleine parti de Mario Kart en ligne, la console a planté avec ce message d’erreur.

Le pire, j’y ai beaucoup moins joué que sur ma Switch ou ma Xbox One

Toute nand non utilisée pendant un temps, variable suivant la « qualité » de la nand, finis par perdre ses charges électriques, et donc l’information qu’elle contient.

Bref, la nand, c’est pas fait pour le stockage à froid.

2 « J'aime »

Dans un SSD c’est quoi comme mémoire?

Bah de la nand…

Donc en gros, si tu remplis un SSD de 1To de photos et vidéos de famille pour l’oublier 10 ans dans un tiroir, c’est jouer à la roulette russe.

2 « J'aime »

Même problème. Tout comme toutes les cartes mémoires.
Il faut une alimentation électrique de temps en temps pour que les mécanismes de rafraichissement vérifient et « reboostent » les cellules mémoires un peu fatiguées…
Et joie, le problème est un peu plus important sur les MLC que les SLC, sur le TLC que sur les MLC, etc.
Tout le monde flippe sur les durées de vie des cellules alors que ce n’est qu’un problème mineur et prévisible, alors que la perte de données, voir la perte totale du support, est totalement aléatoire.

Edit: grillé par @Bombing_Basta

1 « J'aime »

On peut rajouter que ce qui arrive à la Wii U, peut donc arriver à tout matériel dont le système (firmware, os, peu importe) est stocké sur une nand.

2 « J'aime »

Oui une console « mal née ». Mais par contre bien morte vue que les meilleurs jeux Switch sont des jeux WiiU à la base.

Blague à part, c’est tout de même bien frustrant ce problème. L’utilisateur lambda ne pense pas à sauvegarder sa nand (et encore, il faut la conserver).

Ben de la Nand ou de la VNand, un pc ou un portable ne reste pas au placard durant des années si c’est le cas c’est qu’il est déjà mort depuis bien longtemps.

normallement cela tiens 6 mois a peine sur des ssd normaux (non m2), pour les 850Pro c’est plus long mais les données manquent.
Pour ceux qui veulent un effacement définitifs et irrécupérable des données, 1 année devrait largement suffire

Non, ou alors je veux les sources sérieuse de ton études, 6 mois pour une nand ou vnand c’est vraiment loin de la réalité.

C’est plutôt 10 à xx années…

La wii u à 12-13 ans aujourd’hui.

3 « J'aime »

ça ne concerne pas la Wii classique à priori ?

Hackez vos wiiu, c’est très facile (comme la wii avec la sd) et un des premiers trucs à faire avec les homebrews c’est de … dumper la nand en cas de brick.

Puis à vous l’émulation, perso j’y joue pour jouer en remote play avec moonlight sur mon pc.

Non, on ne peut pas. Pour l’archivage, la norme ça reste le support magnétique (disque ou bande).

C’est connu depuis longtemps, la mémoire flash stocke l’information sous forme de charges électriques dans des semi-conducteurs, et il reste toujours un petit peu de fuites ce qui fait qu’à la longue les charges se perdent.

Et plus la mémoire a servi, plus sa durée de rétention diminue.

Pour une mémoire flash neuve, les normes du JEDEC exigent une durée de rétention des données de dix ans en conditions normales d’utilisation (en pratique, beaucoup dépassent à priori ce chiffre… mais difficile de le savoir à l’avance). Et une mémoire doit normalement être considérée comme ayant atteint sa limite d’usure quand la durée de rétention tombe en-dessous d’un an.

En prime la durée de rétention a tendance à diminuer quand la finesse de gravure augmente et varie aussi en fonction de la température : elle augmente quand la température de stockage diminue, mais à l’inverse elle augmente aussi quand la température lors de l’écriture augmente. Et à finesse de gravure égale, elle diminue en fonction du nombre de bits par cellule (donc la SLC a une meilleure rétention que la MLC 2BPC, qui elle même a une meilleure rétention que la TLC, qui surpasse la QLC…).

Et la flash NOR offre une durée plus longue que la NAND. Mais la NOR est beaucoup plus chère, et n’est utilisée quasiment que pour les toutes petites capacités (par exemple pour stocker l’UEFI d’une carte mère, qui ne nécessite qu’une puce de quelques Mo).

Normalement, le contrôleur se charge de rafraichir automatiquement les données. Par contre il faut probablement plus quelques minutes que quelques secondes pour être « sûr » que ça soit fait.

2 « J'aime »

Oui, c’est déjà documenté, cela la durée varie par exemple avec la T° du SSD lors de l’écriture.
Problème connu aussi avec les BIOS des ordinateurs (courant des années 2000 et surtout 2010, on est passé de l’EEPROM à la NAND)

Non, on est plutôt sur des périodes de plusieurs années.

Il suffit d’alimenter la mémoire pour faire un « refresh ».

En gros, il faut imaginer des millions d’interrupteurs on/off, ils sont soit on soit off, mais avec le temps ils « glissent » vers la position au milieu. Mais si on remet du jus assez tôt (tant qu’on arrive encore à dire s’ils étaient plutôt on ou off), ils vont repartir vers la bonne position.

Le problème s’accentuent avec le nombre de positions de l’interrupteur. En fait dans les SSD on n’a pas 2 positions (ça c’est le SLC), mais 4 (MLC), 8 (TLC), 16 et plus (QLC). Oui, on place des niveau énergétiques intermédiaires et cela rend le SSD plus fragile.

Sur un disque dur magnétique, selon l’année/la génération/le type, c’est pareil mais on est plus sur 20-30 ans pour les plus fragiles (10 pour les grand public des années 90)

J’ai retrouvé cela:

Graphique à prendre avec des pincettes: avec une T° normale à 25° et un SSD qui fonctionne à 45° on estimait à l’époque 155 semaines (3 ans) de stockage sans être branché.
→ Ce n’est pas une généralité, ça dépend du modèle ET de la température de stockage
→ Rappelez vous des Samsung TLC (840 Evo), qui avaient besoin qu’on fasse une lecture de tout le disque (disk refresh) de temps en temps (en gros 1 mois sur 2 pour moi) sinon ils ralentissaient

Et aussi: « The JEDEC standards stipulate that an SSD must be able to retain data unpowered for 1 year in up to 30 degrees Celcius »
→ LE JEDEC ne met pas la barre bien haut.

Oui, mais cette durée d’un an c’est le minimum, en dessous duquel le SSD doit être considéré comme inutilisable (souvent implémenté au niveau firmware par un passage en lecture seule). C’est donc en fait la valeur quand il a atteint sa limite d’usure. Neuf, la durée est donc supérieure.

1 « J'aime »

pas cool ! en plus, parait que nintendo le savait ->vice de fabrication = on doit s’unir pour les attaquer (ou si c’etait sur d’autres constructeurs)