Forum Clubic

Commentaires : Volkswagen dévoile son ID.4 GTX, version 4 roues motrices et bi-moteurs de son SUV électrique

La toute première GTI « propre » a été dévoilée par Volkswagen. La GTX culmine à 299 chevaux et prétend jusqu’à 500 kilomètres d’autonomie.

Choisir l’ID4 comme base pour la sportive ID, quelle idée étrange. On vit dans un monde vraiment bizarre!?!

2 J'aime

Vraiment?? Ils sont l’ID3 et l’ID4 sur le marché, et ils font le choix de l’ID4 qui est un SUV. Moi ça me semble logique, vu que les gens veulent des SUVS, moi ça me choque pas du tout, au contraire.

L’ID4 est assez nettement plus grosse, lourde et haute, du coup les performances sont bien plus difficiles à obtenir.De plus, les voitures « sportives » sont plus orientées célibataire ou couple et pas famille. Difficile de faire un flag ship de l’ID4.

On est d’accord, et oui, les perfs seront surement meilleurs pour l’ID3 en mode GTX.
Mais le fait qu’ils fassent de leur flag ship ID4, la possibilité d’avoir un modèle Sport permet de mettre en avant ce modèle ID4. C’est une forme de marketing. Donc pour moi ça me semble logique comme choix, mais je suis sur que toutes auront leur version GTX.

En fait en réfléchissant, effectivement l’ID4 doit marger bien plus que l’ID3, il faut un véhicule plus « prestige » (…) dans la gamme pour faire rentrer les brouzoufs encore plus!

Il ne faut pas parler de transmission intégrale dans ce cas (et plus généralement, dans le cas de quasiment toutes les électriques 4RM).

Une transmission intégrale, c’est un système qui transmet le couple moteur à toutes les roues à la fois. Quand il y a un moteur pour l’avant et un pour l’arrière, ce n’est pas une transmission intégrale, mais simplement deux transmissions 2RM classiques indépendantes.

1 J'aime

Et l’etron pèse combien ?
Vous faites bien de mettre propre entre guillemets.
On passe du travers des diesels en ville ou des essences polluantes à des électriques pas écolo et lourde.

L’écologie voudrait qu’on économise l’énergie à dépenser et donc minimiser le poids.
L’époque actuelle veut ne pas voir de comportement ostentatoire au volant donc mettre en avant des véhicules qui mettent 6secs pour le 0-100km/h n’est pas en phase avec l’époque.
Et 500km d’autonomie au bout de laquelle il faut attendre « un certain temps » avant de repartir est de même un attrape nigaud.
Voir les tesla aux perfs de porche se trainer à 120 sur les autoroutes montre toute l’impertinence de ces solutions.
Je ne parle pas du fait que ce soit un SUV…

vive l’Ami ou mieux le twizzy80 et pour le moment laissez les diesels faire des paris-marseille c’est la solution des mobilités particulières la moins pire.
Les batteries actuelles ne sont pas la solution !

Qu’est-il arrivé à la Golf, elle est morte ?

Vu ce qu’ils ont fait de la dernière, c’est tout comme.

Il ne faut pas oublier de prendre en compte le rendement : ce qu’il faut minimiser, c’est la quantité d’énergie primaire d’origine non renouvelable dépensée, pas la quantité d’énergie finale effectivement utilisée.

Bouger 2 tonnes avec un moteur électrique consomme aujourd’hui nettement moins d’énergie primaire non renouvelable que bouger 1.5 tonne avec un moteur thermique.

Les solutions électriques actuelles sont loin d’être idéales, mais elles restent bien meilleures que les solutions thermiques.

1 J'aime

Je me suis posé cette question la semaine dernière, je me suis rendu compte qu’elle a complètement disparu du paysage urbain, même les vieux modèles.

« La toute première GTI propre… »

Quelle absurdité !

« La GTX…PRÉTEND jusqu’à 500 kilomètres d’autonomie. »

Vous faites bien d’employer le conditionnel. Ci-dessous un exemple dans la réalité :

Merci à l’Europe et au groupe VW de se précipiter vers la mobilité automobile électrique À MARCHES FORCÉES et permettre ainsi de détruire l’industrie automobile européenne en faveur de la concurrence chinoise…

L’écologie voudrait qu’on économise l’énergie à dépenser et donc minimiser le poids.

Je crois que tu te trompe de cible. Il ne s’agit pas d’être écolo (seul le vélo pourrait l’être et encore) mais de ne pas produire de CO2 pour ne pas aggraver le réchauffement climatique. Cette voiture, comme ses sœurs électriques, rempli parfaitement l’objectif. C’est la solution et pour le moment, il n’y en a pas d’autre.

« Je crois que tu te trompe de cible »

Non pas du tout, les voitures électriques actuelles sont comme les centrales EPR. Elle requiert des ressources qui manqueront à l’avenir et ne propose même pas d’amélioration de la pollution, même en terme de CO2 (cela vu globalement).

Le seul avantage est de pousser à l’amélioration des moteurs et des batteries et c’est tout.
Globalement c’est une gabegie écologique doublée d’un affaiblissement de l’industrie occidentale au profit de l’industrie chinoise (exploitation des ressources minières entre autres).

Ridicule, tu contredis tout les experts monde entier et tu nies les progrès à venir dans le monde de l’électrique qui progresse très rapidement (recyclage, consommation, recharge, autonomie…)
Jamais je ne reviendrai au thermique qui est une aberration éconimique et écologique en plus d’être un véhicule meurtrier Pour rappel Le confinement au printemps 2020 a permis d’éviter 2 300 décès liés aux particules ambiantes (qui regroupent les particules fines mais pas seulement) et 1 200 décès liés au dioxyde d’azote (dû principalement au trafic routier). Etude de Santé Publique France