Commentaires : Voici les nouveaux émojis qui s'inviteront sur votre iPhone

La version bêta d’iOS 15.4 est arrivée entre les mains des développeurs la semaine dernière, et elle embarque une flopée de nouveaux emojis pour les iPhone
et iPad
.

« un homme et une personne non genrée enceints, afin de montrer que la grossesse est également possible pour les hommes transgenres et les personnes non-binaires »

Le film Junior d’Arnold Schwarzenegger était une prémonition de ce qui serait possible de faire dans le futur…

4 « J'aime »

Un homme enceint ou un bon vivant qui a une panse à bière…

10 « J'aime »

« un homme et une personne non genrée enceints, afin de montrer que la grossesse est également possible pour les hommes transgenres et les personnes non-binaires »

C’est honteux! Ces personnes n’ont pas leurs différentes couleurs de peau! Comme pour les mains, j’aimerai également toutes les variétés possibles!

Sérieusement, je ne comprendrai jamais qu’on mette des smileys en avant alors qu’on utilise à 95% qu’une toute petite fraction de ceux-là…
A croire que c’est un nouveau langage qui évolue constamment alors que ce n’est que du kikoulol.

Ca commence comme ça puis ils vont finir par imposer l’écriture inclusive… On est mal barré.

5 « J'aime »

Un article pour ça ?
Cela ne mérite pas une ligne (j’ai un iPhone) …

1 « J'aime »

Pourquoi pas? Ca génère du traffic et donc du revenu publicitaire. Le but n’est pas d’être utile mais de capter l’attention des gens… Ouvrir la page montre qui tu as été intéressé par l’article. Que ce soit pour en connaitre le contenu ou pour râler, tu as voulu aller plus loin… et le site s’en frotte les mains…

1 « J'aime »

Ce n’est pas parce que certains émojis sont là que nous sommes obligés de les utiliser, si? Il en faut pour tout les goûts,non? Je suis certain que certains sont plus dérangés par d’autres que par ceux sus-nommés. Personne n’est jamais content, qu’il y en ait trop ou pas assez, ça ne va jamais, je vais finir par croire qu’il faut râler par nature ou par principe et que si on ne râle pas alors ça ne va pas. C’est faire une montagne de pas grand chose en fin de compte.Et pour ceux à qui mon commentaire ne plaît pas, je m’en contrefout parce que ça fait longtemps que je ne regarde plus les commentaires fait sur les miens, ce qui me permet de m’exprimer de la manière qui me plaît en me faisant fi (et donc librement) de ce qu’en pensent les haters, à méditer…

2 « J'aime »

Apple vient de sortir une nouvelle père d’enceinte. Vive le progrès.

8 « J'aime »

Un homme enceinte :joy::joy::joy: mais où va le monde sérieux ! , de la folie!

1 « J'aime »

Il y a quand même quelques soucis assez importants avec les émojis :

  1. Ils devraient en premier lieu représenter un concept, et non pas tenter de coller à la réalité, car cela est tout simplement impossible. Par exemple, c’est une très bonne chose qu’il y en ait un pour symboliser le fait d’être enceinte. Mais c’est inutile, et à mon sens contre-productif, de tenter de représenter QUI est enceinte. La personne qui veut le faire peut parfaitement combiner plusieurs émojis si elle y tient vraiment. Même chose pour la famille. C’est aberrant de multiplier les émojis pour tenter de la symboliser, sachant que plus il y en aura plus les familles non-représentées seront mises en évidence.
  2. On se rend compte que les émojis sont avant tout définis par des Américains, des hommes, des blancs, des hétérosexuels, des progressistes, avec un certain niveau d’études, etc. Cela introduit nécessairement un biais dans ceux qui existent. Sauf erreur de ma part, il n’y par exemple pas d’émojis « prison » ou « prisonnier/ère », quant aux armes à feu, seul un pistolet à eau est disponible. Cela participe à forger une vision du monde.
  3. Apple lie sur ses plate-formes les nouveaux émojis aux mises à jour du système. Cela signifie qu’un utilisateur qui ne peut pas faire la dernière mise à niveau d’iOS et qui reçoit via WhatsApp un émojis 2022 verra à la place un carré indéfini. Et il est bien sûr impossible de savoir si le destinataire pourra voir ou non l’émojis qu’on lui envoie. Sur Android la situation est un peu meilleure, puisque WhatsApp utilise ses propres émojis, donc tant qu’on peut mettre l’application à jour il sera possible d’avoir les derniers émojis. Cela devrait être géré différemment, par exemple comme une police de caractères qu’il est possible de mettre à jour sur n’importe quel système.
1 « J'aime »

Les psychiatres ont du pain sur la planche.

6 « J'aime »

Ou une personne avec une grosse tumeur abdominale.

1 « J'aime »

Peut-être faudrait-il préciser la version des Emoji Unicode implémentés par Apple. Apple ne les a pas inventé. Il s’agit de la version 14.

En 2022 il y’aura des voitures volantes!
En 2022: des emoji représentant un ventre a bière!

3 « J'aime »

banalisation de la dégénérescence. pathétique … on en vient a souhaiter un grand cataclysme pour remettre l’humanité à sa place.

1 « J'aime »

C’est fou ce qu’un petit emoji de plus vient faire dire à des gens qu’ils souhaitent un grand cataclysme et que l’on vie dans un monde de décérébrés ou encore qu’on assiste à l’effondrement totale de la civilisation … Toujours plus dans l’extrême.

Je suis pas spécialement pour cet émoji, il sera utilisé par 3 personnes dans le monde donc assez inutile a part pour se donner bonne conscience. Mais en soit, je m’en br**le, je l’utiliserai pas et c’est tout. Comme 99% des autres émojis d’ailleurs.

1 « J'aime »