Forum Clubic

Commentaires : Visa pourrait ajouter les crypto-monnaies à son réseau de paiement

Al Kelly, P.-D.G. de Visa, envisage d’ajouter le Bitcoin (BTC) et d’autres crypto-monnaies à son réseau de paiement.

si on peut utiliser des crypto pour faire des petites transactions à moindre frais, ça devient enfin utile. Au lieu d’être juste une valeur refuge qui sert à thésauriser ou au blanchiment. Mais comment les transactions BTC Visa vont être intégrées à la blockchain ?

Même si visa prend les Bitcoins en compte, comment payer avec une monnaie qui change de valeur en permanence ? Comment fixer des prix dans ces conditions ?

Tu paye au prix de l’instant T, libre choix au commerçant de conserver ou vendre ses cryptos immédiatement

1 J'aime

BTC permet déjà de faire des milliers de micro-transactions par secondes à moindre frais grâce au Lightning Network.

VISA va probablement se limiter à faire l’autorisation et capture sur des comptes Nostro-Vostro chez des intermédiaires (comme des banques ou des plateformes d’échange de cryptos) qui offrent des services de gardiennage de cryptos avec du stockage à froid.

C’est en tout cas comme ça que je comprends la nouvelle.

Bitcoin est une monnaie déflationniste donc en moyenne sur le long terme, ton épargne en Bitcoin devrait prendre de la valeur avec le temps et ça, au rythme de la plus value crée par le travail et l’innovation. Tu seras probablement incité à moins dépenser car ce que tu ne dépenseras pas aujourd’hui aura plus de valeur demain. On n’aura plus des grosses variations comme aujourd’hui et les gens ne feront plus du x3 en 6 mois mais tu gagneras très certainement un peu avec le temps. Alors oui, parfois tu perdras sur les échanges mais sur le long terme tu seras gagnant. Mais je ne vois pas ça avant 5 à 10ans…

À côté de ça, les monnaies classiques évoluent très forts les unes par rapport aux autres. Ca a un gros impact dans les échanges internationaux mais des outils financiers comme les options, futures, et autre produits dérivés permettent de s’en protéger. On peut imaginer des produits semblables dans le futur pour les cryptos.

selon cet article le lightning network est moribond.
le nombre de nodes stagne et le nombre de transactions est faible. le nombre de btc gérés aussi.
la vitesse de la blockchain btc est de 7 ou 8 transactions par seconde. à moins d’une autre innovation on ne verra pas encore les milliers de transactions par seconde et les frais de transactions très bas.

C’est un article très Pro-Ethereum alors que le Lightning Network fonctionne bien et qu’il n’est encore qu’en version Beta.

Pour expliquer pourquoi je n’aime pas beaucoup ce concept de wBTC sur Ethereum, je devrais rentrer dans une explication de l’Ethereum et DeFi alors que ce n’est clairement pas le sujet.

Mais le sujet est intéressant pour comprendre le fonctionnement de l’Ethereum, de DeFi et en quoi ETH2 (s’il voit un jour le jour) est nécessaire pour les applications qu’on espère sur Ethereum.

Un jour, un jour quelqu’un m’expliquera l’intérêt des crypto-monnaies, je veux dire, en dehors de faciliter tout un tas de trafics et de permettre à des personnes de s’enrichir sans rien faire tout en contribuant à une pénurie qui pénalise les gens ordinaires.
En attendant, si Visa se met à accepter les crypto-monnaies, je vais devoir changer pour une autre carte.

La principale différence entre une monnaie comme l’Euro et le Bitcoin, est que la quantité d’Euros augmente de plus en plus vite en fonction de l’agenda politique court terme de nos dirigeants alors que la production de Bitcoin est limitée dans le coeur du code informatique et diminue avec le temps. Cette impression massive d’Euros profite essentiellement à ceux qui ont des actions en bourse (qui augmentent même en temps de pandémie) alors que les salaires n’augmentent pas. C’est ce qu’on appelle l’effet Cantillon: ce sont ceux qui sont proches de l’émission d’argent qui en profitent et ceux qui sont en bout de chaîne, les petits salaires) n’en profitent pas.

En augmentant la quantité d’Euros, ça crée de l’inflation et le pouvoir d’achat de l’épargne et des salaires diminue avec le temps. Et au rythme où on imprime de l’Euro, on risque l’hyperinflation.

En plus de ça, l’usage que fait la Banque Centrale Européenne des Euros fraichement imprimés me laisse perplexe car elle achète des dettes des Etats et des banques qui prennent des risques avec notre argent. Aujourd’hui avec l’Euro, le Dollar, etc, on privatise les profits (les actionnaires en profitent) et on communautarise les pertes (quand le système financier va mal, on sauve les banques et les grosses entreprises avec l’argent de toute la population).

Pour résumé, Bitcoin, ça permet de séparer l’Etat de la gestion de la monnaie tout comme on a séparé l’Etat de la Religion. En faisant ça, on ne permet plus à l’Etat de jouer avec le pouvoir d’achat des gens en fonction de l’agenda politique de nos dirigeants.

2 J'aime

C’est étonnant et intéressant. En dessous de tous les articles concernant les crypto-monnaies, il y’a toujours des commentaires négatifs. Et systématiquement ce sont des personnes qui ne connaissent rien à la crypto-monnaie. Plutôt que de se renseigner, elles préfèrent passer du temps à poster des commentaires.

2 J'aime

Le Bitcoin est un fléau qu’il faudrait ni plus ni moins qu’éradiquer, dans ce 21ème siècle ou jour après jour certains se battent pour consommer moins, consommer mieux.

En somme, ceux qui passent leur temps à faire de la propagande béate et enthousiaste pour les cryptomonnaies sont les personnes intelligentes qui ont tout compris, et tous les autres sont des abrutis, c’est ça que tu sous-entend sans oser l’énoncer clairement ?.

1 J'aime

C’est bien beau de cracher sur les actionnaires, c’est dans l’air du temps de toute façon en ce moment :joy: … Tout le monde peut investir en Bourse aujourd’hui si vous voulez profiter de l’augmentation des cours des actions (-7% le cac40 en 2020) !