Forum Clubic

Commentaires : Visa avance dans l’intégration des crypto-monnaies à son réseau de paiement

Le P.-D.G. de Visa affirme que son entreprise se lance dans les crypto-monnaies de manière « très importante ».

On y arrive, petit à petit…

Ca se base sur les stablecoin, c’est juste un dollar avec une autre appelation

3 J'aime

tiens, il y avait longtemps que l’on avait pas eu un article sur les cryptos …

1 J'aime

visa se moque de l’intérêt général, et donc des monnaies des états, de NOS monnaies.
(L’état, c’est nous.)

visa ne voudrait surtout pouvoir continuer à capter des commissions quel que soit le support…

3 J'aime

Triste nouvelle, ce n’est pas comme ca que les cryptos vont disparaitre :frowning:

1 J'aime

Pour la trouzemillième fois, les cryptos ne sont pas le mal. C’est l’utilisation d’une bande de nazes qui spéculent dessus, ou qui les minent à grands renforts de centrales au charbon, c’est Nvidia qui vend ses CGU hors de prix à des scalpeurs ou Elon Musk qui manipule les cours sur twitter dans l’adoration générale de reddit, le problème. L’idée de fermer leur clapet aux banques cinq minutes est bonne, et les cryptos restent le meilleur moyen de faire ça même un peu.

3 J'aime

Laisse tomber les hardcore gamers ont la haine sur les cryptos, ils ont eu un coup dur sur leurs addictions préférée … Il ne faut pas donner à boire à un Ane qui n’a pas soif comme on dit laisse les dans l’ignorance des cryptos et du blockchain ça dépasse leurs comprehensions. Quand la bulle sera stabilisée dans 1 ans et demi et que les cartes graphiques couleront à flot ils auront déjà oublié et seront sous perfusions de leurs jeux favoris … Et moi j’aurrai doubler mon capital investi XD

1 J'aime

Tu sembles sur de toi. Si tu le doubles, tant mieux pour toi, dans l’inverse lol :joy:. Après les marchés c’est toujours pareil, il y’a des joueurs, et parmi eux des perdants et des gagnants.

Vous voulez qu’elles disparaissent? C’est dommage, au-delà de la spéculation il y a une utilité réelle. Cardano par exemple vient d’annoncer qu’ils allaient fournir un système d’identité nationale pour enregistrer les certificats scolaires en Ethiopie. Ce sont plusieurs millions d’élèves qui en bénéficieront.

Ben non désolé, les blockchain oui oui et encore oui, par contre les cryptos monnaie qui sont un gouffre énergétique NE CE BASANT SUR RIEN, je suis désolé mais je trouve ca useless…

Et non quand les CG couleront a flot, je continuerais de penser la même chose, tant de gigawatt consommé… si encore ces foutus calculs servaient l’humanité pour trouvé des remedes ou autre je ne dis pas, mais la…

si tout le monde retirais son argent de ses comptes ca ecroulerait le systeme banquaire encore plus rapidement si c’est vraiement ce que tu veux, et ca sans polluer notre povre planete…

Parce que c’est bien beau de dire on nike le systeme, mais moi je pense que toute cette énergies dépenser aurait pu être utilisé a meilleur utilisation.

Parce que les gigawatts pour jouer en 4k k c’est mieux ?

1 J'aime

Personnellement, j’ai un fort intérêt pour la technologie/protocole de chaînes de données (blockchain) et son potentiel global (système virtuellement inviolable), mais reste très dubitatif sur les cryptomonnaies telles que nous les connaissons pour le moment.

Soit elles sont vues commes des placements financiers (court ou long terme) et ont donc le même comportement qu’un placement non-garanti, soit elles sont vues comme une monnaie de rechange (pour les cryptomonnaies indexées sur la valeur d’une monnaie fiducière telle que le dollar US) mais en ce cas, perdent alors leur sens premier (celui de ne pas dépendre d’une autorité externe ou d’une monnaie fiduciaire régulée).

Initialement, le but des opérations en cryptomonnaies est de ne plus avoir besoin d’un intermédiaire, réduisant le coût des opérations et signifiant aussi qu’aucune autorité ne peut annuler ou entraver une opération. Bien pratique quand on veut envoyer de l’argent à l’étranger par exemple. Mais la réalité est que ce sont les services de gestion et transactions qui sont devenus ces intermédiaires et se permettent aussi d’annuler ou entraver une opération d’échange. Et Visa vise exactement cela avec le lancement de sa plateforme.

Reste ensuite les vols (ou pertes). Par leur nature décentralisée, il n’a aucune garantie ou protection par un quelconque État. Et bien que la chaîne de blocs en elle-même ne puisse pas être piratée, les détournements sur les bourses/plateformes existent. Rien qu’à Montréal, on a eu récemment encore une mauvaise histoire en manipulant un public non-initié avec une cryptomonnaie « inconnue ».

On est loin d’avoir une monnaie virtuelle décentralisée simple d’accès (pour tout le monde). On est rentré dans un milieu où comme la bourse, si on ne s’initie pas aux domaines, on se retrouvera toujours perdant (et même les initiés ne font que limiter « leur risque »). Et le but d’une monnaie reste sa stabilité pour mes dépenses courantes. Si je veux m’acheter une voiture avec, j’aimerai bien que ce ne soit pas un jour 5 BTC, et un autre jour 0.5 BTC, puis le surlendemain 2 BTC. Idem pour mon épicerie hebdomadaire.

Quant à la production énergétique nécessaire pour « miner », cela est un tout autre débat puisqu’en soit, toute création de monnaie nécessite une transformation énergétique (nos pièces et nos billets en sont la preuve).

Dans mon entourage direct, ceux qui ont des cryptomonnaies le font pour s’enrichir (très peu font du minage directement, puisque ce n’est plus « rentable »), mais pas vraiment pour la philosophie derrière. Quand on en parle, ils ne le cachent pas (et c’est bien correct, c’est leur argent).

1 J'aime

as-tu deja vu la taille des fermes de minages?qui ne font aucun travail…juste faire chauffer du silicium ^^
c’est en + des joueurs…

@pinkfloyd

Les banques sont en grande partie responsables de leurs déclins qui semble inéluctables. Elles financent de moins en moins les entreprises en leur fermant l accès au crédit . Résultat, bcp de Start Up ont désormais recours au crowdfunding pour financer leurs nouveaux produits.

Elles verrouillent les moyens de paiements en rendant les transferts d argent compliqués: résultat des entreprises comme Paypal sont devenus des acteurs incontournables pour bcp de vendeurs en ligne.

Pour les cryptomonnaies, elles sont en grande partie responsables des fausses informations qui circulent en interdisant parfois à leurs clients d en acheter avec leur carte bancaire ou en envoyant des e-mails incitant leurs clients à s en tenir éloigné. Résultat, de nouveaux acteurs se mettent en place et proposent même des moyens de paiement direct et alternatifs comme crypto.com

Elles dénoncent aux autorités tout activité qui leur semble simplement suspecte, comme par exemple déposer quelques milliers d euros sur son compte en espèces ( je crois que la limite est à 2000 euros). Tous ceux qui déposent des espèces sur leur compte ne sont pas des trafiquants ! Malheur si papi mamie veulent faire un don manuel de 3000 euros en espèces à leurs petits enfants ! (Les personnes âgées utilisent bcp les espèces)

Elles vous demandent aussi de justifier l origine des fonds que vous déposez, de fournir des relevés paypal justifiant vos dépenses et des explications sur le comment du pourquoi de certains virements. Bref, tous les clients des banques françaises sont sous surveillance étroite.

On a à faire à un secteur hyper conservateur, qui essaye de bouger le minimum face à aux transformations inéluctables de la société.

Argument vide et erroné. En plus la monnaie non plus n’a pas de valeur intrinsèque. C’est une convention sociale, créée ex nihilo par une banque pour alimenter des comptes qui n’existent que sur le papier. Sur les billets de Hong Kong dollar il est écrit que la banque émetrice s’engage à payer le porteur x dollars sur présentation du machin.