Forum Clubic

Commentaires : Virgin Galactic annonce 60 millions de dollars de pertes ainsi qu'un partenariat avec la NASA

La société Virgin Galactic, qui envisage de se spécialiser dans le tourisme spatial, vient d’annoncer avoir enregistré 60 millions de dollars de pertes au premier trimestre 2020.

Dans la mesure où Virgin Galactic ne vend pas encore ses voyages et continue son developpement technique du SS2 il est évident qu’ils perdent de l’argent. Sans oublier qu’ils ont construit un aeroport rien que pour leur activité.
La question est surtout de savoir quand va commencer les vol touristiques qui feront rentrer de l’argent frais. Ca fait quand meme 3 ans qu’on nous promet que c’est pour les mois qui viennent … et franchement que ce soit Virgin Galactic ou Blue Origin, je n’ai pas l’impression que ce sera pour cette année, surtout pour VG qui semblent au point mort dans ses essais en vol.
La compagnie aérienne Virgin est à vendre, j’ai un peu peur que Branson soit au bord du gouffre financier, et la crise ne va rien arranger.

Les avions paraboliques de Virgin devaient déjà voler il y a 10 ans ! Ce qui change c’est que depuis l’an dernier l’entreprise est côté en bourse, donc on sait comment elle gère son argent. 133 millions de pertes en six mois, c’est très significatif mais apparemment ça ne leur fait pas plus peur que ça. Il reste en tout 419 millions dans les caisses… Mais comme dit dans l’article, ils vont vendre des billets à l’avance pour garder de la trésorerie, et ils seront bien plus chers que 250000 dollars :slight_smile:
Par contre l’article oublie de mentionner que le VSS Unity a refait un vol (plané, sans moteur) le 1er mai. Premier vol depuis SpacePort America (que Virgin n’a pas payé, c’est le contribuable du Nouveau Mexique)… Mais il reste encore des essais avant de tenter d’embarquer des touristes.

interessant, j’ignorais que le spatioport était la propriété de l’état. Ce qui signifie qu’il y aura une location ou redevance prélevée à chaque billet. Interessant aussi de savoir que la société a de la marge en trésorerie, mais il faut reconnaitre qu’il reste encore bon nombre d’essai a réaliser avant un vol commercial, et franchement au rythme actuel je doute que ce soit pour cette année.
Le premier sera surement Blue Origin avec la New Shepard qui cumule les vols d’essai avec succès, mais on ne voit toujours pas de vol habité venir. Bezos ne se fixe visiblement aucune pression dans les délais, que ce soit pour la New Shepard comme pour la New Glenn. sur ce point il est aux antipodes de Musk, pas de comm, pas de délai.