Forum Clubic

Commentaires : Vidéosurveillance : des collèges et lycées français rappelés à l'ordre par la CNIL

La CNIL surveille étroitement les activités des établissements scolaires s’agissant de l’utilisation de leur système de vidéosurveillance.

merci la CNIL

Ce serait utile en cas de problème.

On pourrait montrer aux parents le comportement de leur enfant, le comportement des profs ainsi que les problèmes d’harcèlements et d’agressions.

1 J'aime

Encore des personnes qui semblent avoir peur de leurs actes. On est pas dans un monde de Bisounours y compris dans une école et je suis bien place pour le savoir.
perso quand on a rien a se reprocher je ne vois pas le problème a être filmer .
si effectivement on est dans un collège , lycée calme je ne pense pas qu’on voit beaucoup de cameras.
ce genre de message de la CNIL laisse juste la porte ouverte a des agressions,harcèlements, vols sans témoins…
nombres de personnes agresses auraient voulu avoir une camera qui les filment .
Des cameras dans des salles informatiques , dans des lieux ou parfois ils y a des problèmes ne peut que sécuriser les gens le matériel qui si trouve.
Arrêtons de voir le mal ou il n’est pas.

3 J'aime

Vus les résultats de notre éducation nationale, qui produit des analphabètes en nombre , et qui s’ auto alimente en recrutant ces mêmes analphabètes, il est temps qu’on regarde de près ce qui s’y passe. La CNIL une fois de plus démontre son inutilité : avec le CSA ça fait deux institutions coûteuses à supprimer.

pourtant c est la qu il y a le plus besoin de video surveillance
complétement à la ramasse la cnil

recrute des analphabetes?
euh serieusement les gens bien formés ne feront pas gardien de cassos de toute facosn donc il recute ce qu ils peuvent dans le mamouth
apres les diplomes ne valent plus rien et on se retrouve avec des caissieres de supermarché bac +5

oui enfin si tant est que ça serve a quelque chose. Quand on voit que la plupart du temps même dans les cas de cambriolage les flics ne font mêmes pas cas des images fournis par des cameras de particulier … pas sur que ça serve a grand chose …

Vu que je n’ai rien à me reprocher je ne vois pas l’intérêt que l’on me filme.

oui si vous vivez sur une ile déserte. sauf que la on vit dans une société violente regardez les dernières études sur le sujet. on pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres …

« des caméras de surveillance filment des lieux de vie en continu, comme les cantines, les cours de récréation, les terrains de sport, les salles informatiques ou le centre de documentation et d’information. »

Ce sont précisément les lieux qu’il y a intérêt à surveiller, caractérisés par des rassemblements d’élèves. Si c’est pour mettre des caméras là où il n’y a personne ni rien à voir, dans les placards et sur les toits, je ne vois pas l’intérêt de la vidéosurveillance.

Et on surveille quoi à la cantine? On punit le garnement qui n’a pas mangé ses légumes ou bien rangé son plateau?

Qu’est-ce qu’on peut bien filmer à la cantine, je sais pas moi, les séances de harcèlement (tu croyais que c’était que dans les toilettes, comme dans les films ?) ; les gamins idiots qui détériorent du matériel qui coûte cher (lecteur biométrique par exemple) ; ou les circonstances exactes d’un accident +/- grave, ce qui permettra de répondre aux questions des parents.

1 J'aime

Si li y a une bagarre, on peut déterminer qui a commencé et prendre les mesure qui vont bien, pour le respect de la mission d’éducation !!!

1 J'aime

Alors pour 3 bagarres de gamins, un Bryan qui oblige le petit Louis à manger ses choux de Bruxelles, l’apprentissage de la vie en quelque sorte, on doit accepter que les enfants, les enseignants et les encadrants soient filmés en permanence sous tous les angles. Avi84, Biggs, vous avez dû sacrément souffrir dans votre enfance pour accepter une telle atteinte à la liberté. Les encadrants et les enseignants n’ont pas le discernement nécessaire pour détecter, séparer et arbitrer, ils ne servent à rien?

« Alors pour 3 bagarres de gamins, un Bryan qui oblige le petit Louis à manger ses choux de Bruxelles, l’apprentissage de la vie en quelque sorte, on doit accepter que les enfants, les enseignants et les encadrants soient filmés en permanence sous tous les angles. »

A mon époque il n’y avait pas de coup de couteau et de mort. Tiends-toi au courant de ce qui ce passent aujourd’hui, les temps ont changé !!!