Forum Clubic

Commentaires : Une première image directe d'un autre système solaire avec plusieurs exoplanètes

Une étoile et deux planètes… C’est une représentation digne des manuels scolaires, et pourtant, c’est une photographie ! Le Very Large Telescope (VLT) de l’ESO a pu réaliser une observation directe, à 300 années lumières d’ici.

6 J'aime

OMG trop trop beau c’est Une prouesse extraordinaire. La technologie avance tellement c’est fou. Et le meilleur reste à venir car si le télescope VLT arrive à faire ça alors imaginez les milliers de planètes qu’on pourra observer directement grace au futur télescope James Webb que j’attends avec impatience depuis 20 ans ? Le James Webb pourra visionner en temps réel des exoplanètes et donc potentiellement des planètes habitables. Je suis impatient d’être en 2021 enfin pour son lancement et de voir les premières grandes découvertes que fera le James Webb. Les 10 prochaines années s’annoncent historique pour l’humanité. Nous sommes si près du but, si près de trouver enfin la preuve de vie sur d’autres planètes. C’est si excitant. Inchallah.

10 J'aime

« C’est si excitant. Inchallah. »
Si seulement ceux qui utilisent ce terme avait ta vision, le monde s’en porterait mieux.

Alors je peux dire que j’adore cet enthousiasme et s’il vous plait gardez-le, c’est super important. Par contre déjà il y a un fossé entre voir une planète supergéante et observer de potentielles planètes habitables (genre… un gros fossé). Mais surtout, le JWST, même s’il sera lui même équipé d’un coronagraphe aura des performances qui seront à peine meilleures ou du même ordre que SPHERES qui est vraiment un instrument extraordinaire (la différence vient du fait que JWST va « plus loin » dans l’infrarouge).

Malheureusement, il paraît improbable (même si pas totalement impossible) de trouver la preuve de vie sur d’autres planètes avec ces outils. Mais par contre on pourra s’en rapprocher et c’est déjà bien !

2 J'aime

Tu parles de c’est si excitant ? ou Inchallah ?
Car dans les deux cas, je comprend pas ton commentaire

1 J'aime

Par rapport à la taille de notre système solaire, ces planètes ont l’air extrêmement éloignées ! Ça me rappelle cette légende sur l’existence d’une planète inconnue aux confins du système solaire

1 J'aime

Ah, la « planète 9 ». J’en reparlerai bientôt, c’est un peu un marronnier de l’info spatiale. Mais c’est plus qu’une légende, quand même.

1 J'aime

Le plus dur sera quand on en aura repérer pas mal de type terrestre. On ne pourra pas y aller. Parfaitement possible que des Terres orbitent TYC 8998-760-1. Avec ce qu’on a, on ne voit rien pour l’instant.

1 J'aime

Superbe image est captivante, les avancées technos en termes d’observation spatiale vont être exponentielles ces 10 prochaines années, que dire des vols habités…ou encore des vols vers d’autres planètes d’ici 2100 ? Il reste quelques défis technologiques avant tout ça. :slight_smile:

1 J'aime

Cette image me rappelle un étudiant animateur qui « m’encadrais » lors d’un stage astro à l’ASNTJ (Association Nationale Sciences Techniques Jeunesse à l’époque) J’avais 12 ans. Ce gars prétendait dur comme fer, en 1991, que jamais une étoile n’apparaîtrerait autrement que comme un point au mieux bien net et defini…

Quatre ans après : première exo-planète puis des centaines et particulièrement certaines découvertes par quelques heureux amateurs :upside_down_face:. (Ce n’est pas exactement la même thématique mais cela illustre l’étonnement du aux perfs des nouveaux outils)

Bref, la lesson que j’en ai tiré est qu’il ne faut pas trop présupposer des limites à priori aux capacités techniques des outils qui sont encore dans les cartons et en espérer plus pour déjà travailler dans l’optique :wink: de la qualité de la génération suivante. C’est un peu candide, je sais mais sans le rêve d’une avancée décisive, l’audace ne sert à rien et le travail serait une succession de travaux réguliers, sans relief, sans génie et chiant jusqu’à la mort (mode vulgaire).

J’ai le même parti-pris dans mon travail d’Arts plastiques et ça me fait avancer par à-coups : pour moi c’est ce qu’il y a de plus plaisant !

Dsl pour la longueur, je ne sais pas faire autrement.

1 J'aime

La recherche découverte de connaître l’univers et ce qui est fort possible des galaxies ressemblant à la nôtre avec soeur jumelle à notre terre.Et dans ce cas sachant qu’elle se trouve de des milliers d’années lumière nous sommes pas prèt d’aller foutre le bordel et c’est tant mieux vu notre conduite sur notre patate.Pensons en priorité à préserver la boule et attaquons nous plus tôt a trouver des moyens pour protèger la terre de son réchauffement commencé depuis des siècles et que l’on découvre seulement maintenant dû a son accélération c’est peut-^^etre cyclique on n’en sait rien

3 J'aime

Ce qui serait bien, c’est la construction de plusieurs satellites James Webb, ce qui a mis 20 ans, c’est sa conception mais maintenant qu’on sait le fabriquer, pourquoi ne pas en faire plusieurs pour pouvoir scruter l’univers sur une plus large zone.

Je suis bien d’accord, d’autant plus que pour aller ne serait-ce sur Pluton, il nous faudrait un temps fou, alors, plus loin, n’y pensons pas. La seule solution serait de trouver comment plier l’espace-temps mais je crois qu’on est encore vraiment très loin d’y arriver.

C’est le projet en lui même qui a mis 2 ans et donc a été retardé (de nombreuses fois) faute d’argent. Le JWST a couté 10 milliards d’euros et au fur et à mesure des avancées du projet il manquait constamment de l’argent or il a fallu aller le chercher cet argent sinon il aurait déjà été lancé y’a déjà une bonne décennie. Finalement c’est une question de fric, c’est colossale comme budget ne serait-ce que pour 1 seul télescope donc on est pas prêt de voir une flopée de satellites comme tu penses. Leur feuille de route était déjà établie ils savaient le faire, ils ont imaginé le télescope, et on avait la technologie mais manque d’argent ça a pris 20 ans… et encore d’ici 2021 date du lancement rien ne dit qu’il ne sera pas encore retardé.

Merci pour l’enthousiasme, ce domaine me passionne particulièrement et depuis toujours.
Mais par contre tu te trompes quand tu dis qu’il est improbable de trouver la preuve de vie avec ce genre d’outil, car non seulement il a été conçu en parti pour ça, mais aussi on sait déjà comment faire avec ce type d’outil, notamment en usant de la technique de l’observation de la lumière c-à-d en analysant la lumière transmise par les planètes dans l’espace… On parle d’analyser les spectres lumineux, comme celle qui compose par exemple l’oxygène, les océans, la biodiversité… On appelle ce procédé la traque de « biomarqueur ». Il en existe d’autres, comme le méthane d’origine bactérienne. Les scientifiques recherchent donc d’éventuelles traces de vie sur les exoplanètes en les traquant. Nous en tant qu’êtres vivants ainsi que les créatures et les végétaux qui peuplent notre planète, y compris notre planète en elle même, nous émettons tous un signal sous formes de lumières chimiques. On sait déjà le faire et d’ailleurs on le fait déjà. Un procédé en plein développement et qui promet… et là je ne parle que d’une technique parmi d’autres. Le JWST a été aussi pensé pour traquer la vie dans l’univers, qui dit exoplanètes potentiellement habitables dit signal/trace de vie. Pour info, en mai 2020 on a eu la confirmation « indéniable » que Proxima Centauri située dans le système Alpha du Centaure AB est une planète parfaitement identique à notre Terre, (affaire à suivre) donc déjà ton affirmation sonne un peu faux. De plus, j’aurai aussi pu te parler d’une autre technique future, un projet qui s’appelle Colossus qui est actuellement à l’étude. Pour cette future technique de traque de la vie on part du principe que toute civilisation consomme de l’énergie et donc que cela crée des zones plus chaudes à la surface de leur planète. Donc en observant des planètes lointaines à l’aide de télescopes infrarouge pour repérer ces différences de températures on peut détecter la vie.

Beaucoup plus proche de découvrir la vie que tu le crois et d’ailleurs nous en sommes qu’au début. Il y a pas si longtemps on croyait impensable de trouver des exoplanètes et pourtant. On croyait impensables de découvrir des planètes similaires à la Terre et pourtant. On pensait même que notre galaxie était la seule et pourtant…en fait ce ne sont pas les pessimistes qui ont fait les découvertes mais les optimistes.

Non ben non, il y a très loin entre découvrir la présence de biomarqueurs et découvrir de la vie. On a par exemple découvert des biomarqueurs sur la comète 67p, et pour autant rien ne nous prouve que c’est elle qui a amené la vie sur Terre par exemple.
Le JWST est certes fait pour ça, et pourra très grandement améliorer notre connaissance des exoplanètes, je ne dis surtout pas le contraire. Ce sera un instrument particulièrement puissant… Mais il ne permettra pas d’affirmer avec certitude que telle ou telle planète est habitée par du vivant.

Enfin, je ne sais pas où vous avez lu que Proxima Centauri abrite une jumelle de la Terre, mais c’est à mettre entre gros guillemets car avoir quelques caractéristiques en commun avec notre planète n’en fait pas un paradis confirmé. Pour autant qu’on le sache, c’est peut-être même un enfer, bombardé de radiations tous les 4 matins…