Forum Clubic

Commentaires : Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes

Quatre femmes qui avaient porté plainte contre Google pour discrimination salariale représentent désormais 10 800 femmes dans un recours collectif contre le géant américain.

Pourtant, quand google a fait une revue des salaires récemment pour assurer l’équité de ses salariés (suite à cette plainte il me semble), il s’est avéré que ce sont les hommes qui étaient moins payés : Google Finds It’s Underpaying Many Men as It Addresses Wage Equity - The New York Times

« À la surprise générale, l’étude de google a révélé que les hommes étaient payés moins que les femmes pour le même travail ».

4 J'aime

On peut faire dire tout et n’importe quoi à des statistiques, surtout quand on généralise…

Ici, je comprend que la nature de la plainte originale concerne chacune des 4 plaignantes individuellement. Elle doivent avoir des preuves qu’à ancienneté et compétences égales, elles étaient moins bien payées.

L’élargissement de la plainte à toutes les femmes de l’entreprise pour dénoncer une politique systématique est autre chose selon moi. Aux USA, c’est souvent pour mettre la pression vis-à-vis de la plainte originale (Google passe un marché avec les 4 plaignantes et la plainte disparait comme par magie).

Après, il faut faire attention quand on généralise avec des statistiques, il y avoir des cas où ce n’est pas avéré et les contre-exemples font plus mal qu’autre chose (on prends 1 paye sur 100 qui démontre contraire et on invoque l’invalidité de la plainte).

Bref, si j’étais Google, je paierai car ils n’ont rien à gagner dans cette affaire autre que la paie/paix sociale et on sait ce que 600 millions valent pour eux (des cacahuètes).

2 J'aime

C’est malheureusement une réalité dans beaucoup d’entreprises que les femmes sont discriminées et moins payées à poste égal. C’est encore vrai dans le secteur de l’informatique où une femme est parfois vue à tort comme moins compétente.

Et sans compter les discriminations à l’embauche où lors de l’entretien l’employeur n’hésite pas à poser la question si elle est célibataire, envisage d’avoir des enfants etc car une femme ayant une vie de famille serait forcément moins disponible ou productive selon lui.

Bref, il y a encore du boulot je pense.

2 J'aime

Elles sont moins productives. Et de loin.

4 J'aime

Belle provoque :smiley: !

Y’a encore du boulot, certainement, mais je pense qu’il faudrait déjà que les femmes s’affirment davantage… Bien souvent, elles sont la première cause de leur « faible » salaire avec des prétentions moins élevées que les hommes.
Elles visent souvent plus bas, et surtout, demandent beaucoup moins de revalorisation, ce n’est pas moi qui le dit, c’est officiellement une des raisons de leur salaire moins élevé.

Les mettre mécaniquement au niveau des hommes? c’est idiot, tous les hommes (à poste équivalent) n’ont pas non plus le même salaire. Il y en a aussi qui demandent moins et moins de revalorisation, mais c’est plus fréquent chez les femmes, d’où le fossé plus important.

Les mentalités sont à changer, mais chez tout le monde, femmes inclues.

Dans quel monde les gens, femmes ou hommes, on cru qu’à compétences égales et expériences égales ils/elles auraient les mêmes salaires ?
A l’embauche oui (a la marge de négoce près). Mais ensuite dans la carrière…. Déjà c’est quoi compétences égales ?
Et je sais que ça peut paraître fou, mais dans les entreprises la hiérarchie est pyramidale…. Donc à compétences/XP jugée égales tout le monde ne grimpe pas.
Reste que cela ne veut pas dire qu’elle n’ont pas subi de discrimination de sexe.

1 J'aime

Pour avoir travaillé chez Google (au sein du département en question), je recommande cette vidéo.

  • À 16min40sec, petit commentaire du guru compensation de google sur la complexité des acquisitions, etc. Du point de vue de devoir justifier de différences de salaire entre employés (malgré réalité business des entreprises pas portées sur ces questions RH).
  • Autre commentaire à 40min50sec, etc.

Je ne défends pas Google (et n’y ai aucun intérêt de près ou de loin). Mais supporter l’idée que Google a volontairement initié une politique visant à sous payer les femmes, c’est juste incroyablement faux. Ce qui est dingue c’est qu’alors même que Google est la boîte la plus avancée dans le domaine (algorithme de rémunération effaçant au maximum les biais de recrutement, etc), et bien Google est LA boîte qui est le plus attaquée sur le domaine ;).

Comme Frank l’évoque dans la vidéo le problème c’est que ce sujet est bien plus complexe que la société veut bien l’entendre.

Bref, il faut peut-être travailler dans le domaine pour comprendre la merde que c’est en réalité (comparé aux grands principes des juges bien cachés dans le salon feutré dans une vite probablement à deux à l’heure). Mais si Roger est mieux payé que Bernadette ou Lisa est mieux payée que Bertrand et bien il y a une raison et ne cherchez pas la réponse chez RH ; la réponse est la plupart du temps la résultante de décisions débiles du business OU de la boîte qui achète des petites boîtes sans aucune politique qui créent un bordel monstre (mais chut, il ne faut pas le dire).

1 J'aime

vidéo sur YouTube - chercher « Pequity Fireside Chat with Frank Wagner - Vice President of Compensation at Google »

Elles sont moins productives. Et de loin.

Et dans de nombreux domaines comme :
– le BTP
– l’haltérophilie
– soldat à l’armée
– ramassage des poubelles derrière les camions
– capacité à ouvrir des pots de cornichons/confitures/patée…

Effectivement, dans ces domaines tu vois peu de femme mais quand tu en vois alors soit sûr qu’elles sont plus fortes que toi !

1 J'aime

Tout à fait…mais il y a des hommes qui ont de grosses difficultés à admettre qu’une femme puisse leur être supérieure dans un domaine quelconque. ^^

1 J'aime