Forum Clubic

Commentaires : Une manif "à poil" devant le siège de Facebook pour dénoncer la censure des mamelons

Une centaine de manifestants se sont présentés dans le plus simple appareil, dimanche dernier, devant le siège de Facebook, à New-York. L’action avait pour but de condamner la politique du réseau social, qui consiste à censurer uniquement les mamelons féminins sur les photos et vidéos.

Le pays plus gros producteur de porno dans le monde qui interdit la vue d’un petit mamelon…

Ah ces américains ils ont un sens de la mesure typiquement… américain…

Une raison de se détourner de Facebook et de prendre DeviantArt (par exemple)

1 J'aime

Bof rien que le nom est plutôt péjoratif je trouve

Déjà, si on a un minimum de jugeotte, facebook, on n’y va plus et on supprime son compte (pour ceux qui avaient fait la bêtise d’en créer un, un jour).
Ceux qui sont trop stupides pour continuer à aller dessus, ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent, on s’en fout, non?

Tout à fait d’accord avec Feladan. En occident et dans bien d’autres pays, la poitrine des femmes est bien plus sexualisée que celle des hommes. C’est normal de la cacher sur un des plus gros réseaux sociaux de la planète.

Pourquoi utiliser les pseudo reseaux sociaux pour diffuser ses images et videos personnelles ??? Ce sont des usines à collecte et à desinformation…
Faut vraiment etre allumé !

C’est moi ou il y a un truc que je ne comprends pas … les gens dénoncent la nudité et le caractère sexuel sur un réseau social et se baladent a poil dans la rue … Il n’y a pas quelque chose d’illogique la dedans ?..

Non mais Facebook ce n’est pas une plateforme d’artiste… C’est un réseau social.
Donc si tu publies en public c’est TON problème. A TOI d’assumer…
Donc pas de nudité lié à la sexualité. C’est très simple à comprendre, les gens sont justes c… en fait…

Bien joué les manifestants!
Ceux qui s’offusquent quand ils voient un corps simplement tel que la nature l’a fait, qui “signalent” à Facebook ou Youtube dès qu’on voit des seins ou des fesses, qui crient à l’exhibitionnisme si l’on se bronze dans un pré ou dans son jardin ou qu’on nage nue dans un lac ou dans une piscine, ce sont des tarés qu’il faut envoyer se faire soigner.
Comment ont-ils bien pu être élevés pour en arriver là? Ils n’ont jamais vu leurs parents nus ou quoi? (oui, je sais, ça existe, et pas que chez les salafistes…)

Même au moyen-âge qui était si empreint de religion, la nudité était plus courante qu’aujourd’hui: le maillot de bain n’existait pas, et tout le monde partageait le lit sans vêtements de nuit (qui n’apparurent qu’après, à la fin du XVIème siècle). Partout dans le monde, jusqu’au 19ème siècle au moins (et jusqu’au 20ème dans plein de pays), on ne se baignait jamais autrement que nu, le maillot de bain était inconnu.

Alors, c’est quoi leur problème?
Il n’y a pas des psys qui pourraient s’occuper d’eux?

(Un mot sur l’Amérique pudibonde: quand ils le sont, ce n’est pas à moitié, mais cette manifestation a eu lieu en pleine rue à New York, où l’on voit aussi en pleine rue du body painting (peinture sur corps nus), on peut marcher seins nus dans la rue et se bronzer nue à Central Park ou Van Cortland Park du moment que ce n’est pas dans un endroit passant, et dans l’Oregon ou l’Etat de Washington (donc côte nord-ouest) ou le Vermont, il est permis de se promener nu dans la nature ou dans les lieux récréatifs ou de baignade. C’est un vaste pays, et très divers, les Etats-Unis. Il y a des “naked days” dans beaucoup d’universités (on pique-nique nu sur le campus etc. à Yale, à Berkeley etc.), chose qu’on ne voit pas en France!
Et puis bien sûr, il y a d’autres Etats où même les seins nus sur une plage, ça ne passe pas.

1 J'aime

On peut fort bien estimer qu’il n’y a aucun problème à ce que les autres voient notre corps nu, et il me semble que c’est à nous de décider ce qu’on cache ou ne cache pas. (Et puis qu’on ne nous sorte pas que les enfants ne doivent pas voir de nudité: en France, la loi interdit la pornographie pour les mineurs, mais nullement la nudité, et pornographie et nudité sont deux choses différentes; on peut faire du porno habillé, et quelqu’un qui se bronze ou nage nu, ça ne ressort pas de la pornographie, pas plus qu’un nu artistique n’est de la pornographie).

1 J'aime

Ce ne sont pas les mêmes! Et sur Facebook, la pornographie habillée (ce qu’on appelle aussi l’exhibitionnisme pudibond: jambe écartées, la main dans le slip et le regard disant “devinez ce que font mes doigts”, mais comme il y a un slip, la “morale” est sauve), ça passe. En revanche, une nudité simple, ça ne passe pas. C’est ce qu’ont voulu dénoncer les manifestants.

1 J'aime

je préfère voir ce genre d’image sur Facebook mais c’est pas possible, vu que l’algorithme de Facebook censure automatiquement le moindre nichon ou quequette.

Par contre, qu’un djiadiste qui découpe des mecs au bord de la mer…y’a pas de problème… les goûts et les couleurs

2 J'aime

Une chevelure féminine émeut plus qu’une chevelure masculine, il est donc normal qu’elle soit cachée. Même chose pour une jambe féminine, un pied féminin etc.

Si l’on peut poster des images de soi en maillot de bain sur une plage, il n’y a aucune raison valable qu’on ne puisse poster des photos de soi nue sur une plage si l’on est naturiste.

Le coup du “pour ne pas heurter la sensibilité de certains”: si on le suivait, il ne faudrait pas diffuser de photos de femme tête nue, évidemment pas de photos d’un couple d’hommes ou de femmes etc.

S’il y en a à qui la simple vue d’un corps tel que la nature l’a fait pose problème, il existe deux solutions: ne pas regarder, ou aller voir un psy.

1 J'aime

mouais faut voir, le soucis c’est que dans ceux qui se réclament artistes il y a de tout, dont pas mal de fêlés, récemment je publie pour dénoncer, une photo d’une “artiste” posant donc avec son “mec”… à savoir deux monstres de foire, à coups de piercing, chirurgies (des implants sous la peau) , artifices etc… qui posent le pied sur un couple ordinaire homme femme, morts,dans une marre de sang et cette “oeuvre” clame qu’il faut tuer les cishet… Je me prends 48h d ebanissement du réseau pour apologie de la haine… pourtant j’ai pas dit grand chose, et en plus c’était sur un groupe fermé… je dénonce toutes les photos “d’arts” de la page qui pronent une réelle apologie de la haine, sachant que l’artiste se réclament d’un art sado maso, que la page est accessible aux mineurs… et pas une seule plainte n’est acceptée. Je voulais voir donc la manière de censurer de Facebook j’ai pas été déçu.

Maintenant FB est un lieu ou pas mal de gens surfent, à la base tu te dis pas que tu vas tomber sur de “l’art” qui pourrait être une chatte en gros plan… donc tu ne fais pas forcément gaffe quand t’as des gosses à coté comme tu ferais gaffe comme lorsque tu tapes une recherche google (et c’est fou ce qu’on peut trouver dans les images sur google quand on tape chaussette, qui est réservé aux +18, auquel tu t’attends pas) .

Donc quand je lis artiste, même si clairement pour moi la censure du mamelon est stupide, j’ai pas spécialement envie d’un autre coté que cette censure soit levée, et puis en prime y’a pas que Facebook dans la vie, ils peuvent se créer des petits sites, voire des blogs… à un moment les gens devraient aussi percuter que fb n’est pas leur vie, internet ne rime pas avec fb.

Techniquement je dirais que FB a créé sans qu’on s’y attende une sorte de réflexe émotionnel qui fait craindre aux gens une sorte de rejet social s’ils n’y vont plus. Peur de rater les évènements qui comopsent la vie de leurs amis alors qu’en réalité fb est plutôt dé-socialisateur.

1 J'aime

oui

Les raisons de cette manifestation sont tout aussi connes que ces puritains d’américains qui censurent le moindre téton ou bout de cul qui dépasse.
On dirait 2 chiens qui se reniflent le trou de balle…