Commentaires : Une IA capable de synthétiser des copies de médicaments sans enfreindre les brevets

Chematica utilise des algorithmes afin de créer des médicaments existants en contournant les brevets déposés par les laboratoires pharmaceutiques.

Titre ignare : le brevet vise la molécule finale, et la copier par d’autres procédés résulte en une atteinte aux droits de PI du détenteur du brevet (à part en Inde).

Pas tout a fait (dixit wikipedia): le brevet ne protege pas la copie mais la vente a echelle industrielle.
Si vous repriduisez ce medicament dans votre garage sans le vendre vous ne violez pas le brevet.

Il me semble aussi que le brevet protège la formule finale. Donc le moyen d’y parvenir n’est pas forcément impliqué dans la protection. Non ?

Ca faisait bien longtemps qu’on avait pas lu l’IA dans un article de cluclu.
J’attends toujours mon shampoing, mon dentifrice et mon gel douche à base d’IA que les marketeux vont pouvoir nous vendre.

par copie d’une molécule , je suppose que l’auteur veut parler des molécules pas exactement similaire à l’originale mais qui fait le même boulot. non ???
ça parle peut être de médicament générique ? bon je vais voir sur d’autres sites si je trouve quelque chose car sur clubic …