Forum Clubic

Commentaires : Une étude de Microsoft affirme qu’il faut éviter d’enchaîner des réunions en visio

L’accumulation de réunions sans pauses, un phénomène ayant eu tendance à augmenter pendant la pandémie de la Covid-19, est néfaste pour le travail. C’est ce qu’une récente étude de Microsoft montre.

Une étude à 14 participants ce n’est pas significatif, et ce ne serait pas publié dans aucune revue scientifique sérieuse…

Maintenant c’est rendu que les « nouveaux médias » rapportent ce genre d’expériences anodines et les qualifient d"étude" comme si c’était fait sérieusement et qu’on pourrait s’y fier. (#facepalm)

4 J'aime

Un peu bidon quand même, on est supposé être surpris que méditer entre deux réunions aide à se détendre ?
En pratique avec 30min entre deux réunions on a déjà pas le temps de se mettre sur une tâche qui demande un effort cognitif élevé, alors là 5min on va checker ses e-mails et on va replonger dans la réunion d’après, ce qui n’aura pas un meilleur effet…

1 J'aime

Et après 4 meeting de suite on reviens à la normale :grin:

Raccourcir la durée de réunion de 5, 10 ou 15 minutes ne change rien du tout. Ces durées sont purement théoriques, la durée réelle des réunions n’est jamais celle prévue.

2 J'aime

Bof en réunion c’est alt+tab la plupart du temps :smiley:

2 J'aime

La réunionite est un fléau actuellement.

2 J'aime

Une étude ne vaut rien, il en faut plusieurs qui essaient toutes de démontrer la même chose et qui partagent toutes bien entendu la même conclusion.

La firme d’Edmond ?! C’est sûrement la firme de Redmond que l’auteur voulait mentionner :wink:

Perso les réunions ca me saoule et ca me met de mauvaise humeur, surtout quand ca dure 4 plombes non-stop.
En visio ca passe encore, je peux aller me faire un café, griller mon clop, manger un croisant et continuer à tafer en meme temps.

1 J'aime

Ha les reunionites sans ordre du jour, ou un lembre monopolise la parole sans faire avancer le sujet. « Il faut que » « nous devrions »… bla bla.

Pendant que certains parlent d’autres agissent rt produisent de la matière.

Dans 45min 1ere reunionite chouette!

Je ne pense pas que le souci peut être résolu via la technologie. Une réunion de 55 minutes qui, finalement, déborde ne sera pas mieux qu’une autre qui aurait été prévue pour une heure.

C’est aux entreprises de faire en sorte que leurs employés puissent organiser leurs journées de manière à avoir la possibilité de faire des pauses, et c’est à ces mêmes employés de savoir se gérer sans vouloir en faire trop. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire

Pas besoin d’étude pour se rendre compte que trop de visio conférence c’est la plaie.

La situation est Une excuse facile pour généraliser le principe pour tout et n’importe quoi. Et comme ça moins de charges pour l’employeur et tant pis pour l’aspect social et le contact humain.

Bref Ça n’a rien de « sympa » ni d’efficace.

Et y’en a plus que marre de ces théoriciens du monde du travail qui veulent nous millimètrer la journée sous couvert d’efficacité.

C’est du Taylorisme et du Stakhanovisme revisité à la sauce numérique.

1 J'aime

En magasin, type gsb, un employé peut avoir des dizaines de conseils clients, en plus de son travail manuel et la gestion backoffice, et jusque la personne ne s’est posé la question de savoir si leur 20 min de repos dans la journée était suffisant.
Ok le télétravail, les réunions via zoom etc c’est sûrement fatiguant.
Mais a un moment faut remettre les choses dans l’ordre. Ça reste du boulot le cul calé dans un fauteuil.
Je suis pas sûr que ce genre d’étude émeuve les personnes du commerce et du btp

1 J'aime

Les réunions sont un fléau si elles n’aboutissent à rien et s’il en faut cinq pour accoucher d’une décision qui aurait du être prise en une seule. Souvent les réunions servent à compenser le manque de leadership ou de courage décisionnel des personnes qui devraient théoriquement en avoir. Lorsque c’est le cas, c’est beaucoup de temps perdu et de frustration accumulée, les deux se monnayant en fatigue.
Tout cela pour dire que je trouve moi aussi cette étude inutile.