Commentaires : Une entreprise récupère les trottinettes de Lime et Bird... pour les leur "revendre"

Une bataille juridique est engagée entre la société et les deux compagnies de trottinettes, qui ont déboursé plusieurs dizaines de milliers de dollars pour récupérer leurs propres véhicules.

La mise en avant d’un concept aussi absurde que « l’intérêt général » a toujours été la façade posée comme légitime de la corruption légalisée pour s’approprier soit les biens (via de faux droits d’expropriation/préemption ou encore les limitations factices du droit de propriété) par la technostructure, soit plus directement le pouvoir d’autrui par les politiques (= l’État) qui ont découvert comment se servir de ce pseudo altruiste à leur profit depuis bien longtemps.

Il est donc assez cocasse de voir une entreprise privée avancer ce motif pour les mêmes objectifs et de constater la réaction outrée : rançon !

c’est quoi votre boulot , fred ?

Ces tellement vrai

C’est un peu ça. Suffit de voir les mecs ici qui prônent leur propre intérêt général pour justifier l’interdiction des voitures en france parce que ça les dérange dans leur lieu d’habitation, ou justifient le fait qu’on roule n’importe comment sur les trottoir au risque de blesser des gens sous prétexte que “oui mais dans la pub ils disent que ça ne polue pas et moi ça m’arrange tant que moi et les miens on est pas blessé” pour comprendre que l’intérêt personnel passe avant celui général, même quand on parle d’intérêt général pour se justifier.

Mais ce genre d’entreprise à de beaux jour devant elle tant que les gens seront incapable de s’autogérer et feront passer leur intérêt personnel et la nécessité de ne pas marcher 5m pour garer son véhicule, avant l’intérêt général.

Le « Marine » n’a aucune chance de gagner. Comme Justice = Argent, ce sont ceux qui ont le plus d’argent qui gagnent tout le temps.

D’un autre côté je ne peux pas être du côté du « Marine » car les trottinettes ne lui appartiennent pas.

Si nous vivions dans un monde intelligent on aurait déjà pensé à récupérer les trottinettes dans un délai de 24 heures par les compagnies qui les fournissent.
Car effectivement il ne faudrait pas se retrouver avec des milliers de trottinettes qui traînent tout partout. Le monde est suffisamment pollué comme ça.

Et si ceux qui fournissent les trottinettes ne les récupèrent pas dans ce délai, c’est la municipalité qui les récupère et donne une amende aux compagnies de services de trottinettes.

Dans le cas des États-Unis, dont tout est privé, même le pays, la municipalité engage un gars comme le « Marine » et le tour est joué.
Mais la simplicité ne fait pas parti de ce monde ni l’intelligence d’ailleurs.

Votre commentaire n’est pas valide

euh non pas à chaque fois…exemple avec Monsato…

Perso, je pense qu’il faudrait les faire enlever par les encombrants et la fourrière… marre d’être pollué par ces trottinettes jetées partout et qui nous genent sur les trottoirs
Toi, tu gares ton vélo ou ton 2 roues dans paris… c’est pv sur pv

“reproche aux exploitants de trottinettes de laisser de nombreux engins sur des propriétés privées mais aussi sur la voie publique”
C est justement le principe des vehicules en “Free floating” de les laisser sur la voie punlique. Soit le Marine n a rien compris, soit il joue au con poilur se faire de l argent.

Vu comment se garent les deux roues à Paris les pv doivent pas pleuvoir non plus hein … le mode de stationnement des motos/scooters/velos c’est plutôt “vas’y tant que mon engin passe ça iras bien”.

Entendre cette portion d’utilisateurs se plaindre ça à un côté … comique quand même.

Shameless

En fait, c’est simple, ce Marine va perdre les procès: il n’a aucune autorité pour confisquer quoi que ce soit, et, vu que ce n’est mentionné nulle part, il n’a pas eu carte blanche de la ville pour faire ceci.

Il est donc coupable de vol et recel.

D’après son site, il intervient sur les propriétés privées, donc pas besoin d’être mandaté par la ville : https://www.scootscoop.com/

Suffit d’être mandaté par le propriétaire des lieux, à qui il faisait remplir un document d’autorisation : https://uploads.strikinglycdn.com/files/edcf2270-18ba-46b6-9a42-c77d6a79bced/Tow%20Authorization%20template%20(REV2).pdf?id=152373

Ce genre d’activité existe aussi en France. Mon ancienne copropriété faisait régulièrement intervenir quelqu’un (en l’occurrence, une association de recyclage) pour dégager les vélos abandonnés dans le garage à vélo. Bon dans ce cas là, la copro informait quand même les gens un mois à l’avance, mais fondamentalement le principe est le même.

Apparemment le mec est dans le business de la fourrière depuis 25 ans, donc à mon avis il est un peu au courant de la législation et s’est blindé de ce côté là…

C’est pas parce que “c’est le principe” que c’est bien pour autant et que cette façon de faire n’est pas irréprochable hein…

Laisser un véhicule sur une propriété privée sans l’accord du propriétaire, ça reste interdit, free floating ou non. Donc le propriétaire a toute légitimité pour demander l’enlèvement du véhicule.

Idem sur les trottoirs. Il est interdit d’encombrer l’espace public avec ses affaires, free floating ou non. Un véhicule, même de free floating, doit être laissé sur un emplacement de stationnement. Pas sur le trottoir. Si la boîte qui gère le parc n’exige pas de ses utilisateurs qu’ils stationnent sur un emplacement prévu, tant pis pour elle si elle se fait enlever ses véhicules… C’est à ces boîtes de prendre leurs responsabilité pour que leurs clients respectent les règles (en France, je sais par exemple qu’IndigoWheel exige bien que les vélos soient déposés sur un parking à vélo identifié, et ils demandent même maintenant d’en faire une photo… quelqu’un qui violerait régulièrement cette règle finirait par se faire virer du service).

Et quand on voit à quel point les sociétés de free floating s’assoient sur les lois (je rappelle qu’en France, la circulation des trottinettes électriques sur la voie publique est à ce jour interdite… ce qui n’empêche pas plusieurs sociétés de proposer de telles trottinettes à la location), je vais pas les plaindre si elle se font enlever leurs trottinettes…

En réponse MattS32

Si les voitures parquées en dehors des places de parc, par exemple sur les trottoirs, je suis sûr que les mères avec poussette, surtout si elles ont des jumeaux, ne seraient pas contre une répression plus forte, voir enlèvement.
Une voiture parquée sur la voie public prend quelle surface et une trottinette quelle surface?
Quand à faire le procès du parcage de ces trottinettes sur la voie publique, elle soulève en tout cas plus de problèmes fictifs que les voitures de location, même si le principe est le même.
On pourrait alléguer que de se faire renverser par une trottinette est désagréable, mais on oublie que par une auto, c’est souvent mortel.

“Si les voitures parquées en dehors des places de parc, par exemple sur les trottoirs, je suis sûr que les mères avec poussette, surtout si elles ont des jumeaux, ne seraient pas contre une répression plus forte, voir enlèvement.”
Les voitures stationnées hors places de stationnement sont régulièrement enlevées justement… Les fourrières tournent à plein régime dans pas mal de villes…

“On pourrait alléguer que de se faire renverser par une trottinette est désagréable, mais on oublie que par une auto, c’est souvent mortel.”
Sauf que les voitures circulent sur des voies dédiées, alors que les trottinettes circulent au même endroit que les piétons, augmentant grandement le risque.

Il se pose en outre un vrai problème d’indemnisation des victimes en cas d’accident : les trottinettes étant illégales sur la voie publique, l’assurance du “trottineur” peut refuser de prendre en charge les dégâts qu’il cause.

Et je serai curieux de suivre la suite de ton cambriolage en live, quand le type qui t’as tout pris viens sonner à ta porte et te demande de payer pour le récupérer! Quelle bonne tranche de rire, d’autant qu’en plus ce bon samaritain rend service à tout le monde en montrant du doigt notre cupidité quand on surconsomme.

Ça n’est absolument pas comparable à un cambriolage…

Un cambriolage, c’est quelqu’un qui vient chez toi, sans ton accord et repars avec tes biens.

Ici, il s’agit de gens qui viennent chez toi et y déposent leur affaire sans ton accord. Tu as alors toute légitimité pour enlever ces affaires ou pour mandater quelqu’un pour le faire. C’est là que Scooter Removal intervient, en étant mandaté pour enlever des propriétés privés des trottinettes qui y ont été déposées sans l’accord du propriétaire.