Forum Clubic

Commentaires : Une employée de Google bat un record mondial en calculant la 31 billionième décimale de Pi

Un nouveau record du monde enregistré par Google ! Une employée de l’entreprise a réussi à repousser les limites du calcul de Pi. Le nouveau niveau de précision s’étend désormais jusqu’à plus de 31 mille milliards (ou 31 billions) de décimales !

Sympa ça ^^

Y a visiblement des gens payé à rien faire. Franchement ça n’a aucune utilité et je me demande meme l’intérêt d’un tel article.

ils veulent être sûr qu PI est un nombre infini… et dépenser des ressources énergétiques dans le vide pendant ce temps.

C’est vrai que l’intérêt est franchement nul.
On ne se rend en général pas compte du gigantisme des nombres.
Que la NASA est besoin d’une précision à 40 décimales est déjà énorme.

Pour rappel, le nombre de nucléons dans l’univers visible est de 5.5 dix puissance 79 !
Essayez d’imaginer le nombre de protons et d’electrons contenu dans l’eau de votre baignoire. Le nombre est déjà énorme. Sur la terre, dans le système solaire ensuite. Cela devient inimaginable. Pourtant, nous sommes encore bien loin d’un chiffre à 79 décimales, le système solaire n’étant qu’un résidu de micro miette dans l’univers.

Histoire de savoir de quoi l’on parle quand on évoque des précisions à des millions de décimales ou des puissances à centaines ou milliers de décimales, voir beaucoup plus.

Bonjour, cela peut vous sembler inutile, l’intérêt est avant tout marketing : “Pour y parvenir, Emma Haruka Iwao s’est appuyée sur un programme nommé y-cruncher, mais surtout sur une puissance de calcul inédite, offerte par les technologies cloud de Google.” Soit plus de 120 de calcul intensif dans le “cloud” le message est pour les clients en devenir ayant besoin de grandes puissances de calcul pas pour la communauté geek fan de Pi ! :wink:

L’intérêt réside à repousser les limites de l’informatique et des puissances de calculs et également d’un point de vue entreprise, de faire de la com’.

Tu peux ne peux pas le comprendre, ne pas l’accepter, ou autre. Mais il y a bel et bien des utilités, et c’est encore moins des gens “payés à rien faire”.

Avant de dire si ce calcul est utile ou pas, il faudrait déjà que vous connaissiez un peu les maths
Pi ne sert pas qu’à calcul la circonférence de votre roue de vélo
il peut y avoir des implications dont on a même pas idée, ou qui restent à découvrir

Et moi je demande l’intérêt d’un tel commentaire :wink:

Tout est dit. Merci JMB.

Le plus intéressant dans cet article… n’y figure pas !

Consumed all 64 cores on a @googlecloud vm, of 8x375GB Local SSD & using 382GB of 416GB RAM for some serious computation

Ce calcul a consommé la totalité des ressources de la VM disposant de 64 coeurs, 416Go de RAM et a nécessité l’écriture de 5TB de données sur SSD.
Ce serait intéressant de voir ce que donnerait comme résultat / temps l’ordinateur quantique de Google.
Y a des outils inutiles donc indispensables comme le piano qui joue les notes de “pi” :smiley:

Côté frais de fonctionnement serveur, ça fait de la pub pour le cloud Google (“regardez, on a une énorme puissance de calcul”), donc c’est pas du tout inutile.

Côté temps de travail passé à coder le programme, ça fait un bon entrainement, donc ça n’est pas du temps perdu ni du “payé à rien faire” si cette personne à l’occasion de réutiliser ces compétences chez son employé actuel. Si ce n’est pas utile pour l’employeur, elle a peut être fait ça sur son “temps libre” (il me semble que Google offre du temps à certains employés pour bosser sur des projets persos sans lien avec leur poste), pouvoir se vanter d’avoir battu le record de décimales de pi, ça fait un beau point sur un CV.

A faire aboyer les rageux sûrement!

Si un jour on n’en a besoin, alors on pourrait en faire le calcul. Car cela n’a rien d’incroyable. On pourrait en calculer plus si on laisait l’outils travailler plus longtemps. La ça ne sert à rien car en fait on sait faire mieux, mais c’est inutile…

Le but de ce type d’expérience (à part montrer les coroles de Google) c’est chercher à savoir si la longueur de Pi est vraiment infinie.

Si ça se trouve elle a arrêté ses calculs à l’avant dernière décimale de Pi :smiley:

on sait depuis le XVIIIe siècle que pi est irrationnel; il a donc une longueur infinie

121 jours ? Cela fait 121 jours de consommation éléctrique , 121 jours de rechauffement climatique . Wt après on nous parle de marche climatique. Ironie ? Ou hyprocrisie ?

Le nombre de décimales importe peu, PI reste toujours un nombre approximé .

PI reste ici un nombre approximativement calculé quelque soit le nombre de décimales, le plus probable pour Pi est d’être un nombre décimal dont la racine est égale a la moitié. C.f. voir le testament de Pascal, non publié grand public, car selon Pascal le monde des mathématiques s’effondrerait s’il l’etait, et PI devient alors un nombre exact a quatre décimales tel que pi/2 = √pi , a vous de calculer cette valeur, et de relire le testament de Pascal!