Forum Clubic

Commentaires : Un prototype du Cybertruck de Tesla se pavane dans les rues de New-York

Tesla n’aurait pu rêver plus cyberpunk comme cadre pour son prochain véhicule anguleux. Le Cybertruck s’est montré la nuit dernière dans les rues de New York et n’a pas manqué d’attirer l’oeil.

1 J'aime

J’ai envie de la voir se pavaner dans les rues de Paris pour rire… Elle finira coincer entre deux immeubles.

Truc pour geek avec plein de leds

Je sais pas pourquoi quand je le vois j’ai « tefal » qui le vient en tête; mais il manque le point rouge au milieu :sweat_smile:

2 J'aime

C’est parce que le Cybertruck n’est pas thermique

Moi il me fait penser à la Deloréan de Retour vers le Futur en version SUV

1 J'aime

C’est la version « pare-pétanque » ?

Sinon on l’attend toujours la voiture électrique du prolo promise by Tesmusk

J’aimerais bien voir les crash test de cet étron visuel :expressionless:

1 J'aime

Oui, pour la carrosserie couleur alu. Par contre pour le reste… la Deloréan est quand même plus jolie (je sais, ça se discute :)). Accessoirement, elle avait en plus un moteur V6 Franco - Suédois fabriqué en France.

1 J'aime

Pour moi la phase design ca s’est résumé à un gamin, un savon et un couteau.

Autre considération j’espère un peu plus profonde : pourquoi tous ces véhicules électriques, qui reposent uniquement sur l’électricité pour fonctionner, contrairement aux thermiques qui n’utilisent l’électricité que pour l’instrumentation, pourquoi donc ont-ils systématiquement recours à tant de lumières partout ? Ça serait pas plus économique de réduire la consommation électrique autre que dédiée à la propulsion justement ?

Je le trouve vraiment horrible !

1 J'aime

Parce que les lumières led ne consomment quasiment rien.

C’est totalement négligeable. Y en a tout au plus pour une puissance de quelques dizaines de W, de l’ordre du centième au millième de la puissance moyenne utilisée par le moteur (qui est de quelques kW à quelques dizaines de kW).

En d’autres termes, sur 100 km ça te fait perdre 100 mètres à 1 km d’autonomie…

Exact, mais le PRV installé dans la DMC n’a jamais tenu ses promesses…poussif et pas fiable.

Oui, mais c’est la classe quand même que l’une des voitures les plus iconiques du cinéma américain ait eu un moteur franco - suédois.

Accessoirement (juste au cinéma :slight_smile: ), ce moteur a été le premier moteur hybride : essence - plutonium puis essence - déchets !

1 J'aime

:rofl:

Dans le registre « voitures françaises dans le cinéma américain », que dire de la 403 de l’inspecteur Columbo ?

1 J'aime