Commentaires : Un casse-tête la production d'électricité sur la lune ? Rolls-Royce planche sur un micro-réacteur nucléaire pour les futures missions habitées

Rolls-Royce vient de présenter un mini-réacteur nucléaire destiné à fournir de l’énergie pour les prochaines missions habitées vers la Lune.

"C’est le concept de la technologie qui sera utilisée qui a proposé au public. " Manque la saison… euh « été ». « …qui a été proposée… »

C’est vrai que 1 m sur 3 m cela peut sembler pas trop miniature mais « dimension réduites » peut-être plus parlant. Il est certain que comparativement à une centrale nucléaire ordinaire, cela fait bien miniature.

« sûre et fiable » si on commence a avoir une multitude de ce genre d’engin dispersé un peu partout, y compris sur divers front militaires, je ne vois pas comment cela peut être « sur et fiable » sur le long terme.

Selon Slate, depuis 1950, on dénombre ainsi pas moins de trente-deux accidents catégorisés «Broken arrow» - dont 2 pertes pure et simple de bombes nucléaires.
Et ça c’est ce que l’on sait. Il a fallut 16 ans à un pays démocratique comme les US pour avouer la perte.

Il y a eu une énorme différence entre une bombe nucléaire et un réacteur, que ce soit d’un point de vue technique comme géopolitique.

Sauf que de l’uranium très enrichi peut servir à faire une bombe nucléaire, et s’il n’est pas assez enrichi il suffit à faire une bombe sale. Tout vol de matière nucléaire est une potentielle catastrophe.

Si on va par là, une montre c’est une potentielle catastrophe, un Galaxy Note 7 encore plus, et que dire du coupe ongle.

1 « J'aime »

Merci, je sais. Cela reste de la matière fissible (récupérable par Dieu sait qui), et radioactive dans un conteneur qui une fois perdu et sans surveillance va forcement finir par polluer.

Les bombes perdus sont totalement inertes, mais je suis quand même bien content que l’une d’elle soit, à priori, à 9000m de fond et pas au bout de mon jardin sans que je le sache.

Ça tombe bien, il n’y en a pas dans un réacteur nucléaire.