Forum Clubic

Commentaires : Ubisoft : Splinter Cell, Ghost Recon et The Division bientôt rassemblés dans un même jeu?

C’est un projet d’envergure qui semble être en développement chez Ubisoft. En effet, l’éditeur travaillerait sur un titre entièrement orienté multijoueur qui devrait associer plusieurs licences très populaires.

non mais non !!! on est dans un smash bros a la sauce ubisoft/pvp pour kikoolol travesti du slip (oui ca veut rien dire mais je suis en colere de voir ce que font ubisoft actuellement) pourquoi pas ajouter les perso de prince of persia aussi ou d’assassins creed encore ?? (non ubisoft ne m’ecoutez pas et surtout ne le faites pas)

2 J'aime

Je sais, je sais, ça s’appelle un, un… un gloubi-boulga !

Ah bon ? Moi je t’ai trouvé super clair pourtant. :+1:

C’est quoi le problème ? Il pourrait y avoir un mélange entre Pac-Man, Kratos, Mbappe et Splinter Cell, si le jeu est cool et fun, pourquoi pas ? L’intérêt d’un jeu, c’est d’avoir un gameplay sympa et addictif. Comme on ne sait rien du gameplay, c’est un peu tôt pour le critiquer et dire que c’est une mauvaise idée. Ça sera peut-être une bouse, ou pas… Condamner d’avance, c’est aussi débile que d’encenser d’avance.

1 J'aime

Bah c’est juste que les joueurs attendent un nouvel opus de la série Splinter Cell depuis un moment, et n’ont eu droit qu’à de pauvres apparitions du personnage dans d’autres jeux…
Et d’autres joueurs (comme moi) attendent surtout DU NEUF de la part d’Ubisoft, de nouvelles IP ou des nouvelles sur les projets en suspens (Beyond Good and Evil 2 pour ne citer que lui) au lieu de suites à rallonge qui n’apportent pas grand chose par rapport aux précédents volets…

Je n’interprète pas cette news de la même façon que vous. Dans mon esprit il ne s’agit pas du tout d’un Mario Smash Bro à la sauce Ubisoft. J’ai plutôt l’impression qu’il s’agirait pour l’éditeur et ses équipes de créer un jeu multijoueurs qui reprendrait des éléments de gameplay de plusieurs licences pré-existante. Ce qui, à mon sens, peut être une bonne idée, car c’est bien beau de réclamer du neuf, mais force est de constater qu’il va être de plus en plus difficile d’être original et créatif beaucoup de choses ayant déjà été crée ou testée. L’idée est donc de reprendre plusieurs bonnes idées vu dans différents jeux et les mixer ensemble pour offrir un gameplay varié avec des situations multiples aux joueurs.
Enfin, c’est comme cela que j’interprète la news à titre personnel.

Je sens un concurrent au style Fortnite et compères en approche chez Ubi…

Ca pourrait être un bon jeu. Attendons… :blush:

C’est quoi le problème ? Il pourrait y avoir un mélange entre Pac-Man, Kratos, Mbappe et Splinter Cell, si le jeu est cool et fun, pourquoi pas ? L’intérêt d’un jeu, c’est d’avoir un gameplay sympa et addictif. Comme on ne sait rien du gameplay, c’est un peu tôt pour le critiquer et dire que c’est une mauvaise idée. Ça sera peut-être une bouse, ou pas… Condamner d’avance, c’est aussi débile que d’encenser d’avance.

On n’a pas totalement la même vision d’un jeu, le gameplay est certes prioritaire mais pour moi il faut aussi que ça ait de la cohérence et que chaque licence puisse s’exprimer et être respectée dans son univers. J’ai vu les images et les présentations des différentes équipes et si ces images sont vraies alors ça pue et ça démontrera une fois de plus que Ubisoft ne sait plus quoi faire de ses licences Tom Clancy et qu’elle n’a plus aucun respect pour l’univers qu’a crée ce dernier.
A la limite le seul genre où cela est acceptable est le genre du jeu de combat, c’est tout. Mélanger toutes les licences n’a aucun intérêt si ce n’est fait sans aucun sens. Enfin dans le cas de Ubisoft on sait pourquoi ils le font, uniquement pour se tailler une part du marché dans le jeu multijoueur dans le but de vendre encore plus de microtransactions.
Et condamner d’avance les idées de Ubisoft est légitime quand on voit qu’ils ne sortent que bouse après bouse depuis maintenant presque une décennie.

OK, je vois et je comprends.
Mais personnellement, je m’en fous totalement. Ce ne sont que des personnages de fiction qui n’ont aucune importance dans la vraie vie, donc ils peuvent bien en faire ce qu’ils veulent, les mélanger, leur faire faire un jeu de plateforme, ou un jeu de scrabble, peu m’importe. Ce qui compte, c’est que le jeu soit fun à jouer.
Je ne suis pas non plus d’accord sur le fait qu’Ubisoft ne sorte « que » des bouses, mais je suppose que c’est également subjectif. Si c’est ce que tu penses, encore une fois, OK, je peux comprendre, mais ça n’a rien de légitime de le penser. C’est simplement ton avis :wink:

Alors dans ce cas pourquoi ne pas faire pareil avec le cinéma et la littérature et mélanger tous les personnages de fiction, et dans ce cas on s’en fout de la cohérence des univers et de l’évolution des personnages tant que l’histoire a un sens… Je pense que beaucoup de personnes seraient contre ça et pour ma part c’est pareil dans le jeu vidéo. Tout mélanger dans le seul but de servir le fun empêchera le média de grandir et de devenir mature car les gens continueront à associer le jeu vidéo comme un plaisir infantile et on continuera à entendre des débilités du genre « tu joues encore aux jeux vidéo à ton âge?! ». Evidemment que le fun doit rester présent mais je pense que le jeu vidéo a un plus grand potentiel que cela et qu’il peut offrir des expériences bien différentes de la littérature et du cinéma et bien plus enrichissantes et dépaysantes que du simple fun, mais que ce potentiel reste encore grandement inexploité et encore inconnu car en réalité le jeu vidéo en est historiquement encore qu’à ses débuts et malheureusement encore trop tourné vers la simple recherche du fun immédiat. Mais ce n’est que mon avis.
Quant à Ubisoft je comprends que certains considèrent leurs jeux comme « bons » et « fun » et tant mieux pour eux si ils s’amusent dessus. Mais pour ma part quand je compare Ubisoft à d’autres éditeurs ou même à ce qu’ils étaient au début des années 2000 et aux excellents jeux qu’ils sortaient à cette époque, ceux qu’ils font maintenant est à grande majorité composé de bouses. Je ne suis pas le seul à penser cela et plus on avance dans le temps, plus les gens commencent à enfin ouvrir les yeux et à considérer cette idée comme objective et légitime.

Bah, le truc, c’est que je ne mets pas le jeu au niveau du cinéma. Enfin, ça dépend de quel type de cinéma on parle. Si on parle de films pop-corn à la Marvel, ça ne me pose pas de problème de les mélanger à d’autres trucs du même acabit. Niveau de réflexion zéro, ce ne sont que des divertissements, pas de l’art.
Quant à la littérature, là aussi, il y a un monde entre les romans de gare sans substances et les grandes œuvres qui ont vraiment quelque chose à dire et le font, en plus, avec style (au sens littéral).
Pour moi (je précise encore), le jeu vidéo n’est qu’un divertissement. Oui, je peux vibrer, ressentir des émotions et même me poser certaines questions avec certains scénarios de jeux, mais globalement, je trouve ce média exceptionnel en terme de divertissement, mais très en-deçà du cinéma, et bien plus encore de la littérature, pour ce qui de l’enrichissement. On n’est pas du tout dans la même catégorie.
Le jeu vidéo, je le pratique depuis 1982, je le défends, je l’aime beaucoup, mais malgré tout, je le trouve très très loin d’être mature. Et aujourd’hui que j’ai un certain âge, je n’ai plus le temps de m’y consacrer autant qu’à une certaine époque, donc je passe sans doute à côté de plein de trucs très bien, mais vu que ça ne m’a rien apporté à part énormément de distraction (ce qui est déjà très bien, on en a besoin), je ne me risquerais pas à le comparer à la littérature. Au cinéma peut-être, mais vraiment dans une très moindre mesure.
Je ne me fais pas de souci pour l’avenir en revanche. Le jeu vidéo… enfin, certains jeux vidéo, vont évidemment sortir du lot, mais ce n’est pas les jeux sur mobile qui vont y aider. Or, c’est le type de jeu qui est le plus pratiqué, mais de façon vraiment casual. Pas de quoi donner envie aux éditeurs de pondre des scénarios complexes pour des joueurs qui jouent 30 minutes dans le métro et renoncent dès que la difficulté augmente un peu.
Enfin voilà, c’est un point de vue.

Je comprends ton point de vue et il est respectable. Toutefois je continue à penser que le jeu vidéo peut offrir bien plus, qu’il a encore un potentiel (voire plusieurs potentiels) pour nous offrir à l’avenir des expériences matures et enrichissantes au même titre que certains films ou certains romans. Et pour ma part il y a deux raisons pour lesquelles le jeu vidéo n’en est pas encore là. La première étant comme j’ai dit que ce média n’en est encore en réalité qu’à ses balbutiements alors que le cinéma existe depuis bientôt 150 ans (et encore plus si on considère le cinéma comme une continuité du théâtre) et que la littérature existe depuis des millénaires. Et la deuxième raison est pour moi le monde de la finance qui a prit la main sur le média et qui du coup freine la créativité et encense le fun immédiat pour encourager la consommation, notamment à travers des pratiques comme les lootboxes et les microtransactions. Et sur ce point je me fais du souci pour l’avenir du jeu vidéo car plus on avance et plus la financiarisation prend malheureusement de l’ampleur et les marchés grandissants du jeu mobile et du Free To Play largement plébiscités dans l’immense marché asiatique (tant convoité par les éditeurs et développeurs) ne vont pas aider à contrer cela, bien au contraire.
Et je ne dis pas que les jeux fun que tu les aimes doivent disparaître, il y a des jeux sans scénario qui sont très bien et que j’ai beaucoup apprécié. Mais je dis qu’ils ne doivent pas devenir la norme ou le modèle absolu à suivre et qu’ils doivent laisser la place à d’autres types d’expériences, afin d’attirer un autre public et de plaire à ceux qui recherchent autre chose ou plus que du fun immédiat. Et peut-être que le développement de l’intelligence artificielle via le deep learning et d’autres méthodes va aider à créer de nouvelles expériences totalement inédites dans un avenir plus ou moins proche.
Puis une fois que cela arrivera (si cela arrive) alors plus de gens considéreront le jeu vidéo comme un art et le mettront au niveau du cinéma, voire même au dessus. Ce que je fais déjà pour ma part d’ailleurs.
Voilà. Comme tu dis on a un point de vue différent, mais au final et pour revenir sur la news, je résumerai en disant juste que Ubisoft recherche dorénavant bien plus à faire des jeux par appât du gain que par la volonté de faire évoluer le jeu vidéo à travers des expériences vraiment novatrices et originales, ce qui est dommageable et triste pour leurs licences et pour le média en général.

Je suis d’accord avec tout ce que tu as dit au-dessus, d’autant que ça rejoint ce que j’ai dit sur l’avenir potentiel du jeu vidéo. Donc rien à ajouter là-dessus.
Pour Ubisoft, ils ont des milliers d’employés à faire vivre. Dans les grosses boîtes de jeu, on peut se permettre quelques flops, mais pas trop, sinon on risque de fermer des studios et à terme, de disparaître. Or, qui dit gros succès populaire dit rarement œuvre profonde digne d’éloges (et pas que dans les jeux, d’ailleurs). C’est sans doute dommage, mais c’est assez vrai. Il y a toujours des exceptions, mais la règle générale est plutôt celle-ci.
Je trouve dommage qu’Ubisoft ne prenne pas plus souvent le risque d’investir dans des jeux plus profonds, plus développés, mieux travaillés, mais ils restent soumis à la loi du profit, c’est vrai.
Mais tu sais, chez Ubi, il y a comme partout ailleurs des gens très créatifs, bourrés d’idées. Malheureusement, ça passe par des processus de validation de la hiérarchie, et si la rentabilité n’est pas certaine, bah… ça ne passe pas. Ou le concept est modifié pour augmenter les probabilités de vente, quitte à ce que le concept de départ devienne fade.
Et en plus, vu l’époque où tout le monde s’émeut et se scandalise de tout et n’importe quoi, beaucoup de thèmes sont volontairement mis de côté pour ne pas risquer les foudres de minorités offusquées :grinning: Une auto-censure pour éviter tout problème.
Enfin bon, tous ces points ne concernent pas qu’Ubisoft, évidemment.

1 J'aime

De toute évidence je suis totalement d’accord avec toi. Et malheureusement ce sont les dérives de notre société actuelle, aussi bien pour le côté financier que pour le côté censure.
Après peut-être que Ubisoft a fait une erreur en grossissant autant au niveau du nombre de leurs employés. Au niveau résultats financiers ça a l’air de leur réussir pour le moment mais au niveau de la qualité de leurs jeux c’est à mes yeux une catastrophe. Et au final ça ne concerne pas uniquement que le jeu vidéo comme tu dis, la recherche de la rentabilité rapide est un problème dans de nombreux autres secteurs.
Bref peut-être que je suis un doux rêveur mais je continuerai à penser que l’immense potentiel du jeu vidéo reste encore inexploité à ce jour. Malheureusement j’essaie de ne pas être naïf et je me dis que l’exploitation intelligente et créatrice de ce potentiel ne risque pas d’arriver de sitôt.
Bon jeu à toi !

1 J'aime