Forum Clubic

Commentaires : Ubisoft : peu de changements suite aux accusations de harcèlement selon une nouvelle enquête

L’été dernier, l’éditeur français de jeux vidéo était éclaboussé par de nombreux témoignages concernant des cas de harcèlement au sein de ses studios. Si Ubisoft a communiqué à différentes reprises à ce sujet, les changements ne seraient pas significatifs à l’heure actuelle…

Entre Liberation et les syndicats, voila des accusations de sources sures! Attendons plutot un proces equitable au lieu de pointer du doigt sur des on-dit. Les employes qui ne sont pas contents peuvent toujours changer de boite en attendant.

3 J'aime

@Cynian90 msg effacé, un peu de retenue dans les réponses SVP

Pardon, hein, mais c’est parfaitement répugnant comme avis, quand on sait de quoi les intéressés sont accusés (et ce par nombre de sources claires et concordantes, dans une industrie globalement reconnue pour ce genre de travers).

1 J'aime

Bah après faudrait voir les deux versions de l’histoire. Souvent celles qui se disent victimes n’en sont pas vraiment. Combien d’homme ont été faussement accusé pour gagner de l’argent? Et combien de femmes ont elles même initié les avances?

En fait il existe ce qu’on appelle une Justice. Si tu trouve ça répugnant, tu as un problème.

2 J'aime

Heu… les sources claires et concordantes ? C’est une blague ? Ancel a été accusé à charge, ses proches collaborateurs n’ont même pas été interrogés et il a été mis dans le même sac que des multirécidivistes du harcèlement sexuel. Le directeur créatif n’a JAMAIS été accusé d’abus de la part de la plaignante. Cette dernière une femme adulte et qui à priori savait ce qu’elle faisait en couchant avec lui, reprochait au type de lui avoir caché son statut marital. C’est TOUT. Ubisoft a inventé par la suite cette histoire d’abus pour ne pas passer pour le studio qui vire ses employés pour de simples aventures extra conjugales, quitte à retirer de l’agentivité aux femmes (c’est vrai qu’une femme qui couche avec quelqu’un d’un peu connu se fait forcément abuser et ne sait pas ce qu’elle fait, misère de l’époque moderne). Dans toutes ces affaires, on mélange sciemment des faits graves avec d’autres faits quasi anodins ou qui relèvent d’une toute autre catégorie de délits. S’il s’agit de faire du nombre, il y a les calculatrices pour ça. Faire du nombre en faisant valser au passage la réputation et la vie de types qui n’ont rien fait de pénalement répréhensibles, il y a un nom pour ça, et ce n’est pas dans le bréviaire d’une démocratie qui fonctionnerait encore sous le sceau de la justice. Twitter et les effets de meute, non merci…

2 J'aime

Peut-être qu’il n’y a pas de harcèlements ?
Je ne dis pas que le harcèlement n’est pas possible mais les gens sont tellement susceptibles et à l’affût du moindre scandal aujourd’hui quoi peut avoir des doutes

Ah, ben ca fait plaisir, je te remercie! Demain si quelqu’un t’accuse dans la rue d’etre un pedophile, je suis oblige de te cracher dessus sans autre forme de proces? Mais pourquoi diantre avons-nous invente un systeme de justice…

Quand on voit à quel point le studio Quantic Dream c’est fait critiquer et détruire pour rien, il faut ce méfier.

Et les journaux qui les ont défoncés n’ont même pas parlé du dénouement, la honte peut-être.

1 J'aime

C’est ce qui est génial avec ce genre d’accusation, ça n’a pas besoin d’être vrai pour détruire la vie de l’accusé, une technique très efficace pour se venger de quelqu’un en étant à l’abris de toute retombé. Et les journaux n’en parlent pas car ça ne fait pas vendre. Un scandale ça fait du bruit et vendre de la feuille de choux, dire 3 ans après que finalement, le mec n’a rien fait, tout le monde s’en tape, plus personne ne sait de quoi il s’agit, préférant se concentrer sur les scandales actuel.

2 J'aime