Forum Clubic

Commentaires : Uber : un milliard de dollars de pertes au premier trimestre 2019

C’est un bilan trimestriel troublé qu’Uber livre à ses investisseurs en cette fin mai. La firme, qui subit d’importantes turbulences depuis son entrée difficile en bourse, a toutefois été en mesure de rassurer : son activité est en hausse, malgré des pertes s’élevant à un milliard de dollars sur le Q1 2019.

Il faut que cette boite coule… jusqu’au dernier centime !

Le symbole du Capitalisme dans toute sa splendeur !

Ce qui est beaucoup plus grave, c’est avec l’assentiment des pouvoirs publics, qui faussent la concurrence ! Des travailleurs de moins en moins bien payés, des loyers de plus en plus cher et rares ! Une ville n’a pas besoin de milliers de commerces des mêmes produits ! Quelque centaines suffiraient ! Et tout le monde y trouvera son compte ! Beaucoup de commerçants rament à cause de la prolifération sauvage et sans contrôle
de tous ces entreprises !

J’ai du mal à comprendre comment une société comme celle ci a des pertes. Ils récupèrent un Max auprès des chauffeurs et n’ont normalement pas beaucoup de frais. Des serveurs et des développeurs. Comment ils n’arrivent pas à faire un Max de bénéfices?

Je me pose la même question, quelles sont exactement leurs dépenses, pour arriver à de telle résultat ?

Un des problèmes semble “boursier”. Donc un peu de la loterie quoi…

En lisant entre les lignes, (merci clubic on aimerait plus étayé), les pertes sont du à leur vitesse de croissance, acquisition de société, R&D, recrutement, organisation, c’est se qui caractérise parfaitement les sociétés du numérique, Startup. Marché mondialisé, croissance obligatoire à marche forcée surtout sur un sujet aussi politique que la mobilité ou d’autres acteurs tels que la chine ont des velléités de ne pas se laisser compter.

La rentabilité n’est pas l’enjeu immédiat. Elle est évidement assurée. On sait très bien que demain l’intelligence artificielle aura permis de réduire les couts de transport. Pilote automatique en premier.

Ils veulent construire un géant du transport. Qui touchera toutes les couches de l’économie. Transport de la personne, des marchandises à l’échelle mondiale.

C’est une stratégie à long terme. milliard par trimestre, à l’échelle de l’économie américaine, il y a du monde pour financer.