Forum Clubic

Commentaires : Twitter : le réseau social commence à tester la mise en place du bouton "Je n'aime pas"

Après le fameux Retweet ou encore le Like, Twitter
semble tester le déploiement d’un nouveau bouton.

Je n’aime pas Twitter tout court

3 J'aime

Mauvaise idée sur une plate-forme aussi polarisée je pense. Juger la pertinence d’un tweet à la quantité de rageux qui ne l’apprécient pas, ça me semble pour le moins très aventureux, surtout en cas de raid ou de harcèlement.

1 J'aime

@Elonmuské : dislike Jeff Bezos tweets

Très bonne idée. Combien de fois on déteste un article et qu’il n’y a que les commentaires pour juste dire « je n’aime pas ».
Même si je n’utilise pas les réseaux sociaux, çà devrait être obligatoire d’avoir ce choix de j’aime ou j’aime pas.

3 J'aime

Sauf que ça va aussi dépendre de l’influence du réseau des gens qui votent, avec un aspect arbitraire qui sera prise à tort comme valeur objective.
Va donc voir les quelques sites comme AlloCiné ou Phonadroid qui utilisent un tel système, c’est une véritable boucherie et l’ambiance est pourrie en permanence.

Oui éventuellement pour les petites communautés d’entre-soi sur un forum où tout le monde se respecte et argumente. Mais au delà c’est plus nuisible qu’autre chose.

1 J'aime

bonne idée ! je suis pour !

Super. Jai jamais de like mais je pense pouvoir battre des records en unlike. Ca va relancer l’intérêt de twitter ! Préparez vous les rageux je sais que vous etes nombreux

Je ne vais jamais sur Twitter (ni sur aucun rs, d’ailleurs), mais le principe du like/dislike me paraît idiot, parce qu’il est binaire. C’est oui/non, blanc/noir ou pour/contre sans la moindre subtilité ni nuance.

Certains cliqueront sur je n’aime pas à cause du titre, d’autres parce qu’il y aura de l’écriture inclusive, d’autres pour des raisons plus ou moins obscures ou valables…donc quels que soient les nombres des like/dislike, ils n’auront pas la moindre pertinence. Dans un commentaire, on peut au moins dire pourquoi on aime/n’aime pas. neutre

2 J'aime

Bah si tu es capable de critiquer, il faut être capable d’encaisser la critique.
C’est que gens sont trop susceptibles.

J’adore plaisanter sur le physique des gens. C’est même mon sport favori.
Je ne suis pas méchant pour autant et j’accepte en retour la critique, aussi sévère soit-elle.

Et je suis loin d’être un apollon !!

Petite info: sur Twitter, il n’y a pas de titre, pas d’article, pas de commentaire, pas de long discours, il n’y a … que des tweets. Alors après avoir cliqué sur j’aime /jaime pas, on peut dire pourquoi… dans un tweet. Voilà. C’était la minutes nécessaire au fonctionnement de Twitter.

Logique.
Imaginez une question : « aimez-vous le brocoli ? »
avec une seule possibilité de réponse : oui.
Sacrée blague.
Bref, le même monde de bisounours que facebook

Hem, c’est une blague j’espère ?
Il ne suffit pas de dire que l’on n’est pas méchant pour ne pas l’être. Ce sont d’abord les actes qui comptent et une telle opinion assumée ne donne franchement pas envie…

Autant que je sache, le fait d’accepter la critique n’offre pas un mandat ni une immunité pour mépriser ou offenser autrui.

1 J'aime

Quand c’est dit sur le ton de l’humour, on peux tout dire et on peux rire de tout.

Sauf que l’excès nuit en tout, et c’est aussi valable pour l’humour. Les gens qui ne peuvent pas s’empêcher de plaisanter sur tout et tout le temps sont vite gonflants et généralement peu appréciés. neutre