Commentaires : Twitter : la certification va coûter 1 000 $ par mois à toutes les entreprises sauf

Vous vous souvenez de l’abonnement à 950 euros par mois pour les entreprises sur Twitter ? Eh bien, il y a une nouvelle règle tout aussi discutable.

1 « J'aime »

Sincèrement qui va payer, faut ouvrir les yeux, Twitter va fermer dans 2 ans

1 « J'aime »

Ce qu’il y a de bien, c’est que plus t’es gros/riche, moins tu paye. :sweat_smile:

6 « J'aime »

oulà, il va me falloir un guide de twitter pour m’y retrouver à force

et le changelog il va finir par être plus gros que Wikipédia ! :wink:

5 « J'aime »

Ca devient ridicule la gestion de cette pastille de certification…

1 « J'aime »

On dit souvent les meilleurs blagues sont les plus courtes. Il serait temps de mettre fin a celle ci non ?

2 « J'aime »

Si tu as les numéros du loto de mercredi, je suis preneur :slight_smile:

1 « J'aime »

Si ça, c’est pas un aveu de flop, ça y ressemble comme 2 gouttes d’eau. :money_mouth_face:

Ou comment annuler une énième décision dommageable sans en avoir l’air, pour tenter d’éviter le ridicule et le discrédit. Car en effet, tous les grands comptes des grandes entreprises qui communiquent et voient un intérêt dans Twitter, se retrouveront forcément dans les 10000 comptes les plus lus. Il va pas rester grand monde pour payer, à part des PME qui auront mieux à faire et se détourneront de ce racket organisé en plusieurs coups.

1 « J'aime »

ccvman : « Sincèrement qui va payer, faut ouvrir les yeux, Twitter va fermer dans 2 ans »

Pas forcément fermer, mais progressivement glisser vers un MySpace, Tumblr, ou Blogger… Réseaux qui existent encore mais ne sont plus que l’ombre de ce qu’ils étaient. En clair, un réseau lambda.

La crainte de Musk, c’est de faire fuir les comptes prescripteurs : grandes entreprises, institutions, gros influenceurs. Ça ne représente pas grand monde mais ce sont eux qui génèrent les millions de clics. Sans eux c’est mort. Les faire payer est un non sens car Twitter existe grâce à eux. C’est Musk qui devrait les payer et non l’inverse. Le retour de la gratuité, c’est le minimum. En plus d’être un aveu.

Après, si Musk est incapable de rentabiliser son réseau avec la pub parce qu’il a fait fuir ses plus gros annonceurs, c’est son problème.

2 « J'aime »

C’est clair qu’à 1000€/ mois il y a très certainement des investissements en terme de com/marketing plus intéressant à faire.

Enfin ça dépend des entreprises en vrai.

Toujours pas de news sur la décertification du compte du NYT par Twitter ?

Visiblement la liberté d’expression de Twitter s’arrête là ou l’on est pas d’accord avec son propriétaire.

« On dit souvent les meilleurs blagues sont les plus courtes. »
On a donc la preuve que ce n’est pas une bonne blague :relaxed:

3 « J'aime »

La publicité le rapporte plus comme avant et beaucoup de services qu’on avait l’habitude d’avoir gratuitement risquent de devenir payants. Les réseaux sociaux en sont un parmi d’autres et heureusement, pas le plus indispensable. Mais d’autres pourraient suivre le mouvement.

Je ne serais pas surpris que YouTube se mettre à développer des solutions payantes autres que celles existant déjà. Moi, à leur place, je ferai payer ceux qui l’utilisent pour faire leur campagne politique ou pour faire du placement de produit (ce qui revient plus ou moins au même).