Forum Clubic

Commentaires : Trump et désinformation : au tour des modérateurs de mettre la pression sur Zuckerberg

Les sous-traitants ont écrit rédigé une lettre ouverte à l’attention des employés de Facebook pour soutenir leur mouvement de protestation.

J’espère que Trump va l’encadrer à son tour avec tous les (anti)démocrates qui vont avec. Les petits dictateurs de la bien-pensance, du genre qui sont pour la démocratie quand elle va dans leur sens. On en a beaucoup ici aussi.

6 J'aime

Je n’apprécie pas forcément Trump, mais je suis entièrement d’accord avec toi. Ces SJW sont la plaie du 21ème siècle.

5 J'aime

il est plus que temps que l etat mette au pas tous ces bidules
la démocratie c est la loi des urnes pas celles des manifestants ni des medias

Quand un haut responsable dit « when looting starts, shooting starts », soit approximativement « Quand les pillages commencent, les tirs commencent », ce n’est pas un appel au calme, c’est une menace. Une menace de blesser la population volontairement.
Je suis tout à fait d’accord sur le fait que le pillage est répréhensible et doit être réprimé, mais il y a une justice pour ça, et on peut supposer que la sentence potentielle pour ce type d’acte n’est pas une blessure par balle voir pire.
En tant que personne proférant un discours ouvertement violent, il est normal que ce discours soit encadré, d’autant qu’il a les moyens de mettre sa menace à exécution. Ce n’est pas parce qu’on est le chef qu’on a tous les droits.

Arrêtez avec la soit-disant bien-pensance, regardez juste les principes de police et de justice, vous verrez qu’il n’y a pas besoin de politiser le débat pour accepter une « modération » de ses propos.
Cela n’excuse en rien les pillages, que ce soit clair, mais en agissant d ela sorte, le responsable jette de l’huile sur le feu. Ou promotionne la dictature au choix (rappelez-vous, menaces physiques, pas menace de justice).

2 J'aime

D’un côté des actes et de l’autre des paroles. Tu as 2 poids 2 mesures.