Forum Clubic

Commentaires : Tracked : la nouvelle campagne Apple de sensibilisation à la protection des données

Apple a lancé une nouvelle campagne de communication autour de la protection des données et du respect de la vie privée sur iPhone.

Petite question en tant que non connaisseur d’Apple: est-ce qu’Apple permet à l’utilisateur de ne pas autoriser Apple à collecter des informations ou n’est-ce valable que pour les autres éditeurs ? Le spot publicitaire ne donne pas d’info sur ce point il me semble.

« Why don’t you mind your own business »

C’est officiel, Apple est bipolaire !

Les applications Apple ne sont pas traitées différemment de ce point de vue là, et les OS non plus.

Les applications Apple ne posent pas la question à l’utilisateur s’il/elle les aurorise ou non à pister ses activités, ce n’est valable que pour les applications tierces.
Parce que, voilà, la Pomme sait ce qui est bon pour vous et elle n’a pas envie de désavantager son propre service publicitaire qui – quelle coïncidence ! – va prendre de l’importance ces prochaines années.

On rappellera aussi qu’Apple a créé elle-même le mécanisme permettant aux publicitaires de pister les utilisateurs dans les applications iOS, ce qui a permis d’innombrables applications gratuites d’exister sur ce système d’exploitation mobile. Mais aujourd’hui elle préfère se positionner en chevalier blanc, défenseur de la vie privée. Le fait que le marché des téléphones portables soit arrivé à maturité et que la clientèle soit en grande partie captive d’iOS est, là encore, une coïncidence totalement fortuite, bien sûr.

1 J'aime

Les applications Apple peuvent utiliser les APIs secrets de l’OS.

Vous racontez encore n’importe quoi!
Seules les applications qui essaient de tracer l’utilisateur « en dehors d’elles-même » déclenchent l’apparition d’une demande d’autorisation à l’écran.
Les applications d’Apple n’ayant pas ce genre de comportement, le message n’apparaît pas, MAIS, le traçage peut aussi être interdit « system wide » dans les paramètres généraux, et d’ailleurs l’option vous est proposée au premier démarrage de l’OS.

1 J'aime

Ce « genre de comportement » ? C’est à dire utiliser l’IDFA, l’identifiant unique créé par Apple à destination des publicitaires, afin qu’ils puissent pister les utilisateurs et leur afficher des publicités personnalisées ? En effet, les applications Apple ne l’utilisent pas, puisque l’intérêt de la Pomme est de collecter les statistiques d’utilisation pour son propre usage, et pas pour celui des autres régies publicitaires. Cela ne change rien au fait que c’est bien Apple qui a permis aux publicitaires de pister pendant plus de 8 ans (depuis iOS 6) les utilisateurs d’iOS, et ce afin d’avoir des applications gratuites sur sa plate-forme.

Celle qu’aucun hacker n’aurait pu trouver depuis longtemps ? Voir même qui serait invisible dans les données sortantes de l’iPhone ? :rofl:

Les hackers ce n’est pas pertinent à cette question. C’est connu qu’il y a des APIs non documenté dans IOs que les applications tierces ne sont pas autorisées à utiliser. Pour ce qui est des données sortantes, si tu as le temps tu peux t’amuser à les analyser. Si elles ne sont pas chiffrées tu trouveras peut-être quelque chose d’intéressant. Il y a des chercheurs en sécurité effectivement qui font ce boulot. Je n’ai pas vérifié personnellement, et probablement que toi non plus.