Forum Clubic

Commentaires : Test Logitech PRO X Superlight : la prochaine référence de l'eSport?

3 ans après la PRO Wireless, Logitech G revient peaufiner la recette de sa souris sans fil de référence avec la PRO X Superlight. Ce nouveau modèle vaut-il son pesant de cacahuètes, franchit-il un palier comme ce fut le cas avec son prédécesseur ? Réponses avec notre test.

1 J'aime

De nombreux utilisateurs ont toutefois mis en évidence un problème de double activation après plusieurs mois d’utilisation de la Pro Wireless

Encore ce défaut ? Sérieusement ?

J’avais eu ce problème bien pénible sur les G700 il y a longtemps. Il avait été totalement réglé sur le modèle suivant, les G700s.

Dans ce cas, l’idéal est de démonter la souris, de dessouder les switch pour les remplacer par de meilleur modèles (Omron possède toute une gamme).

On peut aussi nettoyer les contacts avec un produit adéquat en démontant les switch eux même, mais le problème revient régulièrement pour les mêmes raisons.

Pour atteindre les visses qui sont sous les patins, le mieux est de faire un petit trou bien propre dans ces derniers plutôt que de les décoller. On peut souvent sentir ou ils se trouvent en passant le dos de l’ongle dessus, ça fait un petit creux au dessus du trou des visses.

Hello,

Alors, je ne dis pas que ce défaut est présent sur la PRO X Superlight, d’autant que cet inconvénient apparait généralement après plusieurs mois d’utilisation. Logitech entretien le flou à propos des contacteurs : aucune mention des références utilisées (pour les clics principaux comme pour ceux de la tranche) et le fabricant n’a pas répondu plus précisément à mes questions. Cette incertitude m’a poussé ici à rappeler ce menu souci avec la Pro Wireless !

Alors, je ne dis pas que ce défaut est présent sur la PRO X Superlight, d’autant que cet inconvénient apparait généralement après plusieurs mois d’utilisation.

Oui, j’avais bien compris cela. Je parlais de l’ancien modèle

Mais personnellement, ce qui me surprends, c’est que ce problème ait resurgi depuis la G700 (qui date déjà d’il y a un bail). La G700s avait totalement solutionné le problème, je pensait donc que c’était définitivement réglé.
La G700 et la G700s étaient très similaires, mais les switch utilisés étaient très différents, on le sentait très clairement au toucher et à l’oreille.

et le fabricant n’a pas répondu plus précisément à mes questions. Cette incertitude m’a poussé ici à rappeler ce menu souci avec la Pro Wireless !

Je trouve que vous avez raison. IMHO, un constructeur doit faire l’effort de communiquer sur la correction des problèmes. Cette nouvelle souris me parait avoir de grandes qualités, mais à un tarif aussi « premium » j’aime être sûr de la durabilité de mes achats.

Et d’ailleurs, en cherchant un peu, j’ai vu que d’autres ont aussi fait le choix d’en parler.

C’est un probleme que j’ai toujours vu et ce sur tous les types de marques differents, que ce soit souris a 10 balles ou 70.
L’avantage de Logitech c’est qu’ils renvoient facilement une souris si jamais il y a un soucis

@KlingonBrain Depuis la sortie de la Pro Wireless, le souci est beaucoup remonté, notamment sur Reddit. Comme le dit bien @Blap l’avantage avec Logitech c’est qu’il ne rechigne pas à remplacer le matériel défectueux, pour y avoir eu affaire je peux dire que le SAV est top ! Par contre, même si on rencontre ce souci avec pas mal de switches Omron, sur une souris à 149 € on peut se demander si c’est bien normal, ce pourquoi j’évoque le cas des switches optiques dans le test.

C’est un probleme que j’ai toujours vu et ce sur tous les types de marques differents, que ce soit souris a 10 balles ou 70.

Ma Logitech G700s va sur ses 5 ans d’utilisation quotidienne sans le moindre souci de switch.

J’utilise des souris depuis les années 80. Beaucoup m’ont duré pendant des années. Et je ne parle même pas de celles que j’ai vu durer en entreprise.

Cela dit, j’ai toujours acheté des produits réputés (Principalement Logitech et Microsoft).

Sur une souris « noname » à 10€, je ne dit pas. Mais a 149€ la bestiole, je pense qu’il n’est pas déraisonnable de se montrer un peu exigeant.

Depuis la sortie de la Pro Wireless, le souci est beaucoup remonté, notamment sur Reddit. Comme le dit bien @Blap l’avantage avec Logitech c’est qu’il ne rechigne pas à remplacer le matériel défectueux, pour y avoir eu affaire je peux dire que le SAV est top !

Pour ma part, je préfère surtout ne pas devoir y recourir. Même si on vous change le produit, c’est toujours du temps a consacrer.

Par contre, même si on rencontre ce souci avec pas mal de switches Omron, sur une souris à 149 € on peut se demander si c’est bien normal, ce pourquoi j’évoque le cas des switches optiques dans le test.

C’est exactement ça.

Sur un segment premium, il est quand même un peu normal d’avoir un certain niveau d’exigence en terme de fiabilité.

Pour ma part, à 149€ pour une souris, j’attends qu’il y ait dedans des switch capables de durer au moins 5 ans, comme sur ma G700s.

Pour ceux que ça intéresse de comprendre ces problèmes de switch Omron, j’ai un peu creusé la question en son temps. Et c’est plus compliqué qu’il n’y parait.

Déjà, il faut savoir qu’il y a switch Omron… et switch Omron. Il existe toute une gamme de switch Omron(et aussi des non-Omron) avec différentes qualités et durabilités, des traitements de surface de contacts différents et bien entendu, des prix différents. Il serait intéressant que les constructeurs de souris indiquent ce qu’ils utilisent dans leurs produits comme c’est maintenant le cas avec les claviers mécaniques.

Je vous recommande deux vidéo très intéressantes qui expliquent aussi que le modèle de switch ne fait pas tout et que les conditions de mise en oeuvre jouent aussi un grand role. Ces vidéo explique énormément de choses sur les raisons techniques qui engendrent ces problèmes de switch.

1 J'aime

Personnellement, j’ai eu majoritairement des souris Logitech, mais la qualité et la durée de vie ont été variables selon les modèles. ^^

G5 : parfaite, a tenu plusieurs années.
G500 : moins bonne qualité de fabrication, premier exemplaire gravement buggé (problème connu chez Logitech, mais le firmware proposé n’a pas résolu les problèmes chez tout le monde) et échangé contre un second, faible durée de vie.
G500S : à peine meilleure que la G500, faible durée de vie.
G502 : elle a 6 ans et 7 mois et je n’ai remplacé les patins que tout récemment, ça se passe de commentaires. ^^

1 J'aime

J’ai aussi des souris filaire a 10 euros de chez Logitech et Microsoft, mais en jeu rapide aucune ne tiennent de gros deplacements, pas meme la MX revolution.

@mokocchi Il y a plein de souris orientées jeux differentes, de 20 balles a 150+

Dans ce cas, tu t’es fait rouler…elle est à 4,99 € par chez moi. D

1 J'aime