Forum Clubic

Commentaires : Test Huawei MateView : un format 3:2 pour un moniteur idéal comme outil de travail

Avec son MateView, Huawei veut taper un grand coup dans la fourmilière ! Comment ? En faisant un pas de côté vis-à-vis de la concurrence avec un moniteur
original et unique en son genre. Au programme, le format 3:2 - rare et très apprécié - des MateBook, une dalle 4K de 28,3", un design soigné qui rappelle Apple, et pas mal de fonctionnalités pour faire la différence.

3:2?? jamais entendu parler de ça. J’ai mon 4:3 car plus long don con scroll moins pour le bureautique. Les 19:10 sont pas top pour la productivité.
Donc 3:2 = 4:3 ?

Non, 3:2 c’est plus rectangulaire que 4:3. 3:2 c’est le ratio du film 24 x 36, des capteurs de reflex et d’hybrides, de certains livres, etc…

3:2 C’est aussi le format de quelques hybrides comme les surface pro par exemple. C’est un format très agréable pour bosser je trouve. Plus confortable que les 16/9 qu’on nous colle sur les portables (les 16/10 il n’y en a plus beaucoup alors que c’était déjà mieux).

ya plus que les chinois qui font du matos ?

On voit pas souvent de marque bien de chez nous, c’est à dire taiwanaises ?

Bin non, ça n’est pas le même ratio même si effectivement le ratio se rapproche du 4:3.
Si je ne me trompe pas le 3:2 se retrouve le plus souvent sur des ordis portables.

Pour travailler en print sur des formats verticaux (et oui on imprime toujours) et pour le design web, les écrans aux ratios hauts sont appréciables. Avec un 3/2 on scrolle moins.

Si la colorimétrie est bonne, si la dalle est mate (nécessaire pour un écran pro, sans reflets ni accentuation artificielle des couleurs et contrastes), si l’affichage est en résolution ultra fine (pixels invisibles à l’œil nu), si l’ajustement vertical est possible, à 500€ ça vaut carrément le coup de s’attarder sur un tel écran.

Pour répondre à la comparaison avec les écrans Apple, hormis son dernier Pro Display XDR (7198€ en verre nano texturé pour limiter partiellement les reflets et avec le pied inclus), Apple produit des écrans sans aucun ajustement vertical depuis plus de vingt ans (hormis l’iMac G4). Pas grave sur une dalle 17" ou 20", en revanche, inadmissible sur des dalles de plus de 23".
De plus, Apple avait abandonné les dalles mates au profit des dalles brillantes sur ses derniers 27" affublés d’une grosse plaque en verre, plus clinquantes et glossy mais pas professionnelles du tout (allez trouver un Eizo avec une vitre glossy…). Les écrans Apple se trouvaient sur les bureaux des commerciaux, moins sur ceux des créatifs exigeants.

À 500 balles (sans les options dispensables), cet écran Huawei présente un niveau de prestation et de confort supérieur à ce qu’Apple a toujours proposé. Et à ce niveau de prix, ça vaut même le coup pour un particulier, créatif à ses heures.

Je suis très intéressé. Mais cette histoire de sauts d’images pose questions.

À surveiller de près en effet, à savoir si ce problème mineur (dans des cas spécifiques) peut-être corrigé par une mise à jour logicielle ?
Sinon, des écrans de cette qualité et à ce niveaux de prix vont se démocratiser. Si ce n’est pas cet écran, ça en sera un autre. On a vraiment passé un cap au niveau des écrans, à des prix toujours plus accessibles.

Pour apporter un peu plus de précision aux sauts d’images que j’ai rencontrées en testant le moniteur, cela s’est produit uniquement connecté en HDMI, via un laptop, avec l’HDR activé et le mode d’affichage définit sur « étendre » avec le laptop en affichage principal. Aucun problème dans les autres cas de figure.

1 J'aime

Merci pour ces précisions.