Forum Clubic

Commentaires : Test Epson EH-LS300 : le vidéoprojecteur à ultra courte focale à la luminosité extrême

Avec ses gammes professionnelles de vidéoprojecteurs
, Epson n’est pas un débutant dans l’ultra courte focale. Ces appareils que l’on installe au pied du mur ou en hauteur juste au-dessus de l’écran sont déjà largement généralisés dans les entreprises et le monde de l’éducation. Avec le EH-LS300, Epson a développé une nouvelle génération de cette technologie à destination de nos salons grâce au tout-en-un projection/smart TV
/système son intégré.

Je ne vais pas me faire des amis en disant ça mais en 2021 il faut être fou pour mettre de telles sommes dans des projo FullHD qu’ils soient d’une grande qualité ou non.

1 J'aime

Je me demande encore pourquoi les gens demandent des « app » sur des projecteurs.
Je trouve ça superflu et augmente le prix de l’appareil pour rien.
Comme pour les télévisions ce sont des terminaux d’affichage, pas des ordinateurs, on augmente grandement les problème de sécurité avec ce genre d’appareil !

Accepter des flux vidéo sur différent type d’entrée ça suffirait.

C’est pas bien de me piquer mes répliques, ou alors il faut payer. :yum:
Tout à fait d’accord, du Full HD en 2021 c’est payer cher un appareil obsolète dès sa sortie de boite. C’est d’autant plus vrai que plus on augmente la taille de l’image et plus la pertinence d’une haute résolution se fait sentir.
A mille euros de moins, cet appareil aurait pu êtres (un peu) intéressant pour les allergiques du projecteur au plafond. A 2300€, soit plus cher que beaucoup de projecteurs 4K et de la plupart des TV 4K, même à 75", je ne prédit pas un très bel avenir commercial à ce projecteur.

beaucoup trop cher pour du FHD même quand on s’appelle epson

Il faut etre fou pour mettre une telle somme dans un video projecteur/écran.

Et le FHD est largement suffisant, suffit de voir les tests en screening ou que les cinema ne sont absolument pas en 4K pour la très grande majorité. C’est surtout marketing pour se faire toujours plus d’argent.
Meme moins que le FHD ne se remarque pas auprès du grand public pour les films/series. C’est différent pour de la bureautique par contre

@Blap
Sérieusement et sans agressivité aucune, la différence entre le FHD et le 4K sur des surfaces de projection de plus de deux mètres de diagonales se voient CLAIREMENT, même sans faire de pause image pour analyser les détails. J’ai un projo Sony FHD plutôt haut de gamme qui projette sur presque 3m de diagonale et une TV LG Oled 4K en 65 pouces et la différence de finesse d’affichage est énorme, et je ne parle pas du contraste. Du coup je continue à utiliser mon projo FHD pour les films spectaculaires car la sensation d’être au cinéma est incomparable, mais à chaque fois je me dis : « Pu–in qu’est-ce que ça serait en 4K ! » ET quand je veux exploiter la qualités visuelles des BluRay 4K je les balance sur ma TV et me dis « Pu–in ça serait énorme sur mon écran de projo ! »

1 J'aime

Content de lire un commentaire qui dépeint EXACTEMENT mes usage et situation : ambiance ciné sur mon bon vieux Sony Professional avec 3m en FHD et finesse des détails sur mon LG OLED 4K.
Vivement la fusion des deux mondes à un tarif non délirant, mais cela approche…