Forum Clubic

Commentaires : Test de la Devialet Phantom Reactor 900 : un format mini pour un son extra

Alors que Devialet avait donné un grand coup de pied dans la fourmilière, en février 2015, en lançant son enceinte Phantom, le constructeur revient cette fois-ci avec un format plus compact : la Phantom Reactor est disponible en deux versions, l’une délivrant 600 Watts en puissance de crête et l’autre délivrant 900 Watts en puissance de crête. C’est cette dernière version qu’il nous a été possible de tester.

Alors va falloir m’expliquer la logique d’avoir d’un côté un port gigabit totalement overkill sur une enceinte qui va recevoir des fichiers en 3mbps grand maximum et de l’autre une puce bluetooth qui s’illustre par l’absence de codecs HD…
Aucune réflexion sur le produit.

Devialet fait du son punchy, mais certainement pas HI-FI.
Parfait pour les bobos friqués qui veulent impressionner la galerie, mais voilà-

Il ne faut pas avoir un niveau d’exigences bien élevé pour trouver le son Devialet “joli”.
Ce n’est pas parce qu’ils ont sorti plein de brevets que c’est bien. Le juge de paix ce sont les oreilles, et là, ils ne sont pas à la hauteur. Le coup du “son naturel” est une blague monstrueuse. Seules les personnes qui ne sont jamais passées en auditorium peuvent dire ce genre de choses.

Côté design, il est vrai qu’ils ont travaillé l’aspect extérieur, mais bon, il y a déjà B&O sur le créneau.

Vous voulez vraiment faire plaisir à vos oreilles avec une enceinte connectée ? Faites un test de la cabasse Pearl et après on cause.

Erreur la stéréo est bien disponible sur la Phantom Reactor

«La qualité des basses est donc moins perceptible à très haut volume.»
C’est normal, de par son format et la taille des HP de graves, elle n’est pas en mesure de tenir une longue période de génération de basses puissantes. Après avoir délivré un gros grave, elle doit “recharger” pour le suivant … un peu comme un condensateur en électronique.

Ce phénomène n’existe pas ici.
Devialet limite tout simplement le niveau d’excursion du HP pour ne pas sortir de ses limites (le Xmax), une sorte de loudness.

Bonjour Dono,

En effet comme indiqué dans notre article au moment où l’on a testé l’enceinte, la stéréo n’était pas disponible.

Malheureusement, comme nous avons réalisé le test grâce au prêt de l’enceinte par Devialet, nous ne l’avons plus en notre possession et n’avons donc pas pu tester cette feature

“En revanche, dès que le volume est poussé, les basses se placent en retrait afin de conserver un équilibre global et laisser s’exprimer les autres fréquences.”

Effectivement @Le c’est ce que nous précisons dans notre test, grâce à l’électronique implanté dans la Reactor, Devialet veille à proposer des basses optimales tout en veillant à ce que les HP des graves restent en place.

Que vous ayez eu une seule enceinte et dire que la fonction est toujours pas disponible ce n’est pas la même chose. Dans la mesure ou la fonction existe depuis 2 mois. Étant possesseur de 2 reactor 900 cela fonctionne très bien.
Le retour d’expérience est qu’il est faut une connexion ethernet pour éviter le décrochage. d’accord sur l’app dépouiller de fonctionnalité comme l’equalizer. Ou une fonction basse réduite car en appartement la peur de réveiller le quartier existe.
C’est du très bon matériel et vivement le AirPlay 2. En attendant merci de corriger votre article car c’est mensonger comme avis.

Je compare avec ce que j’ai : deux enceintes connectées Harman Kardon Citation 500.
Streaming géré par Google Home. Stéréo gérée par Google Home. Chromecast. Commandes vocales. Un seul fil.
650€ l’une, son fabuleux.
Devialet fabrique des enceintes sans fil mais pas connectées, chères, et si on veut en disposer deux (la stéréo quoi) il faut en plus acheter le bridge, et en plus acheter les tripods…

En quoi le test est mensongé ? Nos paroles restent nuancées dans le test :
“Malheureusement, à l’heure de notre test il était impossible de tester les fonctionnalités de couplage entre plusieurs enceintes.”

Nous n’allons pas parlé d’une fonctionnalité que nous n’avons pas eu la chance de tester, cela équivaudrait à vouloir tromper nos lecteurs.

Le petit encart en début d’article corrige le tir.
Je me suis permis de réagir étant lecteur assidu du site, il est rare de voir des erreurs.
Et pour le reste des commentaires faut garder à l’esprit que sous n’importe quelle marque une vraie stéréo se fait avec deux produits.

Les boomers de petit diamètre que l’on essaye de compenser par un fort débattement c’est très mauvais. Ça provoque du trainage m, précisément à cause du temps de déplacement mécanique. C’est tolérable sur un caisson de grave, car l’oreille perçoit moins le phénomène sur les très basses fréquences, mais sans plus.

Devialet c’est la preuve vivante que les clients sont plus sensibles au baratin techno-marketing qu’à ce qu’ils entendent. C’est un son vulgaire, projeté, agressif. Tout le contraire de la hifi.

On peut trouver beaucoup mieux pour bien moins cher sans difficulté.

@Mr.system, il semble que l’encart ne corrige pas le fait d’écrire le 4 juin qu’“à l’heure où nous nous parlons, il n’est toujours pas possible de coupler ses enceintes” et “Un défaut qui pourrait être vite corrigé si Devialet développe rapidement le couplage des enceintes pour profiter d’un rendu stéréo”, puisque cette fonction “toujours pas possible” attendue “rapidement” le 4 juin a été présentée… au moins deux mois plus tôt, en mars (https://www.youtube.com/watch?v=qmFK5q9sVBw), non ?
Personnellement, j’aime bien lire des infos cohérentes et à jour, et je pense que “parler” (qui n’est pas “tester”) ne prend pas des mois, a fortiori en ligne…
Ceci dit, l’enceinte a l’air déjà top en mono, avant peut-être un test complémentaire ?

Pas du tout. On peut avoir un retour positif sur quelques choses sans y travailler !