Forum Clubic

Commentaires : Test de Hitman 3 : et le chauve sourit?

L’Agent 47, également connu sous le pseudonyme du Hitman, est de retour pour le troisième et dernier volet de ses « nouvelles aventures ». Une trilogie qui se conclut de la plus belle des manières pour un reboot qui aura su nous captiver davantage encore que son annonce avait pu inquiéter les fans de la première heure… des joueurs sans doute quarantenaires aujourd’hui.

1 J'aime

Pour ma part, je n’ai jamais réussi a vraiment accrocher à Hitman pour une simple raison:

je trouve cela extremement frustrant de ne pas pouvoir parler et interagir avec les PNJs pour les embobiner, les attirer dans des endroits etc… alors que c’est vraiment quelque chose qui prendrait tout son sens dans ce type de jeu.

3 J'aime

Merci pour ton test Nerces, je vais me laisser tenter du coup. :blush:

2 J'aime

J’ai jamais réussi a jouer a un Hitman. Je dois être nul…mais ca fait parti des seuls jeux ou je n’ai jamais su comment m’y prendre, par quoi commencer, etc…

Il n’y a qu’avec une soluce que je pourrai y arriver.

Pourtant c’est typiquement le genre de jeu qui pourrait m’intéresser.

1 J'aime

La nouvelle trilogie guide davantage que la première. Tu as essayé avec Hitman (2016), Hitman 2 (2018) ?

C’est l’absence de charisme du perso qui me laisse loin de vouloir m’y mettre un jour. Pourtant j’exige pas de trouver du Donofrio ou Mortensen dans un hero pc, juste le minimum ça me va. Même le nombre 47, plus aseptisé y a pas.

Edit : Tiens, obèse et code 68. c’ était déjà plus chaleureux :_D

Alors juste pour info, dans le 1 et le 2 (et je suppose le 3), tu as plusieurs PNJ avec qui tu peux interagir. De manière très scriptée, mais il y en a.

J’ai bien les Hitman, mais sans en raffoler. Je me suis arrêté au 3é. Je me souviens du premier qui était techniquement TRES perfectible et qui a pourtant lancé la franchise grâce à son originalité, sa liberté de choix et son anti-héro qui a su plaire. J’avoue cependant avoir fini au moins deux niveaux en butant tout ce qui bougeait comme dans un Doom de base, ce qui n’était clairement pas l’esprit du jeu.
Au final on accroche au concept ou pas, cela se limite généralement à ça.

Oui c’est ca, c’est ultra ultra scripté, et le reste du temps tu te sens un peu étranger dans un monde qui est pourtant assez vivant.
Enfin, c’était mon ressenti en y jouant ^^

Après tu sais c’est au feeling pour savoir comment t’y prendre, c’est un jeu bac à sable donc à toi de faire preuve d’imagination et d’inspiration, parfois à la n’importe nawak ^^

Pour ceux qui ont une Play, l’expérience VR est incroyable…