Forum Clubic

Commentaires : Test de Ancestors : The Humankind Odyssey, quand l’ambition dépasse la raison

Après avoir officié au sein d’Ubisoft une bonne douzaine d’année, le temps d’imaginer et de mettre en place les trois premiers épisodes d’Assassin’s Creed (rien que ça), c’est en 2010 que Patrice Désilets a retrouvé son indépendance. Après quelques errances, et l’annulation du fort excitant 1666 Amsterdam suite à la chute de THQ, c’est en 2014 qu’il fonde Panache Digital, afin d’accueillir son tout nouveau projet. Cinq ans plus tard, et après avoir intrigué les foules au gré des diverses annonces entourant le projet, nous avons enfin pu mettre la main sur Ancestors : The Humankind Odyssey. Un petit jeu dont l’ambition se résume tout simplement à nous faire revivre l’évolution de la race humaine. Un pitch sexy en diable, démesuré, intrigant, mais aussi sévèrement casse-gueule lorsque l’on se rend compte de l’ampleur de la tâche.

1 J'aime