Commentaires : Test Beelink EQ12 N100 : Intel Alder Lake pour des mini-PC toujours plus puissants, toujours moins chers

Parmi les marques de mini-PC disponibles en France, Beelink fait partie des plus accessibles, au même titre que Geekom ou NiPoGi. Son EQ12 N100 n’est pas prévu pour les travaux les plus lourds, mais équipé d’une puce Intel Alder Lake, il doit pouvoir se plier à bien des scénarios. Nous avions à cœur de vérifier ce qu’il a dans le ventre.

Ca pourrait faire un routeur pfsense avec les deux ports 2,5 Gb

1 « J'aime »

C’est exactement ce que je dis en conclusion :slight_smile:

Dommage que l’alimentation ne soit pas en USB c :thinking:

1 « J'aime »

+1 ! L’UE est vraiment pas allée assez loin avec l’obligation de l’USB-C, ça devrait être obligatoire pour tout ce qui fonctionne en très basse tension et n’a aucune contrainte particulière empêchant d’utiliser l’USB-C.

1 « J'aime »

Comment c’est possible de gérer 4 écrans avec seulement 2 ports HDMI ?
Avec des dédoubleurs ?

Le port USB-C gère le DisplayPort, ce qui fait donc déjà au moins 3 sorties. Et en général avec le DisplayPort il y a le MST, qui permet de gérer plusieurs écrans sur un seul port.

1 « J'aime »