Forum Clubic

Commentaires : Test Asus ROG Gladius III Wireless : des progrès à tous les niveaux

Coup sur coup, Asus s’apprêter à renouveler deux de ses accessoires gaming les plus connus, à défaut d’être les plus accessibles. Alors que nous sommes dans les starting blocks pour le clavier Claymore II, nous testons dès aujourd’hui la souris gamer
Gladius III en version sans fil, épaulée par un nouveau tapis de souris, le Scabbard II, lui aussi estampillé Republic of Gamers.

Pour être gaucher et m’être interessé récemment aux souris gamer, je dois avouer que c’est une vraie épreuve de trouver quelque chose de bien, adapté, et à un prix correct.
Nous ne représentons qu’une petite partie de la population mondiale, et ça se sent bien sur ce genre de marchés !

molette horizontale ou pas ? Pas un mot à ce sujet.

C’est un oubli. J’ai modifié.
Mais pour répondre directement : non, hélas, pas de clics latéraux.

Quelle bonne surprise. Voila une souris intéressante.

Démontable facilement avec switch remplaçables, je n’aurais pas espéré ça d’un fabricant du monde capitaliste.

Quand à la batterie, effectivement, c’est le genre de chose que l’on peut trouver. Des petites Lipo, j’en ai déjà remplacé sur pas mal d’appareils. Et vu qu’il y a un connecteur, il n’y aura pas besoin de souder.

Et on voit sur la photo que les boutons latéraux sont aussi sur de vrais microswitch.

Pour être gaucher et m’être interessé récemment aux souris gamer, je dois avouer que c’est une vraie épreuve de trouver quelque chose de bien, adapté, et à un prix correct.
Nous ne représentons qu’une petite partie de la population mondiale, et ça se sent bien sur ce genre de marchés !

Pourquoi ne pas aller voir du côté de l’impression 3D.

Certes, ce n’est pas facile à maîtriser au départ. C’est même un vrai investissement personnel.

Mais après, tu fais tout ce que tu veux.

C’est pas une bonne réponse, je vais l’illustré avec un autre exemple :
Je suis presbyte y’a pas de verre fait pour moi c’est quand même chiant => réponse tu n’as qu’a acheter la machine pour tailler de verre et le faire toi même Certes, ce n’est pas facile à maîtriser au départ. C’est même un vrai investissement personnel.

Ca le fait pas trop comme réponse non ?

C’est pas une bonne réponse, je vais l’illustré avec un autre exemple :
Je suis presbyte y’a pas de verre fait pour moi c’est quand même chiant => réponse tu n’as qu’a acheter la machine pour tailler de verre et le faire toi même Certes, ce n’est pas facile à maîtriser au départ. C’est même un vrai investissement personnel.
Ca le fait pas trop comme réponse non ?

S’il existait une machine à tailler des verres de lunette à un tarif très abordable et qu’il se trouvait qu’il y ait avantage à l’utiliser pour avoir de meilleures lunettes, je n’hésiterait pas une seule seconde.

Je peux comprendre que l’on peut ne pas aimer cette réponse. Mais c’est pourtant une réponse pragmatique car vous n’aurez de fait pas d’autre choix… quand un produit n’existe pas.

Parce qu’il ne faut pas oublier que les industriels sont décideurs de ce qu’ils produisent. Et si des productions n’existent pas, c’est parce que la majorité des production de masse visent la tranche des 80% du principe de Pareto pour des raisons de rentabilité.
Ce qui implique que les produits visant le reste du marché sont bien plus rares.

Même si je ne suis pas gaucher, on peut étendre le principe à beaucoup de choses. Et j’ai comme tout le monde des exemples de choses que je ne trouve pas adaptés à mon besoin personnel dans le commerce. Et pour lequel j’ai uniquement deux alternatives, soit m’en passer, soit produire moi même.

Pour ma part, il y a plein de choses dont j’avais mare de me passer, donc j’ai appris à les fabriquer par moi même quand cela est possible. J’ignore si c’est la bonne réponse de votre point de vue, mais c’est en tout parfois la seule qui peut me permettre concrètement d’avoir ce que je veux.

Il y a un vieux proverbe qui dit qu’on n’est jamais mieux servi que par soi même. Et si je donne le conseil de l’impression 3D, c’est parce que c’est un outil assez fabuleux qui m’a apporté une grande liberté.