Forum Clubic

Commentaires : Test ASRock Z690 PRO RS : adopter Alder Lake et le Z690 sans hypothéquer la maison?

Avant même la sortie des processeurs
Alder Lake, des voix s’étaient élevées pour dénoncer les futurs tarifs des cartes mères
de dernière génération. Un mois après ce lancement en grande pompe pour Intel, ASRock nous a fait parvenir une carte mère conservant le même chipset, mais à un tarif un peu plus « raisonnable ».

PCIe 5.0 sur un seul port PCI

C’est largement suffisant dans la majorité des usage communs. Les GPU sont encore loin de nécessite une port PCIe 5, la différence entre le 3 et le 4 est encore minime sur une RTX 3080. Les cartes qui nécessitent du PCIe 5 sont très rares, si on se limite au domaine grand public.

Un seul dissipateur M.2 livré

1-2 To en M.2 PCIe 4 pour l’OS et les programmes/jeux installés, c’est suffisant, le stockage sur HDD/NAS ne pose pas problème.

Pas d’USB-C à l’arrière

L’intérêt de l’USB-C c’est de l’enficher dans n’importe quel sens… on a pas vraiment besoin d’avoir accès à la face arrière, une fois configurée, donc cet intérêt n’est plus si évident.

Non pas seulement, c’est aussi de permettre des débits plus élevés (en USB 3.2 et 4, ils sont doublés en USB-C par rapport à l’USB-A, car l’USB peut désormais utiliser les quatre canaux, comme le fait le Thunderbolt) et/ou l’utilisation d’autre protocoles que l’USB et/ou d’offrir plus de puissance. On peut donc tout a fait avoir de l’USB-C « fixe », par exemple pour brancher un écran ou un hub.

Par contre, j’ai fait récemment la mauvaise expérience d’un défaut de l’USB-C qui fait que ne pas en avoir à l’arrière peut être un plus si le port n’est pas clairement séparé des autres USB : une fiche USB-C peut rentrer dans un port USB-A… Ce qui m’est arrivé en voulant brancher à tâtons un USB-C à l’arrière de mon PC alors qu’il était allumé. Résultat, court-circuit et arrêt brutal du PC. À priori pas de dégâts, mais pas sûr que ça soit toujours le cas, selon la qualité du matos et des protections. Donc attention si vous avez un port USB-C à l’arrière, ne branchez pas sans regarder :sweat_smile:

Les écrans ont de toute façon généralement du DP ou du HDMI, un pc fixe n’a pas besoin d’être alimenté par l’USB et je ne vois pas quel autre matériel risque de saturer les 20 Gbps de l’USB-A (exception faite des GPU externes, mais, encore une fois, c’est plutôt réservé aux portables).
Après, c’est heureux que l’USB 4 fasse l’impasse sur le connecteur A, j’ai du mal à comprendre pourquoi on a pas réservé ce connecteur « legacy » à l’ancien matériel et, donc, jusqu’à l’USB 3 (ok, il y a le surcoût des connecteurs lié au doublage des lignes, à son contrôleur, à la négociation de la puissance électrique… mais, du coup, ça fragmente tout le matériel qui repose sur cette interface qui avait justement pour but d’être… universelle).

Oui, mais pas tous. Et quand ils ont un hub intégré, c’est pas mal de les connecter avec un seul câble. Surtout pour les petits écrans, qui en plus peuvent être alimentés via l’USB-C.

Non, mais il peut alimenter des périphériques.

10 Gbit/s l’USB-A. Les 20 Gbit/s, c’est l’USB 3.2 Gen2x2, qui ne passe que par USB-C.
Un SSD NVME de bonne facture le sature sans problème. Et avec un hub, on peut aussi avoir plusieurs périphériques à la fois… Du réseau 2.5 ou 5 GbE, un ou deux SSD SATA, et on y est déjà aux 10 Gbit/s.

Perso actuellement sur mon USB-C arrière, j’ai un hub qui contient un SSD Samsung 950 Pro, sur ce hub j’ai branché un petit écran secondaire 15" et une RAID5 de 3 disques durs. Ça suffit largement à saturer les 10 Gbit/s. En fait, le SSD tout seul y arrive déjà (et malheureusement à cause de l’écran j’ai que 10 Gbit/s, vu que l’USB 3.2 ne sait pas partager la bande passante d’un canal entre deux protocoles, il faut du Thunderbolt 3 ou de l’USB 4 pour ça)…

1 J'aime