Commentaires : Tesla se fait doubler sur la conduite autonome ! Devinez qui a décroché la première certification niveau 3?

Une voiture autonome vient pour la première fois d’être certifiée niveau 3 aux États-Unis.

1 « J'aime »

L’officialisation du niveau 3 entraîne un autre changement majeur, qui est de faire passer la responsabilité du conducteur au système Drive Pilot, à partir du moment où celui-ci est en marche. Ainsi, en cas d’accident, si le chauffeur n’a pas pu reprendre la main (par exemple à cause d’un problème de santé), le véhicule est censé pouvoir s’arrêter seul, signaler le problème et ouvrir les portes. Ce que ne peuvent garantir pour le moment les concurrents de Mercedes-Benz.

Point très important, car actuellement, du moins en Suisse, c’est le conducteur qui est responsable lors ce ce genre d’aide à la conduite sont activé.

C’est ce qu’indique l’article. Ca ne sera plus le cas en niveau 3.

1 « J'aime »

Bravo à un vrai constructeur d’avoir développé et obtenu cette certification ! Le soucis est sur la responsabilité et comme le dit Reg24 le conducteur doit être responsabilisé au max.

Note à moi même :
Les américains qui se font doubler sur une technologie cela finit tjs par un scandale sur la société qui la fait pour l’affaiblir ! Courage à Mercedes maintenant!

2 « J'aime »

Fun fact: Tesla n’apparait même pas dans le top 50 des compagnies déposant le plus de demandes de brevet sur la conduite autonome.
Donc oui, ils sont bien en train de se faire doubler… et probablement par plusieurs côtés.

4 « J'aime »

Dans le même temps Musk avoue enfin que toutes les Tesla ne seront pas autonomes (aucune des actuelles) malgré l’achat du FSD… le niveau de hardware n’est pas assez évolué et surtout cela coûterait trop cher de le mettre à jour.

Il ne parle même plus de voiture autonome mais de sécurité accrue…

1 « J'aime »

Il reste quoi au niveau 4 et 5 ?

Niveau 3 le système peut réclamer l’intervention humaine.
Niveau 4 le système doit être totalement autonome mais ne peux être actif que dans un secteur ou sur un trajet prédéfinis. En gros elle sont autonome mais seulement où elles ont la possibilité de l’être.
Niveau 5 Plus aucune limite

5 « J'aime »

Et quand deux véhicules autonomes feront face à une collision inévitable, qui sera responsable ? Si seule une manœuvre d’évitement de l’une ou l’autre peut sauver la vie de celui qui est en face, quelle IA prendra la décision?
Le débat est ouvert…

2 « J'aime »

sauf que ca arrivera jamais ou dans les 0.0001% car justement les machines fond bien mieux que les humains. En aviation la machine a le dernier mot pour éviter une collision. (cela suite justement a un refus d’un pilote de suivre le protocole et paf les 2 avions).

La question est quel est le pourcentage d’erreur de l’humain et de la machine. Alors oui il peut y avoir un problème de la machine, le responsable sera toujours un humain (le fabricant surement si rien n’a été modifié comme sur les avions).

1 « J'aime »

Titre e l’article chez Korii :

Aux fraises, le pilote automatique de Tesla se fait dépasser par ceux de Mercedes, Ford ou GM

Prenez en de la graine avant de finir comme FrAndroid ou Phonandroid :joy:

2 « J'aime »

Reste que eux il ont la certification… tu peux le tourner dans le sens que tu veux, c’est juste un fait.

ça fait très commentaire fanboy Tesla qui cherche une justification à tout.

8 « J'aime »

Débat connu: la voiture doit éviter quelque chose et doit écraser un des 2 groupes. Quel groupe choisir: 1) un petit enfant seul 2) un groupe d’adultes.
Selon nombre → l’enfant sera écrasé mais c’est le groupe d’adulte qui moralement devrait être choisit (plus de chance de survie). Bonne chance à l’ordinateur pour faire ce choix.

Si voir des vidéos youtube te suffisent à te faire une idée des capacités des voitures…
Tu devais sans aucun doute faire parti des personnes ayant gobé la vidéo Tesla de 2016 et qui annonçait la complète autonomie pour 2017.

En attendant, Musk n’a pas le courage et suffisamment foi en son système pour passer cette certification (bah oui, c’est tellement plus facile de balancer tous les tords sur le client).

2 « J'aime »

Pas du tout, Mercedes (ex Daimler) est dans le top 10 des boites qui déposent le plus de demandes de brevets concernant la conduite autonome. Tesla n’apparaît même pas dans le top 50. Mais tu vas sans doute nous dire qu’ils ne font plus de demandes de brevets car ils ont déjà tout inventé…

5 « J'aime »

Plus de morts surtout

Elon n’est pas du genre à aimer déposer des brevets, qui sont une très bonne manière d’informer les Chinois sur les avancées que Tesla a pu faire
A la place, il préfère innover pour toujours avoir 2 coups d’avance

source ? c est complètement faux… Tesla rends justement ces brevets publique pour imposer une technologie.

et au cœur des classes technologiques où il
brevète, à en juger par le nombre significativement plus élevé de citations reçues par ses brevets. Ces éléments arguent en faveur
d’une interprétation en termes de recherche de leadership technologique par Tesla. Cette interprétation est confortée par
l’intégration verticale de Tesla. Selon cette interprétation, le patent pledge est un moyen d’amener les concurrents à s’aligner sur
les solutions techniques proposées par Tesla afin pour ce dernier de tirer parti d’externalité de réseau et d’économies d’échelle et
de baisser ainsi ses coûts pour imposer sa technologie sur le marché des véhicules tout électriques.

Elon Musk annonçait que Tesla mettait dorénavant à disposition de
tous ses concurrents ses brevets, sans contrepartie si ce n’est qu’ils se comportent de manière
« juste » (« fair »).

2 « J'aime »

C’est le cas en aéronautique depuis bien longtemps, avec le système anti-collision en vol (TCAS). Alors à moins d’une panne en simultanée sur les deux véhicules, il y en aura toujours un pour faire un évitement. Enfin j’imagine, je ne suis pas spécialiste.
Par contre on ne sait pas ce qui est fait en matière de cybersécurité sur ces systèmes.

C’est étonnant à quel point ce message ressemble à ceux d’un autre membre, qui défend lui aussi Tesla bec et ongles et crache sur Mercedes…lui aussi. On retrouve les fautes d’orthographe et la même abondance de phrases séparées par 3 points. :thinking:

2 « J'aime »