Forum Clubic

Commentaires : Tesla rend la recharge aux Superchargeurs gratuite dans les pays touchés par les inondations (page 2)

Et oui, à moins d’avoir une thermique à snorkel. Pourquoi on ne roule pas dans l’eau avec une thermique ? Parce que le moteur se noie. Est-ce que le moteur électrique peut se noyer (en tout cas d’une Tesla) ? Et non.
Mais c’est plus facile de troller que chercher sur google/youtube avant de poster, hein ?

La voiture la plus polluante du monde, c’est par définition une thermique, mon coco. Si on ajoute le combo SUV+essence alors on a là un gagnant, ou plutôt des millions de gagnants.
Plus de 95% d’une électrique est recyclable.
La batterie ne bougera pas d’un pourcent si et seulement si :

  • on n’accède pas régulièrement à l’application pour la mater (ça ne sert à rien)
  • on n’utilise pas Sentinelle (logiquement, filmer à 360° en permanence, ça consomme : environ 6% max/jour).

Tout cela est vérifiable facilement et rapidement sur Internet. Quand on tente de discréditer quelque chose, il est bon d’en apporter les preuves.

C’est marrant tous ces chevaliers de l’écologie qui se réveillent alors que ça leur en bouge une sans toucher l’autre de rouler en thermique depuis des années grâce à l’industrie pétrolière et industrielle, directement responsables du dérèglement climatique. Tesla, existe depuis 2010 seulement.

C’est cocasse.

2 J'aime

Et la réponse est OUI, un moteur électrique de Tesla n’est pas étanche. On a vu le cas récemment d’un démontage et toute l’électronique de puissance baignait dans l’eau alors que la voiture en question ne roulait que sous la pluie, pas d’inondation.
Je te retourne ta réponse finale : plutôt que de fanfaronner ici, une petite recherche sur Youtube avec les bons mots avant de poster … :wink:

Il va falloir revoir tes chiffres.
Déjà, oui, les batteries se recyclent à plus de 50% (et toutes les batteries, même les cochonneries au plomb et au cadmium). La différence de recyclage entre les thermiques et les électrique est en faveur des électriques pour 2 raisons simples: pas de fluides polluants à recycler tout au long de la vie du véhicule et base de conception plus récente pour les VEs. Sans ces 2 avantages, c’est quasiment la même chose.
Pour les voitures neuves, je ne sais pas si tu as des frais annexes importants (ça peut arriver, il fallait payer l’ehpad de mon père à une époque et c’était compliqué…), mais on est 5, mes 3 enfants font des études chères (très chères même, environ 1500€/mois au total… :-/ ), les revenus du foyer sont de 3500€ et on a 2 voitures neuves, changées tous les 6 mois à 2 ans suivant les besoins ponctuels (je fais entre 5000km et 35000km par an), j’ai donc le véhicule adapté à mes clients en cours, entre électrique, diesel et essence, plus une familiale principalement pour les vacances… Je pense que l’on peut avoir une voiture neuve avec 2500€/mois. Mais effectivement je ne pars jamais en vacances. :stuck_out_tongue:
Dernier point, le SEUL problème de la pollution nucléaire est local et sur la durée. La quantité de matière est extrêmement faible. Par contre, la pollution au CO2 à une « période » de pollution nettement moins longue mais déjà très longue pas rapport à une vie humaine, il faudra de l’ordre du millénaire pour effacer l’ardoise si on arrête tout maintenant, sans compter que c’est global. Bon la pollution aux particules est effectivement très courte, de l’ordre de la semaine et relativement limitée en surface.

@Bleet49123 Messages supprimés Les majuscules ne sont pas nécessaires
Déjà signalé hier.

@SaalutDodu message supprimé pour le motif message non constructif/hors-sujet.

Une lecture toujours utile mais pourtant toujours négligée…

Si l’électronique de sécurité de la batterie trempe dans de l’eau un peu salée c’est grave, si le lithium touche l’eau, ça pète, heureusement on fait confiance aux étanchéités

En effet et quels progrès Tesla a fait et engendré pour les technologies de l’électrique en à peine une décennie. Faut-il rappeler que la voiture thermique à bénéficié de 132 années d’innovations pour arriver à ce qu’elle est aujourd’hui. Ce serait bien qu’on laisse encore quelques années d’innovations à la technologie de l’électrique avant de la condamner.