Forum Clubic

Commentaires : Télétravail : pour Zuckerberg, plus besoin de bureau quand il y a la VR!

Vous n’appréciez pas le confinement et souhaiteriez voir davantage vos collègues ? Oubliez l’idée, d’après Mark Zuckerberg l’avenir de l’entreprise se fera en réalité virtuelle.

1 J'aime

Évidemment, ils vendent leur pari, mais en tant qu’utilisateur, la VR a changé mon quotidien social pendant ces périodes de confinement à répétition.
Je dis, why not :slight_smile:

Encore faudrait il que nos boomers de patron et décideurs comprennent un peu la nouvelle technologie, c’est pas dans notre bon vieux pays qu’on va commencer à changer nos habitudes …
En tous cas je suis d’accord sur sa vision de l’avenir, une simple connexion en VR au lieu d’un aller retour en avion ! Quelle riche idée :slight_smile:

1 J'aime

Avant la VR je vomissais un peut… Maintenant grâce à la VR, je vomis à chaque fois que je mets le casque :slight_smile:

4 J'aime

Y a certains collègues dont je me passerai bien de les voir justement :]

1 J'aime

Comme ça on importe chez soi toutes les mauvaises ondes, les regards de travers, la mauvaise humeur, les racontars et autres joyeusetés du lieu de travail !

Que ceux qui n’ont jamais travaillé en open space me jettent la première pierre !

Ça va finir comme dans Matrix : pourquoi sortir de sa cuve lorsque l’on a la VR ?

les gens ne sont pas idiots … La techno bon nombre de gens la comprenne et bien mieux qu’il n’y parait. Le problème ici n’est absolument pas une question de technologie mais bien un problème psychologique et relationnel. Zuckenberg est loin d’être l’apôtre du relationnel. LA VR c’est bien, mais passer 08h00-10h00 avec un casque … bon courage ! Sans compter toute la com informelle qui n’est généralement pas complètement retranscrite via les technologies.
On le voit bien aujourd’hui, au bout d’1 an de confinement et autres barrières restrictives les gens commencent a peter les plombs et ce, malgré les technologies a leur disposition. Il y a bien une raison a ca … et ce n’est pas la faute des patrons …

1 J'aime

Impossible de passer une journée en VR, sans parler du fait que c’est bien pour une réunion peut être, mais sitôt qu’il faut vraiment travailler physiquement je doute de l’usage.

Pitié ce mec franchement …

1 J'aime

Avec un casque dont la batterie tient 2h … elle va être courte la journée de travail. Moi, je vote pour !! :smiley:

1 J'aime

Il vit pas sur ma planète, je pense pour le coup :smiley:

Le fait qu’Oculus VR, l’un des plus gros fabricant de casque VR, appartienne à Facebook n’a rien à voir avec l’avis de Zucky, bien entendu. C’est totalement objectif et purement désintéressé.

4 J'aime

Sur la base de 3000+ heures sous Steam VR (principalement pour du dev VR), je suis 100% d’accord avec sa vision. Bosser avec un casque, il faut vraiment avoir essayé. Pouvoir se rajouter autant d’écrans qu’on veut, faire sortir les fenêtres des écrans, se fignoler un bureau en surplomb d’une plage tropicale ou d’une lune de Saturne ou d’un bunker, c’est ridiculement addictif. Le seul truc, c’est que à mon humble avis ni Facebook ni Oculus ne devraient faire partie de la mise en oeuvre de cette vision. Non merci.

3 J'aime

Pas besoin des robots pour faire la matrice, c’est nous même qui allons nous enfermer dedans :laughing:

C’est extrêmement violent comme projection. Est-ce qu’on pourra customiser les avatars pour atteindre les quotas de diversité et d’handicapés ?

Je resterai pour le coût en marge de la société vu que je supporte pas le VR, je me transforme en gerbotron.^^

rien ne vaut le concret et les rapport humains, quand à moi je souhaite la chute de Facebook qui ne sert à rien et n’est pas indispensable pour vivre!

Il faut expliquer à Mark que les humains sont des animaux sociaux qui ont un grand besoin de contacts incluant la communication non verbale. Une grande partie de cette dernière passe par les expressions du visage qui deviennent justement inaccessibles avec un casque VR sur la tête. C’est pour cela que je ne crois absolument pas à la VR en tant qu’outil de « conférence ». Passé l’effet nouveauté, c’est une régression par rapport à une simple vidéo conférence type Zoom.

Mise en situation :
J’ai réunion avec 4 collègues, on fait ça en VR. Je mets mon casque. Ma femme se fout de ma gueule parcequ’on dirait un masque pour dormir électronique (ce ne sont pas des lunettes dans lesquelles on voit par transparence, n’est-ce pas ?).
Je me connecte. Qu’est-ce que je « vois » ?
4 cônnards avec le même truc débile sur le visage. Je vois leur bouche s’agiter mais je ne vois pas leurs yeux… Et encore, si et seulement si ils ont aussi une caméra qui les filme.
Bref, Mark est un asocial (sens pré 21eme siècle).