Forum Clubic

Commentaires : Sur iPhone, un nouveau malware vous épie via la caméra (même si vous pensez l'avoir éteinte)

Un nouveau cheval de Troie imputé à iOS et à l’iPhone
a été découvert par des chercheurs en cybersécurité. Celui-ci serait capable de simuler l’extinction (électrique) de l’appareil et d’utiliser sa caméra, même lorsqu’il est éteint.

Redémarrer ne supprime pas vraiment les virus. Au mieux ça va tuer les taches non persistantes.
Pour supprimer un virus:

  • vider le cache si c’est limité au browser
  • supprimer l’appli malveillante si c’est une app
  • factory reset si la configuration est compromise
  • Dfu reset si l’os ou les firmware sont compromis. De préférence sans restauration ou avec une qui précède la date de compromission
  • changer de téléphone et de compte si situation vraiment critique.

Les téléphones sont du hardware et du code comme tout le reste et peuvent être compromis à tous les niveaux. Il n’y a pas de magie :blush:

1 J'aime

Une simple mise à jours fera certainement l’affaire.

1 J'aime

Si ce machin bloque les redémarrages, il doit bien pouvoir bloquer les màj.

1 J'aime

Sauf que le tel ne demande ni code pin ou code de déverrouillage au redémarrage ce qui est un peu louche …

3 J'aime

Waow, à la fois effrayant mais aussi impressionnant ! Sachant que le grand public se fait déjà tromper par des imitations de fenêtres sur le Web, on peut imaginer les dégâts que ferait un tel logiciel malveillant.

Sinon, on s’aperçoit encore une fois que la soit-disant sécurité supérieures d’iOS n’est qu’un mythe. :man_shrugging:

3 J'aime

Ceci n’est pas spécifique as Apple ,toute personne qui possède un appareil qui contiens une caméra peux être surveillé et épié as distance. C’est pour ça que beaucoup de monde mettent des caches sur leur caméras. D’ordis notamment hein.

Je crois que tu n’as pas totalement saisis l’article

2 J'aime

Oui c’est possible sur tout appareil, mais ici c’est du concret, pas une histoire de peur, méfiance ou parano.

Comme quoi iOS c’est au final pareil qu’un Android, et ce en seulement moins d’un an 2 problèmes de sécurités plutôt important.

1 J'aime

Un conseil : lis l’article avant de poster un commentaire, ça t’évitera de raconter des bêtises. :man_facepalming:

1 J'aime

On ne va pas relancer une enième bataille entre pro-Apple et anti-Apple, on sait comment ça tourne à chaque fois. jap

3 J'aime

Qu’un malware existe c’est une chose mais la question c’est comment peut il infecter les utilisateurs qui passe exclusivement par l’app store ?
Ce malware semble etre un poc non exploté car pas telechargable via l’app store. Donc comparon ce qui est comparable :wink:

1 J'aime

Je n’ai vu nul part dans l’article la mention comme quoi ce logiciel malveillant devait exclusivement passer par l’App Store.

Pegasus a démontré qu’il suffisait de recevoir un iMessage corrompu pour pourrir le système. Brèches corrigée par iOS 15 seulement fin septembre. Perso, je n’ai aucune confiance en iOS et sa sécurisation « fermée ».

2 J'aime

Qu’est-ce que je disais…j’aurais sans doute du écrire « énième bataille entre Apple et Androïd » ?

Or je ne crois pas que le sujet concerne cette comparaison. jap

C’est très gênant cette nouvelle pour Apple…

Ça prouve qu’un environnement fermé avec un hardware sur mesure, ça ne protège pas forcément n’en déplaise à Tim Cook qui tapait avec joie sur Android.
Nb: j’ai un iPhone, ça m’empêchera pas de dormir.

1 J'aime

Pareil pour toi. Chez la concurrence,t’es aussi surveillé. Le nié serait du déni de la réalité. Un téléphone ne t’appartient jamais réellement complètement. Ne t’en déplaise.

1 J'aime

Non pas vraiment. Ils savent.

Bravo pour cette réponse digne d’un niveau « cours de récréation ». :roll_eyes:

Sauf que ce n’est pas le sujet de l’article, qui parle d’une faille de sécurité spécifique à iOS et qui, jusqu’à preuve du contraire n’existe pas chez « la concurrence ». Chose que tu aurais comprise si, encore une fois, tu avais lu l’article.

À part n’avoir aucun rapport avec la discussion et être de catégorie « complotisme délirant », sur quoi cette affirmation se base-t-elle ?