Forum Clubic

Commentaires : SSC : la station spatiale chinoise sur la ligne de départ!

Après plus d’une décennie de préparation, le module spatial
Tianhe est à la veille de son décollage. Cette brique centrale de la SSC, la Station Spatiale Chinoise, est le premier d’une armada de missions vers l’orbite basse avec des objectifs très ambitieux.

4 J'aime

Merci pour l’article !

3 J'aime

Et la Chine, pays ouvert comme l’on sait, va-t-elle ouvrir l’accès à son module à d’autres pays ?

Comme on l’écrit dans l’article, il y a une quinzaine d’expériences internationales qui sont prévues à l’intérieur de la CSS (dont une qui fait intervenir l’université ISU, près de Strasbourg), et la Chine est très ouverte à la collaboration… Le fait est que dans l’exploration spatiale, c’est plutôt l’inverse de ce dont on a l’habitude : la Chine accueille à bras ouvert, car elle a été plus ou moins bannie du spatial commercial.

Des coopérations plus importantes avec la Russie notamment, ou bien avec d’autres astronautes sont envisageables à l’avenir, mais n’ont pas encore été dévoilées (il faut le temps que la « routine » se mette en place comme on l’explique).

3 J'aime

Les astronomes amateurs ne vont pas apprécier, les états ferait ferait mieux d’investir ensemble pour trouver un système de propulsion s’appuyant non pas sur le vide spatiale mais en prenant appui sur la matière noire avec un moteur basée sur l’accélération de particules tel un jet-ski, surfer sur la vague de matière noire invisible mais présente dans l’espace, ok je sors.

Y’a des chances pour un scientifique parlant chinois.

Communications av chiffrement quantique y’a peut de chance qu’ils se fassent pirater ils sont a la pointe. On peut dire ce qu’on veut mais ce pays avance tellement vite dans tous les domaines, les salaires en IA c’est plus d’un millions de $, les mecs de la silicon valley courent y bosser un an ou deux…

C’est sur que la vision long terme de leur projet et ne pas avoir quelqu’un qui vient défaire ce que l’autre à fait tous les 5 ans ça doit aider un peu.

1 J'aime

Sympa ! Des millions de Chinois ont donné leur sang et leurs libertés pour obtenir cette station spatiale, faisons en bon usage !

2 J'aime

La chine est ouverte à la collaboration tant que cela les sert.

4 J'aime

Tandis que les USA ou les Russes ne collaborent que par bonté d’âmes c’est bien connu ! Mdr! La vérité c’est que comme d’habitudes les seuls naïf sont les européens, résultat des courses le programme Ariane semble avoir disparu de la circulation, nos meilleurs éléments ne vont dans l’espace que grâce aux Russes, aux Américains et donc bientôt grâce aux Chinois. Comme dans tous les domaines nous allons prendre 10 ou 20 ans de retard dans la figure et quand nous nous réveillerons, nous protesterons contre la position dominante des autres et essaieront d’imposer des lois pour les obliger à ne pas nous oublier. Nous (l’Europe ) sommes, comme dans beaucoup d’autres domaine, politiquement pathétique dans la naïveté et coincé dans nos bureaucraties anesthésiante.

11 J'aime

Sur la thématique des atouts actuels de l’Europe et des conséquences néfastes de son refus d’envisager les vols humains en capacité autonome 60 ans (!) après Gagarine, cette vidéo:

@Ipoire : tu n’es pas obligé d’être désagréable avec cette news, je supprime ton message

Merci de ces précisions et j’attends de voir avec impatience les candidats (et leur nationalité) qui pourront avoir accès au module. Les expériences c’est une chose (positive en tout cas) mais l’accès physique au module c’est peut-être autre chose. Des astronautes américains peut-être ?

Pourquoi s’emm… -ils à accueillir des pays qui leur défèquent dessus depuis des décennies? Rien ne pourra plus les arrêter, à part la jalousie et la folie destructrice des occidentaux, et encore, là c’est le monde qui sera détruit.

1 J'aime

Mince alors, je pensais qu’ils allaient la construire et l’offrir moi. Les salauds.

2 J'aime

Merci pour la prédiction apocalyptique… Avez-vous une date que l’on puisse se préparer ?

On peut aussi penser que de cette manière elle profite de la connaissance des autres nations pour l’aider à progresser. Faudra voir si cette ouverture résiste au temps.

@Angelus33075 D’une logique imparable, on perd la course technologique dans un domaine, on la perd dans tous, tout est fini. ARM c’est d’oú ? Et les meilleurs vaccins Covid ? Et on fait ça avec moins de capital financier que les US, moins de capital humain que la Chine, avec un meilleur confort de vie, notre liberté… Evidemment si on était une dictature ou si on pouvait s’acheter tous les doctorants du monde, ça serait plus facile.

5 J'aime

Alors pour l’instant les américains c’est le moins probable, étant donné que les USA ont une loi (ou une directive) établie par le Congrès, qui les empêche purement et simplement d’interagir avec leurs homologues chinois sur le plan spatial.

C’est à un tel point que la Chine, qui distribue des « grammes » de lune ramenés lors de sa mission Chang’E 5 en décembre, ne peut en donner/prêter aux scientifiques américains.

3 J'aime

Il n’est pas possible d’avoir des photos de l’intérieur des modules ? Histoire de voir la différence avec l’ISS.

1 J'aime

Que fait l’Union Européenne ? Pourquoi l’ESA, n’a jamais développée de moyens pour envoyer des Européens dans l’espace ?
Je crois que l’ESA voulait faire un module en coopération avec l’agence Russe mais qu’ils ont arrêté les frais quelques années après. Nous avons les moyens technologique, et financier pour le faire : Airbus et Thalès se battraient pour avoir ce contrat… Dommage car c’est vraiment un symbole d’avoir la technologie de pouvoir envoyé des hommes en orbite à défaut d’être utile scientifiquement.