Forum Clubic

Commentaires : SpaceX modifie Starlink, qui va dépasser les 400 satellites aujourd’hui

Avec un septième décollage dédié à Starlink, sa constellation de communication géante, SpaceX conforte son avance pour établir un maillage en orbite et fournir un service dès la fin de l’année.

Starlink ne devrait inspirer que de l’indignation. La photo de Zdenek Bardon parle d’elle même, tout çà pour offrir un chouilla de débit supplémentaire à de rares internautes qui auront les moyens de s’offrir les service de M Musk et consorts , il faudrait accepter l’idée que le ciel nocturne, patrimoine de l’humanité et l’un des plus beaux joyaux de la nature qui nous reste, soit à son tour accaparée et saccagée, quitte à sacrifier au passage l’astronomie, alors qu’il existe sans nul doute moult autres solutions pour développer et démocratiser le réseau internet, quelle honte !!!

5 J'aime

« pour permettre à ses équipes de maximiser les chances de récupérer le premier étage (c’est son 3ème vol) et les coiffes (c’est leur 2ème utilisation), la trajectoire visée n’excède pas 280 kilomètres d’altitude »

@ebottlaender J’avais vu que c’était aussi et surtout pour éviter de laisser trop longtemps les 4 tiges en orbite qu’ils ont choisit de ne pas les mettre sur l’orbite de transfert précédemment utilisée, non ?

Des milliards investis pour de « rares internautes » ? Le patron doit être du genre à se lancer dans des entreprises qui sont de vraies impasses j’imagine ??

Ca fait en effet partie des arguments, mais les 4 tiges en question ne poseraient pas un énorme problème un peu plus haut. Au-delà de 400 km oui, éventuellement, on sait par exemple que les premières ne sont pas encore rentrées dans l’atmosphère. L’orbite à 280 km arrange un peu tout le monde pour le déploiement, et ça laisse effectivement un minimum de débris.

1 J'aime

Ah, t’as vu les prix qui seront pratiqués dadns ta boule de crystal ? Dis nous tout ! :slight_smile:

Go investir dans les moult autres solutions dans ce cas ! :wink:
Go monter ta boite pour concurrencer Musk !

280 km ça me semble vachement bas, il ne va plus leur en rester beaucoup du carburant aux satellites une fois qu’ils se seront mis sur la bonne orbite tout seul…

1 J'aime

n’importe quoi, deja le passage des satellites ne sont que quelques secondes au dessus de ta tete et tu ne peux meme pas les voir a l’oeil nu. C’est quoi alors ton probleme?

50% de la population mondiale n’a pas accès a internet, on est loin de tes quelques internautes que tu mentionnes hahaha

2 J'aime

Ah mince c’est sûr ils n’y ont pas pensé !
(spoiler alert : si)

A priori, si, on les voit.

Mon adsl plafonne à 6000 en moyenne et souvent beaucoup moins en réel en ce moment. Bref vivement la fibre ! Mais pour la 5G (j’ai un vieux portable) qui peut croire que la déficience d’installations de pays comme l’Afrique soit le moteur de cette précipitation à aller coloniser notre espace ! Il n’y a qu’à regarder comment la Chine a misé sur les technologies numériques et l’AI (et tous les usages pour ou contre sa population qu’elle en fait) pour comprendre que les enjeux dépassent ce que nous connaissons aujourd’hui. L’objet connecté aussi futile que dérisoire ou le large débit de datas offert pour nos vidéos n’est que l’argumentaire commercial qui sera servi à tous ceux qui se pensent « connectés » à la technologie et à leur avenir.
Du business pour des sociétés privés comme celle de Munsk et consorts mais de précieux outils guidant certains états dans leur volonté de contrôle toujours plus poussé de leur population. Probablement devons-nous nous attendre à des lendemains qui déchantent, et ces technologies qui commencent à être positionnées au-dessus de nous (mais pas que…) n’y serons sans doute pas étrangère !
Certains s’en réjouirons, moi je m’en inquiète !
Je vous conseille d’ailleurs l’édifiant reportage d’Arte diffusé très récemment :

Lancé en 2018 il est marqué, c’était bien avant les modifications pour éviter que la lumière ne se reflète dessus. Je vois pas bien comment il serait possible de les voir alors qu’on voit a peine les étoiles qui sont une source lumineuse. Noir sur noir c’est noir.

Un seul satellite est aujourd’hui équipé d’un revêtement particulier lui permettant de moins réfléchir la lumière que les autres. Tous les autres sont identiques. L’article de Ouest-France se trompe par contre d’année, les « trains » Starlink ont tous été lancés à partir de mai 2019.