Forum Clubic

Commentaires : Signal : faut-il modérer les groupes de discussion ? Les employés lancent le débat en interne

La polémique autour des nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp a directement profité aux messageries concurrentes. Parmi elles, Signal a gagné quelque 7,5 millions de nouveaux utilisateurs à travers le monde. Pour la fondation, cela soulève de nouvelles questions éthiques : faut-il modérer les contenus ?

1 J'aime

Et ça continue encore et encore…

C’est très simple : an nom de la bien-penseance et du « progrès », on établit tout de suite une dictature.

Tout avis contraire à l’opinion dominante sera désormais passible de peines de camp de rééducation, voire d’élimination pure et simple.

Bienvenue dans « Le Meilleur Des Mondes » !

10 J'aime

La réponse est non.

2 J'aime

On est très loin d’une dictature faut arrêter d’employer ce mot à tord, va en Chine tu verras la différence la vraie

4 J'aime

Ca va parfois beaucoup plus vite qu’on ne le croit. Et ça ne vient pas forcement de là où on l’attend. Une bonne illustration : Evergreen et les dérives du progressisme - YouTube

3 J'aime

Aux dernières nouvelles c’est Trump qui refusait la démocratie, merci de ne pas aller chercher un micro phénomène, quand à YouTube comme source d’information…

1 J'aime

Le problème à la toute base, c’est que le Net est un instrument de communication dont la puissance est trop importante pour notre niveau de civilisation moyen.

Pire, les boucles rétroactive des algo hissent artificiellement le niveau d’expression de l’ultra minoritaire pour en faire un discours dominant. (Hervérifie sur FB a démontré que la sélection des algo surpondère la présence d’un discours contrariant … d’un facteur 50 !!!)

Pour simplifier, FB / TWitter / Insta etc… aidés par l’astrosufing, ont relâché dans les grandes plaines des populations dont l’habitat naturel aurait du rester le PMU du coin.

On lutte comme on peut mais clairement SIGNAL n’est pas à restreindre car il n’est pas en soit un algo à sélection/filtre/mise en avant.

les neuneus qui décident de faire un groupe pour conspirer en rond trouveront toujours une plateforme ou un forum privé pour le faire, à ce niveau c’est déjà trop tard.

Ce qu’il faut empêcher c’est en amont, c’est la surpondération artificielle de la nuisance de la fake qui vient se « pusher » sur un public qui n’est pas encore converti et matraquer - en général sa défiance ou ses peurs non sourcées.

il faut restreindre le prosélytisme artificiel, mais la conversation de groupe non « propulsée », n’a pas a être gérée automatiquement, ces plateformes comme SIGNAL sont exploitée comme discussion d’entreprises sensibles ou de journalistes et n’ont pas à recevoir d’intrus modérateurs dedans.

6 J'aime

Quand on interdit toute opinion contraire à la DOXA, ça s’appelle au mieux une dictature, ou alors pour faire plus soft, l’Inquisition.

Ils ne prétendent pas « être dans le camp du Bien » comme l’a déclaré Joe Biden, et ne se définissent pas comme des libéraux libertaires comme nos élites.

Pour anecdote, le vote par correspondance a été interdit en France parce qu’il générait trop de magouilles…

Mais c’est vrai que les USA sont un merveilleux exemple de démocratie : mainmise des GAFA, des lobbys financiers, des médias…

3 J'aime

Bah voyons alors en 2016 quand Trump a été élu c’était donc par magouille aussi ? Fais nous rire

je l’assume d’une force que tu n’imagines même pas :slight_smile:
Il y a des jouets qui ne devraient pas terminer entre toutes les mains et qui le sont.

C’est pas tout à fait du mépris - ou pas seulement - il y a des regrets, de la pitié aussi. Mais je n’ai pas de sympathie particulière pour les racistes, violents, menteurs, et toute personne dont les moteurs sont leurs bas instincts plutôt que leur raison. J’admets que pour beaucoup ils ne sont pas à l’origine de leur niveau.

1 J'aime

quand à YouTube comme source d’information…

YouTube est une plateforme la pertinence des informations postées dépend des auteurs, pas de la plateforme en elle-même. Il ne faut pas tout mélanger !

2 J'aime

Nous sommes d’accord sauf que pour la plupart des neuneus complotistes considèrent YouTube comme la source de vérité tant que ce qui est dit va dans leur sens… , mais oui on trouvera aussi sur YouTube d’excellentes chaînes pour apprendre

2 J'aime

Je suis triste que certains ne fassent pas la différence entre une opinion et un contenu haineux :roll_eyes:

merveilleux exemple de mépris

Il n’a pas tort, c’est parce-que des gens au niveau intellectuel, de réflexion, très bas, ont poussé au cul Trump, qu’il a pu mentir face caméra, sans commune mesure d’avec ce qui s’était fait avant, pendant 4 ans.

Et les mecs en redemandaient pour 4 autres années!

C’est un truc de malade, le mec est une star de télé-réalité, ça a grandement aidé à sa popularité, mais faut imaginer qu’on élise en France un ch’ti ou un marseillais quoi!

C’était une blague cette émission, les mecs qui l’ont produite et réalisée le disent (dans un documentaire sur lui), mais les gens l’ont prise au sérieux, on cru au business man Donald Trump Jr…

Ils ont gobé l’histoire du milliardaire qui aime les rednecks…

Trump, en matière de business, ce qu’il fait de mieux à part escroquer les entrepreneurs, mentir sur sa fortune, arnaquer les gens avec « ses » conférences, et autres fêtes où on peut attraper des chattes, c’est vendre son nom pour le mettre sur des immeubles.

Sérieux… le niveau quoi… Élire un escroc acteur troll…

Débattre des craintes exprimées par certaines parties prenantes est une réaction saine tout comme anticiper des problèmes concrèts qui pourraient arriver.
Si Signal devait être considérer comme le nouveau Parler, il pourrait se faire éjecter des AppStores. Refuser d’aborder ces problématiques serait irresponsable si on veut que cette application ait un avenir.

A ce que je sache, à ce stade rien ne dit que ces discussions mèneront à des actions. De plus le but n’est pas d’espionner les groupes et le contenu des conversations qui de toute manière sont chiffrées de bout en bout mais par exemple de repérer les liens vers des groupes signal qui seraient échangés sur des forums/groupes de réseaux sociaux pédophiles, complotistes, racistes, etc…

Pour ma part le mieux n’est pas de modérer des groupe qui de toute façon ne sont pas publics, mais, en cas de repérage de lien comme tu dis, de faire avec les bon vieux moyens, infiltrer ces groupes, comme ça accès à la conversation, même chiffrée.

Si tu supprimes ces groupes, sur soupçon puisque pas de données à voir, et bien ils se reformeront de suite.

Si tu inculpes des membres d’un groupe pour des actes illégaux car tu as accès en tant que membre là, ça les embête plus déjà.

Par exemple?

Et c’est toi qui va décider de ce qui est une opinion ou de la haine ou c’est la Justice?

1 J'aime

La vraie différence entre une démocratie et une dictature, je te paye le billet si tu veux

Vous vivez dans une grotte ou bien ?

3 J'aime

Je pense que l’on est là au cœur du sujet…

Une plateforme qui modère, pondère, censure, promeut … n’est plus seulement une plateforme technique…

Elle devient de fait un relais d’opinion avec une ligne éditoriale…
Donc: Si… Youtube (et encore plus Facebook et Tweeter) sont des « forces politiques », et le contenu qu’elles héberges reflète leur opinion… Même si ce n’est pas elle qui créer les contenus.
Ce sont les plateformes qui décident ce qu’on peut dire ou non sur leur outils…

Ici, Signal se pose comme un simple intermédiaire technique…
Et on ne parle là que de conversations privées (éventuellement de groupe mais privées)

Et non publique.

3 J'aime