Forum Clubic

Commentaires : Secret of Mana sur Super Nintendo : comme Zelda A Link to the Past... mais en mieux?

En 1994, vous faisiez peut-être l’acquisition d’un jeu Super Nintendo qui allait chambouler votre vie de joueur : Secret of Mana.

Je l’avais sur Snes. Mais autant Zelda j’ai accroché, autant j’avais des moufles avec ce jeu, je suis pas allé plus loin que le premier boss.
Ce qui m’a pas empêché de l’acheter par la suite sur mobile et ensuite le remake du 3, Trials of Mana

Tout pareil pour moi, pas plus loin que le premier boss.

Citation Ou encore ces combats de boss atroces, avec des acolytes qui se font anéantir en quelques secondes ?

Je crois bien que c’est ce fonctionnement qui avait justement anéanti ma motivation après ce premier boss…

1 J'aime

Quel chef d’oeuvre ce jeu!!
J’ai passé des heures à farmer les renards de glace pour monter le level de mes armes :°)

La musique divine, les graphismes extraordinaires pour l’époque, l’histoire, Flamy… Un des indispensables de la SNES.

Après, mieux que Zelda 3 … difficile à dire… Les deux sont tellement haut dans le panthéon du JV…

4 J'aime

j’avais aussi adoré children of mana sur le DS, mais durée de vie trop courte ^^
en tout cas c’est une super licence :smiley:

Je crois que c’est un jeu qui fait sans problème parti du top 3 des meilleures musiques sur la SNES, et l’explication du développement l’explique bien (1 an de développement musical, c’est énorme). Les effets de reverb et chorus ont parachevé de convaincre sur la puissance de la puce sonore de la SNES.
Après oui la maniabilité dans le jeu est particulière, mais justement le « lapinou qui va se faire rosser » (clin d’œil qui n’a pas été oublié, bien joué) et qui saute en tout sens aide bien à se faire la main sur la maniabilité. Après les persos non contrôlés, pareil, si on ne joue pas les fous furieux qui veulent speeder comme un dingue, on s’y fait. D’ailleurs par moment cela m’amusait de bloquer volontairement les persos.
Vraiment un des jeux les plus marquants de la SNES, qui n’a hélas pas bénéficié de la même aura que les grosses franchises.

2 J'aime

Nostalgiquement votre.

1 J'aime

J’ai fini tous les secret of (mana, evermore, le 3 en jap traduit en US via emulateur) et j’ai pas trop trouver que ça ressemblé à Zelda 3 perso…

1 J'aime

J’ai grindé exactement au même endroit pour monter mes magie des trois persos lol

J’ai eu à l’époque la chance de le trouver en occasion complet à bon prix et de me chopper une angine qui m’a cloué au lit une semaine juste après. Et comme j’avais depuis pas longtemps la TV dans ma chambre, je me suis éclaté dessus !

J’ai toujours le jeu d’ailleurs (il dort à côté de Zelda ALttP).

Ce n’est pas plutôt « Lievro se fait rosser » ?

Sinon niveau musique, effectivement c’est du culte. La musique de l’écran titre, celle du combat contre Thanatos dans le Fort Mana suivie de celle contre le Démon Mana. Ma préférée est peut-être la seconde musique de la map sur les trois existantes : « Dark Star » (la musique de la map qui est entre l’emergence du Fort Mana et la fin de la traversée du volcan où se trouve l’arbre Mana).

Pourquoi on compare une Zelda avec Secret Of Mana ?

J’ai adoré Zelda et pas spécialement accroché Secret of mana à l’époque.
J’ai rapidement échangé ce jeu contre un bon Mortal Kombat (oui bon j’avais 15 ans à la sortie de Mortal Kombat 1 alors voilà quoi.)

Le gars qui a récupéré Secret Of Mana l’a echangé contre un Disney avec mickey et le suivant contre Dragon Ball Z.
Après on a perdu sa trace.

Pas grand monde n’a « usé » ce jeu. Tout au plus une vingtaine d’heures chacun alors que Zelda, on l’a tous fini à 100% (merci la soluce pour les 20 :heart:).

Alors oui, je sais c’est un peu décousu, mais je vous retranscris ça pêle-mêle aussi !
===> PASTEQUE !!!
Il fallait que je réagisse à cette partie de l’article. Obligé.

Secret of Mana. Violé sur SNES. Raclé sur émulateurs quand j’ai dû revendre la SNES pour la play 1 (mais que mes parents, ces naïfs, ont laissé trainer un modem près du pc familial avec une offre AOL 50H… Du coup j’avais retéléchargé ce jeu, Chrono Trigger et FF3(6)), et là je viens de refaire le remake de 2018, si mauvais soit-il, j’ai pas pu résister…
Les farms sauvages dans la forêt glacée, dans le fort Mana, et le montage de magies avec des « chain lierre » autour du hameau Poto…
Parce que oui, en se débrouillant bien, avec Boue et Foudre au max on tuait le jeu en se grattant les pieds, souvenez vous…
La musique de fin, la disparition de l’Elfe, la mort de Flammy… Rha mais zuteu ! c’était bon !
Pour ma part, il a fallu attendre la saga The Witcher pour que le monde d’un jeu m’embarque autant et me fasse vibrer.

1 J'aime

A mon avis, t’as jamais joué à ce jeu ou juste joué quelques minutes. Au premier boss, t’es tout seul, t’as pas encore d’acolytes.

Comme tout J-RPG, le jeu s’améliore tout au long du jeu. C’est pas en jouant quelques minutes que vous pouvez apprécier.
Contrairement à Zelda qui est accrocheur dès le début. Mais Zelda reste pareil du début jusqu’à la fin. Le style est plus occidental.

Mon 1er J-RPG et du coup un des jeux qui ma le plus marquer de l’époque de 8/16Bit. Quel chef d’œuvre !

1 J'aime

:smiling_face_with_three_hearts:

C’est remis dans le contexte de l’époque en fait. Et à l’époque, un jeu avec une quête avec plusieurs donjons, une épée magique, une vue un peu similaire à Zelda et des boss à la fin des donjons (et ailleurs), disons que ça faisait « penser à Zelda » finalement :wink:

Yep, l’appellation officielle c’est « Lievro » ^^
Mais j’ai toujours préféré les appeler « Lapinou », ça leur va tellement mieux :grin:

1 J'aime

Pour moi, à l’époque c’etait deux jeux dans le même style. Sauf que SoM avait ce truc génial de voir son héros/armes/magies progresser totalement inédit pour moi.

1 J'aime

Oui, c’était assez « fou » à l’époque ça :blush:

C’était fou pour nous, petits européens consoleux qui étions privés de J-RPG. ^^

1 J'aime