Commentaires : Scandaleux : Grindr accusé d'avoir vendu les données de ses membres à un groupe catholique à la recherche de prêtres homosexuels

Aux États-Unis, un groupe catholique a dépensé 4 millions de dollars afin de mettre la main sur les données personnelles de plusieurs utilisateurs d’applications de rencontre homosexuelle. Son objectif : identifier les prêtres gays et les dénoncer.

Bof, quand on voit le niveau de ce que Grindr « propose », ce n’est pas franchement étonnant

1 « J'aime »

Alors attention à tous ceux qui commentent vous pouvez donner des indications sur votre orientation sexuelle :sweat_smile:

1 « J'aime »

Et alors ?

4 « J'aime »

Team 1er degré toujours là mon capitaine :man_shrugging:

1 « J'aime »

Je suis solosexuel :man_shrugging:

j’aurais dit monosexuel, mais ça colle aussi :smiley:

Moi je suis sapiosexuel, mais bien porté, c’est encore mieux. :rainbow: :muscle: :bearded_person:t2:

Plus sérieusement, je trouve ça affligeant. De la part des groupes intégristes religieux, rien de surprenant. Ces gens ne se referont pas. Mais de la part d’applications sensées protéger les données de leurs utilisateurs, ça doit être jugé et conduire à des condamnations, voir à la fermeture de certaines applis si les faits de complicité sont avérés.

1 « J'aime »